close
Nos spécialistesVoyage ColombieVoyage culturel

Les joyaux coloniaux de Colombie et ses civilisations précolombiennes

reco_nad_2020_barichara

J’aimerais aujourd’hui vous parler de deux régions andines que j’ai eu l’occasion de découvrir lors de mon dernier voyage en Colombie : Boyaca et Santander.

Située au nord de Bogota, Boyaca est une région avec une diversité de paysages impressionnante. Avec des altitudes comprises entre 2100 et plus de 4000m d’altitude, on observe tour à tour des paysages différents. Cascades, des lagunes sacrées, des eaux thermales naturelles, des étendues verdoyantes et brumeuses mais aussi des sommets à la neige éternelle comme dans le parc de la Sierra Nevada del Cocuy.

Villa de Leyva : une remontée dans le temps à l’époque coloniale espagnole

On ne vient pas dans la région de Boyaca uniquement pour ses paysages, on y vient aussi pour son histoire ! Je garde notamment en mémoire la belle Plaza Mayor (place principale) de Villa de Leyva, entourée de montagnes.
Des jolis balcons sculptés de bois, des façades blanches éclatantes aux ruelles pavées, la ville est également réputée pour ses bons restaurants et son artisanat !
Classée au patrimoine historique national, je vous conseille d’y passer quelques jours pour vous empreignez de cette ambiance bien particulière. Pour ma part, je retiens son ambiance cosmopolite.

Plaza Mayor de Villa de Leyva
Plaza Mayor de Villa de Leyva

Les alentours de Villa de Leyva : la Colombie authentique

Les activités aux alentours de Villa de Leyva ne manquent pas. Si vous êtes plutôt nature, découvrez les richesses naturelles du Paramo (écosystème de la forêt andine) ou encore des lagunes turquoise des « pozos azules ». Pour vous imprégner des rites et coutumes, baladez-vous dans la réserve d’Iguaque (considérée comme sacrée par les indiens Muiscas), et visitez le petit village Raquira surnommé la cité des pots, il y en a pour tous les goûts !

Et si vous voulez encore plus d’authenticité, le Lago de Tota, situé à 140 km de Villa de Leyva est un havre de paix. D’une superficie de 25 km, il est niché à plus de 3015m d’altitude. C’est le deuxième lac en altitude le plus haut d’Amérique du Sud après le lac Titicaca. Ici le temps s’est arrêté et je suis saisie par cette ambiance surréaliste. Plage de sable blanc, eaux turquoise à moins de 10°C et brumes ambiantes en font une expérience saisissante.

 Lago de Tota en Colombie
Balade sur le mystique Lago de Tota

Prochaine étape, direction la région de Santander ! Ici l’érosion dessine les montagnes depuis de nombreuses années et crée des canyons offrant un paysage époustouflant bien changeant par rapport à l’étape de Boyaca.

La terre ocre de Barichara

Considéré par beaucoup comme le plus beau village de Colombie, on vient à Barichara pour son ambiance et sa sérénité. Ce n’est pas pour rien que Barichara signifie « lieu de repos » en langue Guane!  Ici on dit que la température est agréable toute l’année. On ne se lasse pas de flâner dans ses ruelles à la découverte de ses charmantes églises.

Les maisons se fabriquent à base de terres couleurs ocre, compressées en briques et recouvertes des chaux blanches. Le tout avec un contraste de couleurs saisissant. Ces structures permettent de protéger de la chaleur et d’éviter les mouvements des habitations suite aux tremblements de terre, ingénieux et beau à la fois !

Maison en terre de Barichara
Maison en terre de Barichara

Camino Real : le chemin de Compostelle colombien

Ce village est également une très bonne option pour les amoureux de la randonnée. Surnommé le Saint Jacques de Compostelle colombien, le Camino Real est d’ailleurs l’un de ses sentiers incontournables. Emprunté et construit par les Guane (peuple indien précolombien de la région) pour les échanges de marchandises, il a ensuite été utilisé par les muletiers lors de la conquête espagnole.

Conseil Altiplano : prévoir de faire la marche du Camino Real tôt le matin en raison des fortes chaleurs (9 km). Le chemin est agréable et on observe le canyon de Suarez en contrebas, très joli ! Arrivés au petit village de Guane, vous pourrez visiter le musée paléontologique mais vous aurez rapidement fait le tour du village.

Les fourmis à gros cul (hormigas culonas)

Enfin, ne manquez pas la dégustation de la spécialité locale : les hormigas culonas ! Chassées après la semaine sainte, elles se vendent à plus de 40$ les 500gr. C’est une tradition de Santander depuis plus de 500 ans (réputées pour leurs propriétés aphrodisiaques et curatives).

Et pour les amoureux de sport, sachez que Barichara se tient proche de la ville de San Gil.  Cette ville est réputée pour ses activités outdoor comme le parapente, le VTT, la spéléo etc. En direction de Bucaramanga, vous découvrirez d’ailleurs l’une des plus belles routes des Andes qui longe le canyon de Chicamocha.

Vous l’aurez compris, ces deux régions proposent des activités variées qui raviront les petits et les grands !

À travers ces paysages ruraux j’ai également été saisie par l’empreinte qu’ont laissé les muiscas. Cette communauté précolombienne a occupé ces terres jusqu’à la conquête espagnole et cela se ressent dans les croyances actuelles des habitants. Je vous invite d’ailleurs à lire mon article sur la Légende de Bachue ou encore de l’Eldorado si vous êtes intéressé par cette thématique.

Conseil Altiplano : pour visiter la région, nous vous conseillons de vous munir d’un chapeau, une crème solaire mais aussi un k-way et des habits chauds. En une journée, vous parcourrez des paysages très variés à différentes altitudes et vous passerez par tous les temps !

Ne manquez pas également le festival des cerfs-volants au mois d’août à villa de Leyva. Le ciel s’emplit de mille couleurs pour le plus grand bonheur des petits et grands !

Afin d’en apprendre davantage sur la Colombie, je vous invite à lire :

Tags : recits de voyageVilla de Leyvavoyage colombie
Nadège

L'auteur Nadège

Lors d'un périple en sac à dos, j'ai eu un gros coup de cœur pour le Brésil. Cette découverte a fait grandir en moi une soif de dépaysement et l'envie d'en savoir plus sur le pays de la samba. J'ai ensuite parcouru la Colombie et le Mexique qui n'ont fait que d'accroître mon attirance pour le continent latino-américain !

Laisser un commentaire