close
Amérique du NordVoyage culturelVoyage Etats-Unis

Du Québec à New York, un voyage à la découverte des villes de l’Est

jardin Montréal

Comme décrit lors de mon précédent récit, je refais un voyage avec mon groupe de la région de Charente-Maritime.
Ce voyage nous a permis de traverser les villes construites au début de l’ère coloniale. On retrouve ainsi : Montréal, la cité alliant joyeusement l’anglais et le français, l’ancien et le moderne ; Toronto, dynamique cité au bord du lac Ontario ; Québec la romantique et enfin New York, l’insaisissable, la ville en perpétuelle mutation !

Québec et l’île d’Orléans

Le voyage commence par la ville de Québec, classée à l’UNESCO, une ville à taille humaine idéalement située au bord du fleuve Saint Laurent. La ville de Québec est souvent considérée comme une partie de la France en Amérique du Nord. La partie basse est un quartier très attachant avec des ruelles étroites bordées de maisons, rappelant l’ouest de la France. La ville haute est symbolisée par le château Frontenac (prestigieux hôtel qui domine la ville et le fleuve), la Citadelle, le Parlement et la terrasse Dufferin qui offre une vue extraordinaire sur le Saint Laurent.

Ensuite, nous avons longé le fleuve Saint Laurent pour découvrir la poétique Ile d’Orléans, où se trouvent les plus anciennes familles du Québec. L’île a gardé ses maisons traditionnelles et sa vocation agricole avec la production de pommes et de fraises. Un arrêt dans une Cidrerie et son verger nous permet ainsi de découvrir tous les produits dérivés du cidre.

Notre journée s’achève alors par un dîner dans une typique Cabane à sucre. En hiver, les Canadiens ont par habitude de dîner dans cet endroit, c’est une soirée très festive, avec des bons plats faits maison et la dégustation de la tire d’érable.

Tadoussac

Tadoussac © Mariana

Notre voyage continue vers le Nord de la Province du Québec vers la Malbaie. Les “montagnes” tombent directement dans le fleuve, donnant ainsi un panorama très varié et accidenté. À la période de notre voyage (l’automne) les érables avait déjà des nuances de couleurs allant du jaune au rouge. Arrivé à Tadoussac, c’est l’un des premiers comptoirs de fourrures du Canada. D’ici, nous partons pour une croisière d’observation des baleines. Nous avons eu de la chance, en fin de voyage les baleines ont fait le show (sauts, pirouettes) et pour finir nous avons croisé un banc de belugas (baleine blanche).

Ferme bisonnière

Ferme La Bisonnière – © Mariana

Aujourd’hui c’est la journée de la découverte de la ferme de bisons. Le bison est le plus grand mammifère terrestre d’Amérique. Il peut en effet atteindre trois mètres de long ! Nous avons découvert l’histoire de cet animal imposant et avons pu l’admirer de très près dans les pâturages. Bien entendu, pour les courageux, le repas est servi à la ferme et au menu : ragout de bison. C’est très agréable à manger, pas fort et très bien préparé par la famille.

Montréal et Ottawa

Parlement – © Mariana

Notre itinéraire se poursuit vers Montréal, née sur une île, au confluent du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Outaouais. Seconde plus grande ville du pays, elle conserve son identité québécoise-francophone et demeure une ville à taille humaine où il fait bon vivre.

Nous visitons cette ville aux multiples visages et pleine de charme, à commencer par la Basilique Notre Dame. Ensuite, le tour continue vers le quartier du Vieux Port, en bordure du fleuve St Laurent. Passage par le marché Bonsecours, premier marché couvert de Montréal, ainsi que la Place Jacques Cartier où trône l’hôtel de ville. Puis, nous prenons la route pour Ottawa, capitale fédérale du Canada. Ottawa est la ville cosmopolite du Canada. On y fête les grandes manifestations nationales, et surtout on y retrouve l’histoire du Canada. Ville discrète et tranquille, Ottawa, a de très nombreux sites historiques et des attractions culturelles majeures. On peut notamment citer le Musée canadien de l’histoire où la culture indigène est à l’honneur.

Mille Iles et Toronto

Mille Iles – © pixabay

Ce matin, nous embarquons pour une croisière dans les Mille Iles. Une multitude d’îles et d’îlots, habités ou non, forment un véritable labyrinthe dans un décor paisible, autrefois occupé par des tribus indiennes. C’est ici le cœur des véritables paysages du Canada de l’Est : la forêt et les lacs, innombrables que parcouraient les trappeurs et les premiers colons. Notre voyage continue vers Toronto, principale ville de l’Ontario à l’allure moderne et cosmopolite. Toronto semble parfois hors norme et austère avec d’imposants bâtiments. Mais, au détour des rues, subsistent de charmantes maisons victoriennes et surtout des quartiers très vivants : quartier chinois de Dundas Street, quartier italien de Clair Street entre autres.

Niagara on the Lake et Niagara Falls

Niagara on the Lake – © Mariana

Route vers le village de Niagara on the Lake, c’est une petite ville charmante du côté canadien où ils ont su préserver cette l’ambiance vieille Angleterre. La rue principale est bordée de maisons du 19e siècle, transformées en petites boutiques au charme incomparable. En chemin, nous avons fait halte dans un vignoble pour déguster le vin de glace et découvrir son processus de fabrication. Notre route se poursuit jusqu’à Niagara, la « capitale des Voyages de noces ».
Nous avons eu l’opportunité de nous approcher des chutes lors d’un court trajet en bateau. C’est dans un bruit fracassant que d’impressionnantes masses d’eau font une chute de 54m. Les terrasses d’observation, balayées par les embruns, dominent la chute principale large de 675 mètres ! Une vue panoramique depuis l’hôtel Crowe Plaza Fallsview pendant votre déjeuner ou le survol en hélicoptère sont aussi d’autres moyens de découvrir les chutes.

