close
Nos actusVoyage Brésil

Les Jeux Olympiques avec Altiplano Voyage !

olympiques_jeux_logo_rio_2016

A l’occasion des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro qui se dérouleront du 5 au 21 aout, toute l’équipe Altiplano Voyage vous partage ses coups de cœur sportifs.

Hélène : le volley-ball !

Hélène, spécialiste de l'Amérique centrale, de Cambodge, du Laos et du Sri Lanka
Hélène, spécialiste de l’Amérique centrale, de Cambodge, du Laos et du Sri Lanka

C’est à l’école que j’ai découvert ce sport et j’ai adhéré tout de suite : esprit d’équipe, sport plutôt tactique où chacun occupe les différents postes à tour de rôle, c’est un sport complet où l’on ne s’ennuie pas !

J’ai longtemps joué en équipe pour le plaisir et j’ai également adopté la version estivale de ce sport, le beach volley ! Un ballon, un filet, 6 joueurs et c’est parti ! Plus de crainte de plonger pour se donner à fond, le sable permet toute les folies (enfin, ça peut faire mal quand même, j’ai testé un plongeon dans le sable dont mon mollet s’est souvenu longtemps… Ça brûle !)

Alors si je dois choisir une équipe à soutenir en particulier pour les prochains JO, sans hésitation c’est l’équipe de volley-ball, qui après de belles qualifications a toutes ses chances pour la compétition !!!

ALLEZ LES BLEUS !

Richard : le handball !

Richard, spécialiste de Cuba
Richard, spécialiste de Cuba

Je trouve le handball beaucoup plus impressionnant que les autres sports collectifs. La vitesse des actions, le rythme  du match qui peut imploser d’un seul coup, ou encore les superbes tirs  (je peux vous assurer que vous n’aimeriez pas recevoir un ballon en pleine figure, certains peuvent atteindre les 108 km/h ! ) en font un spectacle impressionnant.

Lorsque l’on parle de handball, l’équipe de France fait peur, très peur. Nation la plus titrée de tous les temps avec pas moins de 5 titres de champions du monde, 3 titres de champions d’Europe et deux médailles d’or aux Jeux Olympiques, la France est un pays habitué des podiums. Notre sélection nationale a possédé plusieurs surnoms, des Bronzés en 1992 jusqu’au Expert  aujourd’hui et a vu traversé en son sein de grands joueurs tels que Jackson Richardson, Nikola Karabatic ou  Thierry Omeyer, tous élus meilleur handballeur du monde (deux fois pour Nicolas Karabatic).

Malgré sa modeste 5ème place au championnat d’Europe en janvier dernier, la France est attendue cet été à Rio, et nulle doute que nos joueurs auront à cœur de s’imposer, pour ramener au pays le troisième titre de champion Olympique.

Géraldine : la gymnastique artistique !

Géraldine, spécialiste de l'Argentine
Géraldine, spécialiste de l’Argentine

Connaissez-vous Nadia Comaneci ?

Première gymnaste à obtenir la note parfaite de 10.0 à l’exercice des barres asymétriques aux J.O. de Montréal de 1976.

Elle a été mon idole durant mon adolescence, je ne me lassais pas de regarder en boucle ses exploits.

La Gymnastique Artistique est un sport complet, endurant, de force que j’ai exercé en compétition pendant de nombreuses années.

Même si j’ai arrêté de pratiquer ce sport, il n’en reste pas moins pour moi un rendez vous incontournable des J.O.

Claudine : l’aviron !

Claudine, spécialiste de la Colombie
Claudine, spécialiste de la Colombie

Habitant au bord d’un si beau lac, je me suis toujours émerveillée devant ces bateaux élancés qui glissent sur l’eau… J’ai longuement hésité à me mettre à l’aviron car c’est un sport complet qui sollicite l’ensemble du corps ! Moi qui ne suis à la base pas très sportive… Mais après quelques échanges avec des passionnés, j’ai compris que cette activité me correspondrait bien et que la motivation l’emporterait sur la flemme 😉

Et c’est ce qu’il s’est passé : j’ai tout de suite adhéré avec le sentiment de liberté sur le bateau et la joie de profiter des paysages qui évoluent au fil des saisons… Il est vrai que ce sport est réservé aux plus courageux d’entre nous car il faut se lever très tôt le matin en hiver, mais quand la brume recouvre le lac et qu’on aperçoit à peine les sommets enneigés, on réalise qu’on a une place privilégiée au sein de ce paysage de carte postale.

Contrairement à ce que l’on peut penser, en aviron, les bras ne sont pas les principaux moteurs du bateau. En réalité, 70% de l’effort provient des jambes ! Et oui, il faut pousser comme si on faisait un salto arrière. L’autre grande partie du travail est fournie par le buste, qui doit être bien gainé, et arrivent, seulement en dernier, les bras, qui finissent le mouvement. Et donc, vu la complexité du mouvement, autant dire qu’on se vide bien la tête quand on rame. Pas de place pour nos tracas habituels, on se concentre sur la perfection du mouvement. En résumé, l’aviron, c’est le top pour garder la forme physique et mentale!
Et, last but not least, j’aime l’esprit de ce sport d’équipe : l’effort collectif nécessite une excellente synchronisation et une bonne connivence.

