close
lagoonbaissecalifornie

Hélène connaît parfaitement le Mexique qu’elle a parcouru dans tous les sens, c’est son pays de coeur. Mais, jusqu’à décembre dernier, une région manquait à ses connaissances terrain: la Basse-Californie. Elle a souhaité remédier à cela en organisant une virée originale : un road-trip au milieu des cactus géants!

Elle raconte :

Une découverte grandiose

Baisse Californie Panoramique

J’ai silloné le sud de la presqu’île qui s’étend sous la Californie, une langue de terre cerclée, d’un côté, par le tumultueux Océan Pacifique et, de l’autre côté, par les eaux claires et profondes de la Mer de Cortes, qui hébergent une faune marine étonnante ! Un vrai road trip sur les routes mexicaines, où j’ai été saisie par l’immensité des paysages : déserts infinis, canyons profonds, cactus géants, oasis, le simple fait de se déplacer est un régal pour les yeux ! Les paysages de sierras, déserts et canyons défilent au fur et à mesure des kilomètres pour finir sur des côtes sauvages, je me sens comme une aventurière en terre inconnue… c’est grandiose !

Une faune marine impressionnante

Panoramique Lagoon Baisse Californie

La Mer de Cortes est un véritable aquarium naturel avec ses nombreuses îles habitées par des colonies de lions de mer, pélicans, baleines, dauphins… On est sûr d’en prendre plein les yeux et  les émotions fortes sont assurées  :
J’ai nagé avec des lions de mer, plutôt joueurs et des requins-baleines de 6 mètres, plutôt impressionnants, deux expériences uniques et les moments les plus forts du voyage !

Quelle que soit la période de voyage, les animaux marins sont nombreux à venir profiter des eaux chaudes de la mer de Cortes, même si les plus célèbres sont les baleines de janvier à avril.

Je me suis également perdue sur des pistes loin de tout, à la recherche de peintures rupestres, mission jésuites et autres villages isolés. J’y ai trouvé l’âme mexicaine, très présente dans le sud de la presqu’île, une vraie douceur de vivre. Dans cette région immense et paisible, aucun danger ne court…

Un charme colonial

Basse Californie

De Loreto à Mulege en passant par San Ignacio, c’est un autre Mexique que je découvre, moi qui connais si bien ce pays, et de nouvelles images se gravent dans ma mémoire, l’éblouissement est permanent.

Mision

L’accueil est décontracté et je prends plaisir à découvrir les villes du sud comme Todos Santos et La Paz, qui possède un charme colonial indéniable !
En arrivant à Los Cabos, je sais déjà à quoi m’attendre et cela ne rate pas : le mauvais goût, les buildings et tous les touristes nord-américains sont là, mais ils n’entacheront pas le plaisir de la découverte du reste de la Baja California, épargnée par ces constructions, heureusement !

Bref, une destination coup de coeur !

Authentique, piquante et infinie, voici trois adjectifs qui parlent bien de cette région mexicaine bien loin des sentiers touristiques connus. On peut y voyager toute l’année, en sachant toutefois que les mois d’août et septembre sont très chauds, il faut alors éviter les routes de randonnées et rester sur la découverte du monde aquatique à La Paz, Loreto, Cabo Pulmo…

Sinon, loin des clichés des déserts brûlants, la température y est plutôt agréable toute l’année, voire même fraîche pendant l’hiver…

J’ai adoré parcourir la grande route qui traverse la Basse-Californie, m’aventurer sur les pistes et me sentir toute petite parmi les cactus géants et la profondeur des canyons, nager dans les eaux claires de la mer de Cortes, trouver une oasis sur ma route, prendre le temps de discuter avec les locaux… Une nouvelle épopée en terre mexicaine qui m’a conquis une fois de plus…

Lagoon Baisse Californie

Hélène

L'auteur Hélène

Le Mexique, où j’ai vécu 3 ans, est très vite devenu mon pays d’adoption ! Cela fait plus de 15 ans que je baroude dans toute l’Amérique Centrale pour y dénicher de nouvelles pépites. C'est un plaisir de partager ma passion aujourd'hui sur ce blog.

1 Commentaire

Laisser un commentaire