close
GastronomieVoyage Chili

Un tour gastronomique à Santiago du Chili

empanadas-592354_1280

Nous vous en avions déjà parlé, le Chili possède une excellente réputation de producteur de vins. Mais qu’en est-il du côté de la nourriture ? Sortez assiettes et serviettes, nos palais font leurs valises vers de nouvelles contrées d’Amérique du Sud, à Santiago du Chili, capitale du pays, qui recèle bon nombre d’atouts gastronomiques !

Les plats traditionnels

Les empanadas sont certainement la collation préférée des Chiliens. On peut en trouver partout dans les grandes villes.  Un empanada est une sorte de petit chausson fourré de viande, œuf, raisin sec ou encore olives, ou ail. A chacun son empanada !

La cuisine chilienne possède quelques spécialités parmi lesquelles : le humita qui est une sorte de pâte de maïs mélangée à des oignons, du basilic voire du piment. Tout le charme de ce plat tient dans sa présentation, puisque la pâte de maïs assaisonnée est placée entre deux feuilles de maïs croisées, qui sont refermées et joliment nouées pour faire cuire le humita à l’intérieur. Il n’y a alors plus qu’à ouvrir le « paquet cadeau » et à déguster !

Autre plat consistant, le pastel de choclo, une sorte de gratin contenant de la farce,  des oignons, du poulet, de l’œuf pour finir sur une couche de purée de maïs. Les plus exigeants y rajoutent des raisins secs, des olives et un peu de basilic.

El pastel del choclo - Crédit photo : Diegostraight sous licence Creative commons 4.0
El pastel de choclo – Crédit photo : Diegostraight sous licence Creative commons 4.0

Le charquicán est un plat qui tirerait ses origines des Mapuche. On fait revenir de la viande coupée en cube, on y ajoute oignons, ails, origan, pommes de terre et courges, et on obtient un délicieux plat des plus complets.

Petite parenthèse sur le quinoa :

Cultivé depuis plus de 5000 ans sur les hauts plateaux, le quinoa est très populaire au Chili. Bien que le quinoa soit surtout utilisé pour des plats salés, la cuisine moderne chilienne s’en sert aussi dans la confection de plats sucrés. On retrouve du quinoa principalement dans le nord du Chili, et chez ses voisins au Pérou et en Bolivie.

Du côté des desserts, on vous recommande le « mote con huesillo » qui est une sorte de boisson  à base de pêche et de grains de blé.

mote_con_huesillos
Mote con huesillos – Crédit photo : Shadowmaster ra sous licence Creative Commons 4.0

Une cuisine internationale

Capitale du pays oblige, Santiago possède un mélange interculturel très intéressant, notamment sur le volet gastronomique. Les traditions et habitudes culinaires locales comme étrangères, se composent et se refaçonnent au gré de l’imagination des chefs.

À Santiago, les possibilités sont infinies et la mixité interculturelle laisse son empreinte sur la gastronomie. Les quartiers de Bellavista, Lastarria et Italia, sauront vous surprendre par la variété d’aliments et de plats présents à la carte des restaurants. Pour ceux qui possèdent un porte-monnaie plus conséquent, nous vous recommandons les restaurants de Nueva Costanera et d’Alonso de Córdoba.

Plats sucrés et salés, préparation aigre-douce, et mélange de gastronomie locale et internationale, vous trouverez toujours de quoi vous régaler au Chili.

Buen provecho !

Contactez-nous pour organiser votre voyage sur-mesure au Chili.

Séverine

L'auteur Séverine

J'ai eu l'occasion de réaliser mon rêve de voyage et de partir plusieurs mois en Amérique Latine en sac à dos. Du Machu Picchu au Pain de Sucre, en passant par l'altiplano, je partage aujourd'hui ma passion au quotidien.

Laisser un commentaire