close
Carnet de Voyage - Amérique CentraleVoyage Cuba

Le carnet de voyage de Hélène à Cuba – Partie 1 : Sur les routes cubaines

img-20161110-wa0002

Première partie du carnet de voyage de Hélène à Cuba, partie en novembre 2016 sur cette île mythique

Me voici déjà immergée dans l’ambiance cubaine depuis quelques jours, et ce n’est pas peu dire. On m’a dit ici,  « il y a le monde et il y a Cuba ». Et c’est tellement vrai. Le pays vit dans un autre temps, une autre dimension et chaque petite chose ici demande une explication. Heureusement les cubains qui m’accueillent à travers mon périple m’en apprennent chaque fois un peu plus sur leur culture, leur pays, car ici, acheter des œufs devient vite une mission… Pourtant ils affichent une joie de vivre sans borne, un plaisir de partager le peu qu’ils ont, une vraie générosité envers les voyageurs, ils sont très friands d’échanges, un bonheur !

Myriam et Fernando m’ont accueilli dans leur maison, mais aussi dans leur vie, et grâce à eux mais aussi aux autres, ce voyage prend une toute autre saveur !!

Et oui, en effet, Cuba ce n’est pas que des visites et des paysages, c’est aussi une aventure humaine. La Havane est une ville haute en couleurs,  parfois chaotique, mais toujours musicale, et il fait bon flâner dans ces ruelles, découvrir des scènes de vie improbables, mais aussi l’ampleur des travaux encore nécessaire pour restaurer la ville, son malecon animé à toute heure…

Je rencontre dans les rues des clients de Samuel, Géraldine et Richard, tous très sympathiques, la communauté Altiplano a envahi La Havane on dirait  !!

Ambiance musicale
Ambiance musicale dans les rues de La Havane

Après une attente de 5h pour obtenir la voiture de location (Raul Castro a décidé la veille de venir faire un tour en ville et les rues sont bloquées), je pars enfin pour Viñales, la première étape de mon road trip.

C’est là que je trouve le calme et la sérénité, dans cette petite ville charmante et prospère, où tous les habitants offrent le gîte et le couvert aux voyageurs, et où la nature et la tranquillité s’installent au milieu des vallées entourées de mogotes, ces formations karstiques uniques ! Je resterai bien là à contempler cette nature, à discuter avec les paysans qui m’expliquent la fabrication des cigares, mon guide qui me fait déguster au cours de la balade manioc, goyave, canne à sucre, citron, mais d’autres découvertes m’appellent déjà… Merci à Istu pour cette belle journée. Une belle façon de fêter mon anniversaire.

img-20161110-wa0004

Je repars donc déjà pour l’étape suivante, Maria La Gorda, mais en chemin, je fais un « petit détour » par Cayo Jutias, histoire d’en savoir plus sur le petit îlot… Alors, l’île se mérite qu’on se le dise. 1h30 sur des pistes pleines de nids de poules, mais heureusement, on ne m’avait pas menti ! elle est L’eau est bonne et bien turquoise. Mais à peine baignée et restaurée (un bon poisson grillé), il faut déjà repartir car Maria La Gorda demande encore quelques efforts !!! A commencer par rebrousser le merveilleux chemin qui mène au cayo, c’est environ 4h30 plus tard que j’arrive enfin, à la nuit tombée à mon hôtel. Heureusement, je suis passée par une route qui serpente à travers des vallées pleines de mogotes, de plantations, de villages, c’est passé plutôt vite en fait.

Demain de nouvelles aventures m’attendent à la découverte de fonds marins, chemins sauvages, pour vous dégoter les meilleurs plans de ce petit bout de paradis !!!

Buenas noches a todos !!!

Seconde partie du carnet de voyage

Hélène

L'auteur Hélène

Le Mexique, où j’ai vécu 3 ans, est très vite devenu mon pays d’adoption ! Cela fait plus de 15 ans que je baroude dans toute l’Amérique Centrale pour y dénicher de nouvelles pépites. C'est un plaisir de partager ma passion aujourd'hui sur ce blog.

2 Commentaires

Laisser un commentaire