Bref, l’aviron, c’est que du bonheur !
En 2012, la France était 12ème aux J.O de Londres, j’espère que cette fois-ci, on fera mieux et que (comme à l’Euro de foot 2016 😉 on battra l’Allemagne, pays le plus médaillé.

Séverine : le volley ball !

Séverine, spécialiste du Chili, du Costa Rica, du Guatemala, de l'Indonésie et du Panama
Séverine, spécialiste du Chili, du Costa Rica, du Guatemala, de l’Indonésie et du Panama

Depuis mes 12 ans, ce sport est devenu un vrai hobby. D’abord avec les copines en club, puis en vacances sur la plage, et maintenant sur l’herbe au bord du lac, les terrains de jeu sont variés mais tous très intéressants. Il faut s’adapter en permanence : selon le sol sur lequel on joue, l’effort fourni sera différent, de-même que les placements sur le terrain en fonction du nombre de joueurs.

Je pense que l’équipe de France a une réelle chance de podium au vu des matchs qu’elle a remporté ces dernières semaines. Malgré l’épreuve de rattrapage pour la qualification aux JO, ils ont su montrer leur détermination et garder leur mental d’acier.

Allez la Team Yavbou, faites-nous vibrer à Rio !

Mariana : la natation !

Mariana, spécialiste du Brésil
Mariana, spécialiste du Brésil

Depuis toute petite mes parents m’ont poussé à la pratique d’un sport, danse classique, judo puis la natation. Au Brésil nous devions avoir des activités extra-scolaires car nous n’avions pas école toute la journée.

J’allais à la natation au début à contre cœur, mais une fois dans la piscine, la sensation était très agréable et finalement cela m’a bien plu. Le professeur a vite compris ma motivation et m’a proposé de faire de la compétition. C’était une petite école de natation privée, rien de très important. Finalement j’ai accepté et nous avons commencé les entrainements 3 fois par semaine sur une piscine de 25m.

Après quelques mois d’entrainement la première compétition est arrivée. J’avais 7 ans et une grande envie de gagner après avoir fait tant d’effort. Je me poste sur le plot et au signalement je fais un faux départ, déception générale. Cependant, comme la compétition n’avais pas une valeur nationale, ils ont accepté un deuxième départ. Cette fois je n’ai pas loupé et j’ai tout donné sur les 25m, j’arrive dans les premiers et là je vois les autres nageurs revenir pour faire les autres 25m. L’école s’est trompée, ils m’ont inscrit sur une course de 50m ! Je suis arrivée bonne dernière. Après mon faux départ et l’énergie donnée sur les 25m, je me suis dit que la compétition n’était pas pour moi. La natation reste mon sport de prédilection mais plutôt pour maintenir la forme et pour le loisir.

Samuel : le badminton !

Samuel, spécialiste de ...
Samuel, spécialiste du Vietnam et de la Thaïlande

Lors de mon arrivée dans la région d’Annecy, j’ai souhaité intégrer un club sportif pour rencontrer des locaux et me faire une petite bande d’amis. Après un rapide tour des associations locales, je me suis dirigé vers le club de badminton qui est pour moi un sport complet et cardiaque : tout ce qu’il me fallait. Une rapide remise dans le bain et la compétition commence. Le niveau de mes concurrents reste très élevé. Smash, amortis, zone filet, zone fond de court ; mes mollets et avant-bras en souffrent à chaque fin de match mais mon esprit «mauvais perdant » me pousse à chaque fois à me surpasser.

Que deux joueurs français aux JO, mais deux médailles possibles !! Croisons les doigts.

Elodie : le ping-pong !

Élodie, spécialiste de la Chine et de l'Asie du sud-est
Élodie, spécialiste de la Chine et de l’Inde

Dans nos esprits de français, qui dit « ping-pong » dit après-midi estivaux, apéros entre copains ou encore vacances en camping.

C’est un sport populaire qui se pratique dans des moments de détente et de jeu.

Ce qui me fascine, c’est que ce même sport peut être considéré comme un sport de compétition à part entière. Les joueurs atteignent un tel niveau qu’on ne voit plus la balle passer !

Alors, cet été, soutenons les bleus Tristan Flore et Benjamin Brossier ou les couleurs de la Chine avec Li Xue.

A vos raquettes !

Marie : la natation !

Marie, spécialiste de la Birmanie, de la Bolivie, de l’Equateur et du Pérou
Marie, spécialiste de la Birmanie, de la Bolivie, de l’Équateur et du Pérou

Comme un poisson dans l’eau… telle est ma devise quand je suis dans une piscine !

Alors il est normal que l’arrivée imminente des J.O. me réjouisse pour regarder l’équipe de France dans l’eau.

La natation est un sport complet qui allie puissance et fluidité et c’est toujours un plaisir de voir un nageur réaliser 50 mètres en à peine 20 secondes.

L’esprit d’équipe lors des relais est aussi très important et l’entente entre les nageurs leur permet aussi de remporter toutes les victoires.

Et vous ? Avez-vous un coup de cœur à nous faire partager ?

Tags : agence altiplano
Altiplano Voyage

L'auteur Altiplano Voyage

L'équipe Altiplano Voyage, spécialiste de l'Amérique Latine et de l'Asie, vous partage sa passion du monde et du voyage. Suivez-nous sur nos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire