close
Las_Vegas_attraction-building-city-hotel-415999_pexels

Les Etats-Unis… un pays qui fait rêver !
Ma première expérience fut l’aéroport de Newark en 2001 (eh oui, pas très glamour dit comme ça !), je suis restée pendant 20h sans possibilité de sortie (visa de transit uniquement). Un premier contact pas très concluant !
Puis, les années ont passé et en 2018 j’ai eu l’opportunité d’accompagner un groupe pour un voyage sur l’Ouest américain. J’allais enfin pouvoir changer ma première impression de ce beau pays.
Je vous invite donc à partir en voyage avec moi, prêt ? Allons-y !

LOS ANGELES, ville des stars

Hollywood à Los Angeles, Etats-Unis

Los Angeles – © pixabay

Nous découvrons cette mégalopole de la Côte Ouest des USA. Hollywood avec son fameux Sunset Boulevard et ses affiches lumineuses à la gloire de l’industrie du disque ; ainsi que Beverly Hills, où résident les acteurs et producteurs de cinéma.

Un retour à l’enfance avec la visite des Studios Universal qui vous emmène au cœur de films qui ont fait l’histoire du cinéma : King Kong, Psychose ou Les Dents de la Mer… Nous avons d’ailleurs eu la possibilité de voir plusieurs attractions dans les coulisses des tournages de films ….

Notre visite de l’Ouest américain continue, cap vers les communautés balnéaires de Marina Del Rey, Venice Beach et Santa Monica.
Le soir, nous avons diné au restaurant de Forest Gump, le célèbre Bubba Gump (une bonne expérience).

CALICO et LE FAR WEST, décors de Western

Calico, ville fantôme des Etats-Unis

Calico © Boucard

Après une courte visite du centre de Los Angeles (les derniers vestiges d’un centre colonial – Pueblo), nous avons fait route vers Calico, un village fantôme fondé en 1881 à la suite de la découverte d’argent dans la montagne, au coeur de l’Ouest américain.
Dix ans plus tard, le cours de l’argent s’effondra et la ville se vida alors de ses habitants pour devenir une véritable ville fantôme. Restaurée en 1950, la grande rue de cette bourgade vous replonge dans des décors dignes des plus grands films de Western, relatant la ruée vers l’or.
Avec ses saloons, ses maisons, son école, son église et même sa prison et son bureau de shérif, c’est un vrai retour dans le temps ! Nous avons traversée le désert de Mojave pour faire un court arrêt au Bagdad Café (personnellement sans grand intérêt).

Grandiose décor de l’Ouest américain : GRAND CANYON

Grand Canyon aux Etats-Unis

Grand Canyon – © Alan Carrillo

Nous avons pris un tronçon de la mythique route 66 pour arriver au Grand Canyon. Un labyrinthe entier de canyons, de fissures et de gorges érodées dans la roche avec des buttes peu communes, des mesas et des éperons rocheux disposées entre eux. Les couches sédimentaires multicolores exposées prennent des nuances variables suivant l’angle du soleil et les jeux d’ombre changeant au fil du jour.
L’expérience la plus impressionnante a été cependant le survol en hélicoptère, je vous le conseille vivement ! En effet, c’est magique de découvrir le Grand Canyon vu du ciel, une expérience inoubliable dans l’Ouest américain.

MONUMENT VALLEY et ANTELOPE CANYON

Monument Valley

Monument Valley – © mariana

Nous arrivons au pays des Navajos, à l’entrée de Monument Valley nous sommes plongées dans un décor fabuleux digne d’un pure Western. Les films de John Wayne me sont revenus à la tête ainsi que mon grand-père qui adorait cette époque, j’ai enfin découvert ce paysage de carte postale.

Notre voyage dans l’Ouest américain continue vers Antelope Canyon, ses falaises creusées par le vent au fil des années, donnent une palette de couleur allant de l’ocre à l’orange. C’était donc une très belle découverte, mais un conseil : c’est une attraction très touristique, il faut donc bien choisir ses horaires afin d’éviter la foule.

BRYCE CANYON et LAS VEGAS

Bryce Canyon, Ouest américain

Bryce Canyon

Nous avons pris la route en direction de Las Vegas et avant d’y arriver faisons halte à Bryce Canyon.
Une suite d’amphithéâtres avec des colonnes rocheuses, piliers et tunnels en grès rouge s’offre à nous. C’est alors un des plus beau parc de notre parcours. Pour bien profiter des nuances de couleurs et des formes nous l’avons fait au lever du soleil : spectacle grandiose garantie !
Nous sommes arrivés à Las Vegas la nuit et notre hôtel était situé dans le vieux Vegas. Ainsi l’avantage est d’être plus proche de la Freemont Street où, le soir, un spectacle gratuit a lieu. De plus, c’est une zone assez tranquille bien qu’éloignée de Strip (la rue principale de Vegas).

VALLÉE DU FEU et SOIRÉE CIRQUE DU SOLEIL

La Vallée du Feu, est un site idéal pour les amoureux de la nature dans ce coin de désert. En effet, un amalgame impressionnant de sculptures de sable pétrifié, forme une chaîne de montagnes rouges comme le feu.
Cet espace phénoménal sillonné de sentiers a servi de décor à plusieurs épisodes de Star Trek. Les Amérindiens y ont alors laissé des vestiges et des pétroglyphes.

Le soir, nous avons assisté au spectacle du Cirque du Soleil « Mystère », ça été une expérience formidable ! Puis, nous avons fait un tour de nuit dans les rues de Las Vegas, en s’arrêtant devant le Bellagio afin d’admirer les fontaines et son jeu de lumière.

VALLÉE DE LA MORT

Death Valley – © mariana

C’était l’étape la plus longue de notre voyage, 600km de route. Nous nous sommes arrêtés pour voir les dunes de sable de la Vallée dans une chaleur torride (nous étions en septembre et le thermomètre avoisinait les 45°C !).
La visite fut malheureusement courte compte tenu du nombre de kilomètres à parcourir.

FRESNO (Séquoia Parc)

Parc de séquoias, Etats-Unis

Sequoia Park – © mariana

Changement de décor pour la découverte toute en fraicheur du Sequoia National Park, situé au beau milieu de la Californie. Ce parc connu pour la concentration importante de séquoias géants abrite aussi la plus haute montagne des Etats-Unis hors Alaska, le Mont Whitney qui culmine à 4 418m.
Le site, situé à 2 000m d’altitude, permet de faire une balade dans une forêt de séquoias géants pour accéder aux célèbres arbres de la nation américaine qui portent le nom d’anciens grands généraux américains, dont le General Sherman Tree (84m d’hauteur).
Ensuite, nous avons pique-niqué dans le parc au bord d’un lac, un vrai moment de détente pour profiter de cette nature.

MODESTO (Yosemite Park)

Yosemite Etats-Unis

Yosemite Park

Un des plus célèbres parcs des Etats-Unis, le Yosemite National Park mérite plusieurs jours de visites.
En une journée, nous avons réussi à découvrir un condensé de ce parc.
Un paysages alpin où abondent torrents et chutes d’eau (débit réduit si été chaud et aride). Ses décors sont grandioses, dominés par les grands monolithes de granite gris qui attirent les grimpeurs du monde entier. Tous ses sentiers plongent vers la Yosemite Valley, où serpente la rivière Merced, largement creusée par le lent passage des glaciers. Nous nous sommes alors arrêtés face à la falaise El Capitan pour voir évoluer les grimpeur courageux.
Le soir, halte à la Vallée de Sonoma, connue pour ses domaines viticoles

SAN FRANCISCO

Golden Gate Bridge – San Francisco

Matinée découverte des domaines viticoles de la Vallée de Napa et Sonoma.
Ainsi, au programme, balade dans les vignes et dégustation au domaine.
Avant d’arriver sur San Francisco, on visite le petit village de Sausalito. Ancien village de pêcheurs aves ses rues étroites et une vue imprenable sur la Baie de San Francisco. Le passage sur le Golden Gate Bridge se fait malheureusement dans le brouillard…

Découverte de la ville en cable car (tramway), transport mythique de San Francisco, direction le quartier des affaires. Passage par l’Union Square et Embarcadero. Nous avons pu observer de loin Lombard Street, petite rue appelée «la rue la plus sinueuse du monde». Ainsi que Alcatraz, les Twin Peaks, les quartiers résidentiels comme Nob Hill ou Pacific Heights. Puis, à pied, nous avons visité Chinatown, Little Italy, jusqu’au Pier 39.
Fisherman’s Wharf, est l’une des attractions touristiques les plus populaires de San Francisco. Sur place, une escouade d’otarie vit la plupart de l’année. En fin de journée, on part pour le Parc de la Golden Gate Bridge.
Le soleil a finalement fait son apparition et nous avons eu une vue magnifique sur le pont et sa baie.

MONTEREY ET CARMEL

Pour notre dernier jour, nous avons visité la côte Pacifique avec les villages de Monterey et Carmel.

Carmel, Etats-Unis

Carmel – © Martinetti

Le village de Monterrey est un magnifique site de sable, cyprès et rochers. C’est un des lieux favoris de nombreux peintres et poètes américains et européens.
Son port de pêche et la fameuse Cannery Row (rue des sardines) ont été rendus célèbres par Steinbeck. Pour rejoindre Carmel, nous prenons donc la route panoramique 17-Mile Drive. La route serpente à travers Pacific Grove et les luxueuses villas de Pebble Beach.
La baie de Monterey est le plus grand sanctuaire marin des Etats-Unis. Le littoral est majestueux, la faune et la flore marine est très riche. Il est possible de trouver des forêts de kelp, des loutres de mer, des phoques, des otaries, des éléphants de mer, des dauphins et des baleines grises. Nous nous sommes arrêtés à Seal & Bird Rocks où vivent pélicans, cormorans, phoques et otaries.
Carmel, est une cité charmante, aux maisons basses, aux jardins fleuris, aux ruelles étroites, à flanc de colline. Ses lampadaires, panneaux de rue, feux tricolores sont restés tels qu’il y a 50 ans. De 1986 à 1988, son maire était Clint Eastwood. Ce nom vous dit quelque chose ? Le soir, un dîner accompagné d’un concert de Jazz a clôturé notre voyage.

Nous gardons tous un très bon souvenir du voyage.

Prochaine destination le Canada et les USA ! Si vous souhaitez que nous vous organisons un voyage aux Etats-Unis, contactez-nous !
Ces articles pourraient également vous intéresser :
Les Etats-Unis hors des sentiers battus.
Les coups de cœur d’Alice aux Etats-Unis.

Tags : activités outdoorfaune et florerecits de voyagesur la route
Mariana

L'auteur Mariana

Je suis née et j'ai grandi au Brésil, et bien que je sois arrivée en France depuis plus de quinze ans, mon cœur restera à jamais épris de ce superbe pays. Je continue d'y retourner régulièrement et d'en ramener un peu de ses couleurs.

Laisser un commentaire