close
voyage-honduras-copan-ville

Le Honduras est une destination méconnue en France, alors qu’il compte d’innombrables atouts touristiques : villages indiens (lencas) dans la région de Gracias, cité maya et village colonial à Copan, jungle luxuriante et nombreux parcs naturels remarquables sur la côte Caraïbe, faune et flore exotiques très riches, îles des Caraïbes avec ses plages de rêve et ses fonds marins (2e plus grande barrière de corail au monde), etc…

L’image du pays est pourtant négative bien souvent, les voyageurs renoncent à leur projet par peur de l’insécurité sur place.

Quelle est la réalité en ce qui concerne la violence et l’insécurité au Honduras?

Les chiffres concernant l’insécurité et la violence au Honduras sont assez élevés, même si la situation s’améliore. Toutefois, il faut relativiser la situation et savoir que comme pour le Salvador, la criminalité est souvent le fait de gangs « maras » et reste très liée au trafic de drogue. La majorité de ces actes criminels ont lieu dans certains quartiers de San Pedro Sula et Tegucigalpa, deux villes importantes du pays. Ces villes n’ont pas un intérêt touristique quelconque, il est donc facile d’éviter d’y séjourner longtemps. Les voyageurs arrivent souvent par San Pedro Sula, mais il est possible de les transférer rapidement vers Copan ou la côte Caraïbe selon leur itinéraire.

Est-il possible de voyager au Honduras sans être en danger ?

Les régions touristiques du pays (Copan, Roatan, Tela, La Ceiba, Lago de Yojoa, Gracias et La Esperanza) sont des lieux où la criminalité est bien moins élevée et en prenant les précautions d’usages, il est tout à fait possible de s’y rendre sans ressentir la peur à chaque coin de rue.

Il faut cependant se renseigner avant de partir, éviter de prendre les bus locaux qui s’arrêtent sans cesse et où des délinquants peuvent monter facilement et observer l’attitude d’un touriste responsable, qui sait écouter son instinct.

Quelle solution de transport envisager pour un voyage en toute tranquillité ?

Nous proposons essentiellement des voyages avec voiture et chauffeur, une solution sécuritaire pour un voyage en toute sérénité. Les visites proposées se trouvent dans des parcs naturels sauvages, au cœur d’une jungle exubérante, dans des parcs marins, îlots paisibles et village coloniaux de montagne, donc loin de l’agitation des villes et des violences qui les accompagnent.

Comme pour tous les pays d’Amérique Centrale, nous offrons un suivi personnalisé et nous nous tenons informés de la situation locale, grâce à nos bureaux sur place et en nous rendant régulièrement dans ces pays afin de tester les services proposés et pouvoir conseiller nos voyageurs.

Les jardins de Lancetilla, une des merveilles du Honduras
Les jardins de Lancetilla, une des merveilles du Honduras

En résumé, en préparant bien son voyage et en faisant appel à des spécialistes qui peuvent vous conseiller sur la destination, il est tout à fait possible de projeter un voyage au Honduras qui vous surprendra par ses beautés naturelles et culturelles ! Les Honduriens sont chaleureux et vous réserveront un accueil incomparable et vous feront oublier cette rubrique !

Pour rappel, les consignes de sécurité à observer :

– dans les grandes villes, rester dans les quartiers sûrs et éviter de vous balader après la tombée de la nuit (vers 18h-18h30).

– privilégiez les transports de tourisme ou privatif aux bus locaux.

– prévoyez d’arriver à votre étape suivante dans l’après-midi, afin de vous installer et de repérer les lieux.

– éviter tout signe ostentatoire de richesse.

– ne pas changer d’argent dans la rue.

– répartir son argent dans différent sac pour éviter de tout perdre et éviter les bananes, trop facilement repérées.

– ranger votre argent avant de sortir dans la rue (surtout après avoir fait du change).

– prenez toujours un peu d’argent avec vous, mais laissez-en une bonne partie en sécurité dans un coffre à l’hôtel.

Tags : hondurassécurité hondurasvoyage honduras
Hélène

L'auteur Hélène

Le Mexique, où j’ai vécu 3 ans, est très vite devenu mon pays d’adoption ! Cela fait plus de 15 ans que je baroude dans toute l’Amérique Centrale pour y dénicher de nouvelles pépites. C'est un plaisir de partager ma passion aujourd'hui sur ce blog.

Laisser un commentaire