close
chapada-dos guimaraes-4-cuiaba

Une région à visiter !

Situé au centre-ouest du Brésil, le Pantanal est la plus grande région marécageuse du monde et s’affirme comme étant la première destination brésilienne pour l’observation de la vie sauvage.
pantanal

Reconnue comme réserve de la biosphère mondiale par l’UNESCO, sa faune est l’une des plus riches du continent (serpents, loutres géantes, caïmans, capibaras ainsi qu’une multitude d’espèces d’oiseaux). La meilleure saison pour visiter cette région est de mai à septembre car elle est inondée le reste de l’année.

Vous pouvez choisir 2 villes principales pour un premier séjour : Campo Grande (Pantanal Sud) ou Cuiaba (Pantanal Nord).

Si vous optez pour la solution Pantanal Sud (arrivée à l’aéroport de Campo Grande), en plus de faire un séjour dans une Fazenda au cœur du Pantanal, vous aurez l’occasion de découvrir la ville de Bonito, village de 20 000 habitants qui abrite 1/3 des réserves d’eau potable au monde. Ses rivières translucides, sa faune marine très riche (piranha, pacú, poisson-chat,  dourado, cachara, curimbatá, piraputanga, …) ou encore les chutes Boca da Onça vous feront voyager au plus proche de la nature.

Si vous optez pour la solution Pantanal Nord (arrivée à l’aéroport de Cuiaba), vous pouvez également inclure dans votre voyage un arrêt au Parc National de la Chapada dos Guimarães. Dominée par des formations rocheuses de couleur rouge, une végétation typiquement locale « cerrado » et de nombreuses cascades, dont la plus célèbre « Véu da Noiva », la région vous offrira des points de vue spectaculaires.

Si vous êtes intéressés par un voyage au cœur de la nature Brésilienne, n’hésitez pas à contacter Altiplano pour une proposition sur mesure, adaptée à vos besoins et à vos envies!

sunset-bresil
Tags : brésilcampo grandecircuit pantanalcuiabanature brésilpantanalpantanal nordpantanal sudvoyage bresil
Mariana

L'auteur Mariana

Je suis née et j'ai grandi au Brésil, et bien que je sois arrivée en France depuis plus de quinze ans, mon cœur restera à jamais épris de ce superbe pays. Je continue d'y retourner régulièrement et d'en ramener un peu de ses couleurs.

Laisser un commentaire