close
Voyage ChiliVoyage culturel

Pablo Neruda à Valparaiso au Chili

maison

La Sebastiana, maison de Pablo Neruda à Valparaiso

Pablo Neruda, poète chilien, possédait trois maisons au Chili: la Chascona, à Santiago du Chili, celle d’Isla Negra, et la Sebastiana, à Valparaiso, qui a fêté l’année dernière son cinquantième anniversaire.
A cette occasion, la Sebastiana a donc été déclarée patrimoine de la ville de Valparaiso.

C’est en 1961, à l’âge de 58 ans que le prix Nobel de littérature tombe sous le charme du Cerro Bellavista et décide alors d’y avoir sa maison.
Il faut dire que la vue sur les toits de Valparaiso et sur l’océan ne laisse pas indifférent.

La Sebastiana, maison et musée

La demeure devenue musée s’étend sur quatre étages reliés entres eux par d’étroits escaliers. A l’intérieur on découvre des photographies retraçant la vie de l’auteur, des extraits de ses oeuvres.
Ainsi que des objets qui, pour certains, peuvent paraître insolites: oiseaux embaumés, portrait du navigateur anglais Thomas Cochrane, de vieilles lucarnes provenant de navires et toutes sortes de cartes.

Encore aujourd’hui, la Sebastiana est un point de rencontre pour les nouvelles générations de poètes et d’écrivains du Chili.
Chaque année, comme les deux autres, cette demeure reçoit de nombreux visiteurs, fervents admirateurs de Neruda ou curieux souhaitant se familiariser avec ses œuvres.

Alors, lors de votre voyage au Chili, si vous passez par Valparaiso, ne ratez pas La Sebastiana.
Vous y découvrirez des objets personnels du poète et pourrez lire certains de ses textes intelligemment disposés dans toute la maison. Ainsi qu’admirer la vue qui plaisait tant à Pablo Neruda !

La ville de Valparaiso et sa vue sur la mer

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur ces deux pays, je vous invite à lire :

Tags : valparaisovoyage chili
Séverine

L'auteur Séverine

J'ai eu l'occasion de réaliser mon rêve de voyage et de partir plusieurs mois en Amérique Latine en sac à dos. Du Machu Picchu au Pain de Sucre, en passant par l'altiplano, je partage aujourd'hui ma passion au quotidien.

Laisser un commentaire