Welcome to USA – Pennsylvanie

Pays Amish – © unsplash

C’est ici que nous finissons notre voyage au Canada et nous passons la frontière américaine, direction l’état de Pennsylvanie. Magnifique région boisée avec 8 500 km2 de forêts et une importante faune (faisans, aigles, chevreuils, cerfs). Elle a également la réputation d’être un havre de paix, notamment pour les différentes communautés religieuses. Elle a accueilli, entre autres, les Quakers, Mennonites et Moraves, fuyant leur pays natal ainsi que les Amish, qui furent persécutés en Europe.

Nous visitons ainsi le Pays Amish, un territoire où les descendants des réfugiés anabaptistes et mennonites ont continué à vivre de façon traditionnelle depuis le 18ème siècle. Ils obéissent à une règle stricte qui est le refus du progrès pour s’éloigner de toute distraction et garantir une vie simple faite de prière et de travail. Il est aisé de reconnaitre les membres de la communauté, par leurs vêtements sobres, les coiffes des femmes et les chapeaux des hommes.

Washington

Mémorial Abraham Lincoln – © Mariana

Nous arrivons à Washington, capitale fédérale des Etats-Unis. Elle porte le nom du premier président, le père fondateur des Etats-Unis, Monsieur Georges Washington. Visite du cimetière d’Arlington, créé après la guerre de Sécession, c’est ici que reposent les héros américains des navettes Challenger et Columbia, ainsi que John Fitzgerald Kennedy et sa famille. J’ai eu un coup de cœur pour cette ville, où la culture est à portée de tous, les musées sont en majorité tous gratuits et les allées arborées et immenses invitent à prendre votre temps. Nous avons ainsi visité à pied la ville du Capitole, centre démocratique et centre géographique, à l’Obélisque. En chemin, nous sommes passés par le Mémorial Thomas Jefferson, le Mémorial dédié à Abraham Lincoln, ainsi que le musée de l’Air et de l’Espace. Notre promenade se termine par la visite extérieure de la Maison Blanche et ses jardins.

The Big Apple – New York

Time Square – @pixabay

Avant de quitter Washington pour New York, nous avons fait un arrêt au Martin Luther King Memorial, situé à l’extérieur de la ville. Passage par Philadelphie qui fut le lieu tourmenté de la Déclaration d’Indépendance. Découverte, entre autres, du Hall de l’Indépendance et de la Cloche de la Liberté. Nous arrivons en fin de journée à New York, une des premières terres découvertes au début du 17ème siècle par Henry Hudson. Il jette l’ancre en 1609 à l’embouchure du fleuve Hudson, emplacement de l’actuelle New York. En 1628, Peter Minuit achète l’île de Manhattan aux Indiens pour une somme dérisoire. Bien que New York ne joue pas un rôle essentiel dans l’accession à l’Indépendance, le site fut l’un des premiers à se développer et à devenir un pôle économique majeur grâce à son port. Plus tard, il sera l’une des portes d’entrée pour des millions d’immigrants.

New York – Harlem et Central Park

Central Park – © Unsplash

Découverte du quartier de Harlem, longtemps habité par des immigrants européens. En 1900, les premières familles africaines emménagèrent dans ce qui allait devenir l’une des plus célèbres communautés de couleurs des Etats-Unis. Aujourd’hui, le quartier est en plein essor, la principale artère du nouveau Harlem (120th Street) et les élégantes demeures de grès ont été entièrement remises à neuf.

Nous assistons à un concert de Gospel et revenons à Manhattan pour une promenade à pied dans Central Park. Le gigantesque poumon vert, paradis des joggers et des écureuils. Nous continuons la visite par Time Square, Rockefeller Center, Trump Tower, la Cathédrale St Patrick pour finir par une vue imprenable depuis le Empire State Building,

New York – Statue de la Liberté

Statue de la Liberté – © Pixabay

Notre voyage s’achève par une journée ensoleillée vers l’inoubliable Statue de la Liberté et Ellis Island. C’est assez impressionnant de voir cette imposante statue et découvrir l’histoire de l’immigration américaine. Avant notre départ pour l’aéroport, nous avons pu faire un arrêt à Chinatown et au Mémorial du 11 septembre.

Afin de mieux m’imprégner dans l’ambiance de la ville, je suis restée quelques jours supplémentaires à New York. Je pourrai vous raconter mes astuces lors d’un prochain carnet de voyage 😉

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur les Etats-Unis, vous pouvez lire :
Les Etats-Unis hors des sentiers battus.
Les coups de cœur d’Alice aux Etats-Unis.
Et si vous souhaitez qu’on vous organise un voyage sur-mesure en Amérique du Nord, contactez-nous !

Tags : activités outdoorfaune et florerecits de voyage
Mariana

L'auteur Mariana

Je suis née et j'ai grandi au Brésil, et bien que je sois arrivée en France depuis plus de quinze ans, mon cœur restera à jamais épris de ce superbe pays. Je continue d'y retourner régulièrement et d'en ramener un peu de ses couleurs.

Laisser un commentaire