close
lac altitude  lamas

Voyage en Bolivie, entre fascination et émotion

La Bolivie, est définitivement un pays qui suscite beaucoup d’émoi et de fascination. « Nous quittons la Bolivie […] avec beaucoup d’émotion. Ce pays nous a fasciné depuis le début, par ses habitants, ses coutumes, ses couleurs et ses paysages » disait Isabelle à l’issue de l’étape bolivienne de son tour du monde avec l’agence Altiplano.

Ce qui revient également très souvent lorsque les voyageurs évoquent la Bolivie, c’est le dépaysement. C’est en effet un pays authentique, qui, jusqu’à présent, a réussi à préserver son patrimoine naturel, son patrimoine culturel, ses traditions, bref, son identité ! Lorsque l’on arrive en Bolivie, on découvre tout simplement un autre monde, un pays où quasiment tout est différent de ce que l’on connaît chez soi.

los yungas bolivie

De l’Altiplano à l’Amazonie, du Salar d’Uyuni à l’Oriente, les paysages sont extraordinaires et la nature livre de beaux spectacles. Elle a d’ailleurs fait la réputation du pays à travers le monde. Mais ce n’est pas tout ! En Bolivie le dépaysement ne vient pas seulement du décor, même s’il y contribue grandement.

Des marchés pas comme les autres

marché des fruits Bolivie

Les marchés colorés et animés y sont nombreux. On y trouve fruits, légumes, vêtements traditionnels andins (ponchos, bonnets et cholitas – jupes multicolores), objets d’artisanat, et autres produits un peu plus insolites tels des fœtus de lamas, grenouilles séchées, paniers d’offrandes à Pachamama (la Terre Mère), et autres objets liés aux rituels aymaras.

Ces derniers sont des articles que l’on trouve couramment dans la Calle de las Brujas (le Marché des Sorcières) de La Paz. Situé au croisement des rues Jimenez et Linares, c’est un endroit à ne pas manquer lors d’une visite de la ville. Au contact de vendeurs très intéressants vous en apprendrez beaucoup sur ses produits et l’utilisation que l’on en fait. C’est alors une petite partie de la culture aymara qui vous sera dévoilée.

Des saveurs exotiques

Mate de CocaEn Bolivie, la gastronomie contribue elle aussi à cette sensation de dépaysement. Lors d’un séjour en Bolivie, vous ferez littéralement voyager vos papilles. La cuisine bolivienne est à l’image des régions qui la compose : variée !

S’il y a un met qui fait légion en Bolivie, c’est bien la sopa (la soupe) ! C’est un plat populaire dans tout le pays mais on l’apprécie d’autant plus dans les Andes où c’est un moyen de manger tout en se réchauffant. Soupe de maïs, de quinoa, de pomme de terre, de patate douce… Il y en a pour tous les goûts ! L’une des meilleures est sans doute la sopa de mani (soupe de cacahuète) dont la crème d’arachide se marie parfaitement à la viande de bœuf et aux pommes de terre… Bien différent de notre soupe au pistou ou de notre Bouillabaisse !

Outre la soupe, vous pourrez manger en Bolivie de la viande de lama. Fondante, on la fait généralement marinée dans des épices et de l’ail, puis on la passe sur le grill. Les plus curieux pourront, eux, goûter à la cervelle et à la langue de lama.

En ce qui concerne les boissons, bien sûr il y a le fameux mate de coca, infusion traditionnelle souvent proposée comme boisson de bienvenue. Il s’agit en fait d’une décoction de feuilles de coca au léger goût d’herbe. Plutôt douce, elle est appréciée pour ses nombreuses vertus (lutte contre les effets de l’altitude, aide à la digestion, détoxifiant, énergisant…). Vous pourrez aussi déguster d’autres boissons à base de quinoa (Jugo de Quinoa), de maïs (tojori) ou encore de pêche (Mocochinchi)…

Tags : agence voyage boliviecircuit boliviemarché des sorcières La Paz.voyage bolivievoyage uyuni bolivie
Marie

L'auteur Marie

Toute petite déjà, je rêvais de parcourir les merveilles d'Amérique du Sud. L’Équateur pour sa forêt amazonienne et le Pérou pour ses cités précolombiennes resteront à jamais gravés dans ma mémoire.

Laisser un commentaire