close
CultureVoyage Equateur

Découverte des marchés Quechuas en Equateur

marchotavalo 2

Des étals hauts en couleurs

C’est en suivant la route au milieu de la Cordillère des Andes entre la forêt Amazonienne et l’Océan Pacifique que l’on trouve les Indiens Quechuas qui animent les marchés traditionnels, donnant lieu à une explosion de couleurs. Ce peuple, qui représente 40 % de la population équatorienne, a su préserver ses rites et sa culture ancestrale. La découverte des marchés commencent tôt le matin, il est donc préférable d’arriver la veille pour profiter d’un vrai moment privilégié avec le monde andin.

Marché otavalo en équateur

Situé à deux heures de route au nord de Quito, non loin de la frontière colombienne, le marché du samedi d’Otavalo est un incontournable. Blouse brodée, châle de laine, bijoux colorés et jupes amples pour les femmes, pantalon blanc, poncho bleu nuit et chapeau de feutre qui laisse tomber une longue tresse de cheveux noirs pour les hommes, distinguent les Otavalos des autres Indiens Quechuas. Couvertures, ponchos, foulards, tuques, chandails, mitaines de laine et d’alpaca comptent parmi les souvenirs à rapporter dans ses bagages.

Situé dans la région de Latacunga, le marché du samedi de Zumbahua est des plus authentiques. Il est une occasion rêvée de découvrir le quotidien des Indiens Quechuas qui vivent de leurs troupeaux de chèvres, de moutons et de lamas dans la vallée des Nuages, à 4000 mètres d’altitude aux abords du cratère du Quilotoa.

À Ambato, un peu plus au sud, on peut rencontrer les Indiens Salasacas, qui se distinguent par leur pantalon blanc, leur poncho noir et leur chapeau de feutre blanc à grand rebord, et des Indiens Chiboleos, qui portent un poncho rouge et un petit chapeau melon blanc.

Le marché de bétail qui a lieu à Al Camal, en périphérie de la ville de Riobamba au Sud est certainement le plus animé de tous et le lieu de rencontre privilégié des différents peuples indiens qui cohabitent dans cette région.
Les marchés des peuples Quechuas Otavalos, Salasacas etc… constitueront les meilleurs souvenirs de ce voyage dans l’un des pays qui, avec ses plages sur le Pacifique, sa forêt amazonienne et ses sommets enneigés, se veut la synthèse de l’Amérique du Sud.

Tags : traditionsvoyage equateur
Marie

L'auteur Marie

Toute petite déjà, je rêvais de parcourir les merveilles d'Amérique du Sud. L’Équateur pour sa forêt amazonienne et le Pérou pour ses cités précolombiennes resteront à jamais gravés dans ma mémoire.

Laisser un commentaire