close
Carnet de Voyage - Amérique du SudVoyage Colombie

Carnet de voyage de Samuel en Colombie – Partie 2 : Région du café

IMG_20170223_131642_220

Holà amigos viajeros,

Je vous ai laissé il y a quelques jours à Medellin après avoir découvert la culture paisa. Aujourd’hui j’arrive du côté de la région du café, entre Pereira et Armenia. Depuis mon hublot, j’aperçois déjà que la région est très verte, signe de chaleur et d’averses tropicales. Ici les paysages sont époustouflants. Entre montagnes et vallées, de grandes étendues de production de l’or noir s’offrent à moi ! Ces plantations de café aux couleurs chaudes habillent les jardins de chaque ferme locale.

Alors que j’ai déjà hâte de débuter les visites avec mon guide, je ne suis pas au bout de mes surprises. La finca dans laquelle je suis logé est surprenante par sa grandeur et son charisme. Son héritage de la colonisation d’Antioquia et ses couleurs, conjurent à cette adresse un charme incroyable et si singulier. Les plantations de café, le jardin de style naturaliste et la piscine font également parti des atouts de ce logement. Soyez en sûrs, je ne manquerai pas de vous le suggérer dans vos programmes !

La région du Quindio

Cette journée est pour moi l’occasion de visiter les villages du Quindio et leurs producteurs. L’arôme du café, les transports en chivas, les jeeps rouges et la gentillesse de ses habitants donnent à la région du café toute sa saveur. Tout au long de cette journée, je vais tenter de percer les secrets de cette plante universelle et ainsi mieux comprendre le processus de transformation du grain jusqu’à la tasse. Amis insomniaques, produit à consommer avec modération !

Depuis les villages de Cordoba, Pijao, Buenavista et Filandia, j’arpente les champs de café avec mon guide Herney. Il m’explique l’histoire de cette culture et les changements qui ont du être opérés dans les fincas. Entre les cours des marchés internationaux, les prix d’achats par les coopératives et les coûts de production, chaque fermier s’est vu dans l’obligation de modifier sa production afin de rester rentable. De dégustation en dégustation et de rencontre en rencontre je comprends la difficile situation que traversent les petits producteurs. Un délice pour les yeux mais également pour l’estomac !

La Vallée de Cocora

Je débuterais mon discours en disant : une beauté de la nature ! Je pars ce matin accompagné de mon guide en Willys (transport local typique) pour la vallée de Cocora. Situé à 20 minutes de Salento ou je dormirai ce soir, ce site naturel est unique en son genre. Les « Palmas de Cera », arbre national, confèrent au paysage une dimension surréaliste. Cette marche à pied de quelques heures, ponctuée d’arrêts photos aux différents miradors, me donne l’impression d’être un explorateur dans un site encore méconnu par les voyageurs.

La vallée de Cocora

Au menu ce midi, une truite cuite à la plancha avec son zeste de citron, sa sauce à l’ail et ses bananes plantains. « Chevere ! » Cet après-midi, je suis libre. J’en profite pour me balader à Salento et découvrir toutes ses adresses d’artisanat. Je fais quelques achats en guise de souvenirs et pars à la recherche d’un petit bar ou je pourrai déguster une bière locale. Par surprise, je tombe sur une salle de jeu où nombre de colombiens jouent au billard et aux cartes. Je passe la fin de la journée ici, à discuter avec eux et tenter de comprendre les règles du jeu. Une belle expérience !

En conclusion, un énorme coup de cœur pour cette région et ses habitants. Je prends aujourd’hui un vol pour rejoindre les Caraïbes et plus particulièrement Santa Marta et Carthagène. Ce sera l’occasion de vous en raconter davantage d’ici quelques jours. Nos vemos por alla !

Partez vous aussi en voyage sur-mesure en Colombie

Samuel

L'auteur Samuel

Je me fascine pour le voyage au cours de mes études et je m'installe en Thaïlande pendant plusieurs mois. Je profite de ce point de chute pour explorer le reste de l'Asie du Sud-Est, avant de rejoindre plus tard l'Amérique Latine et la Patagonie.

Laisser un commentaire