close
AsieVoyage ChineVoyage en famille

Top 8 des sites à visiter en famille à Hong Kong

Famille

Hong Kong, cette petite région administrative spéciale de la Chine, est souvent considérée comme une simple escale shopping. Mais ce pays à part entière a, en réalité, beaucoup plus à offrir, en particulier pour les familles avec de jeunes enfants ou des adolescents.

Le système de transports, très pratique, est moderne et réglé à la minute près. Côté sécurité, on peut se balader dans tout Hong Kong en toute tranquillité. En effet, le taux de criminalité très bas en fait l’une des villes les plus sûres au monde, même malgré les clash politiques. De plus, le climat y est très agréable, en particulier entre octobre et mai, où les températures sont plus douces et les typhons quasi inexistants. Après 4 ans de vie à HK avec mes enfants, voici un condensé de mes activités préférées, qui valent le coup de prolonger un peu son séjour pour découvrir ce pays bien plus verdoyant que ce que l’on pense.

Conseil Altiplano : munissez-vous de la fameuse Octopus Card (une par personne) : cette carte rechargeable que vous pouvez acheter dans n’importe quelle station de métro vous sert non seulement à prendre tous les transports en commun en un clin d’œil, mais également à payer les petites sommes dans des milliers de boutiques à Hong Kong, ce qui est très pratique ! Elle peut également vous servir à payer l’entrée dans certains sites comme le Victoria Peak par exemple. Vous en verrez très vite l’utilité ! Je vous conseille de la prendre dès l’aéroport si vous allez à votre hôtel en métro.

1. Big Buddha, village de pêcheurs et dauphins roses !

Le fameux Big Buddha, plus formellement connu sous le nom de Tian Tan Buddha, se situe sur l’île de Lantau, la plus grande et la plus verte du pays. Si vous venez de Central, prenez le métro pour Tung Chung, les bus et le téléphérique partent de là. L’option téléphérique est recommandée car l’arrivée sur le fameux bouddha est spectaculaire. Pour un tarif un peu plus élevé, on peut opter pour la télécabine au fond transparent (« Crystal cabin »), ainsi les enfants (comme les grands d’ailleurs) se régaleront de voir passer rivière et forêt sous leurs pieds ! Mais une règle d’or : réservez vos places en télécabine au minimum la veille pour être sûrs de ne pas à faire la queue. Sinon, il peut y avoir jusqu’à 2 heures d’attente… le pire cauchemar pour nous autres parents !

Le Big Buddha et ses habitants peu communs

Une fois déposés au sommet dans le village de Ngong Ping (un peu surfait et commercial, ma foi), vous traverserez une rue de restaurants et de boutiques avant d’arriver au bas des escaliers du Big Buddha. Cette montée de 268 marches peut être décourageante pour certains, mais vous en serez récompensés : au sommet, une vue de 360° s’offre à vous sur la mer de Chine, les îles environnantes et Lantau Island. Mieux vaut donc y aller par temps clair ! Des vaches sacrées et quelques buffles traînent dans les parages pour le plus grand plaisir des touristes.

À proximité du bouddha se trouve le très joli monastère Po Lin. On peut souvent y entendre le chant des moines et l’architecture est pour le moins dépaysante. L’annexe au temple propose un restaurant végétarien, qui est une grande cantine à la nourriture médiocre selon mon opinion. Optez plutôt pour le kiosque de desserts asiatiques à emporter, et un des restaurants de la rue principale.

Une fois la visite terminée, prenez un bus depuis Ngong Ping vers le village de Tai O. Les virages sont raides mais le jeu en vaut la chandelle. Vous arriverez dans ce petit village de pêcheurs qui semble être à des années lumières de la grande ville moderne laissée derrière vous. Parcourez le marché aux poissons (les odeurs sont assez fortes, vous êtes prévenus !), puis revenez sur vos pas à l’entrée du marché au petit embarcadère. Ici, pour un prix très raisonnable (environ HK$20 par personne, soit 2 Euros), on prend un petit bateau qui nous emmène au large pour tenter de voir des dauphins roses. Ayant fait cette expérience maintes fois, ces jolies créatures étaient presque toujours au rendez-vous.

Le village paisible de Tai O

Pour revenir à Hong Kong Island, inutile de retourner à Ngong Ping : il suffit de reprendre un bus de Tai O directement sur Tung Chung, qui vous déposera à côté du métro.

2. Parcs d’attractions : Ocean Park ou Disneyland ?

Parfois, une bonne journée dans un parc d’attractions fait plaisir à tout le monde. Deux choix s’offrent à vous : Ocean Park ou Disneyland. Et là, la grande question se pose : lequel choisir ?! Voici donc quelques infos pour faire un choix informé :

Ocean Park

Ocean Park se trouve sur Hong Kong Island, accessible en taxi, en métro (Ocean Park Station) ou en bus depuis Admiralty. La journée suffit pour visiter la plupart du parc, mais il est conseillé d’arriver tôt. Eviter les vacances des « mainlanders » (les Chinois), qui viennent en grand nombre. Mieux vaut acheter son billet à l’avance pour éviter la file d’attente. Moins « clean » que Disneyland, ce parc est cependant spectaculaire.

Il est en 2 parties ; une au pied de la montagne ; la deuxième au sommet avec des vues vertigineuses sur l’océan, en particulier lors de la traversée en téléphérique. La partie du bas comprend un aquarium, un mini zoo avec des pandas entre autres et des manèges pour les plus petits. La partie du haut est principalement constituée de montagnes russes et manèges à sensations (certains passant au-dessus de l’océan !) qui seront pour les plus grands (restrictions de taille). Il y a également un spectacle de dauphins et des enclos avec des pingouins et des otaries entre autres.

J’ai fait ce parc plusieurs fois avec des enfants en bas âge, et j’avoue que ce n’est pas idéal : entre la chaleur parfois accablante et l’étendue du parc qui pousse à énormément de marche, la journée peut être éprouvante. C’est en revanche le paradis des adolescents ! Pour ce qui est de la nourriture, il ne faut pas s’attendre à de la gastronomie… en bref, faites un bon petit-déjeuner !

Ocean Park offre un éventail de sensations fortes

Disneyland

Disneyland est situé sur l’île de Lantau (la même que le Big Buddha). Le mieux est d’y aller en métro en passant par Tung Chung. De là, Disney détient sa propre ligne de métro, avec un train aux fenêtres en forme de Mickey et un intérieur personnalisé. On y est déjà ! C’est le plus petit Disneyland au monde, ce qui le rend plutôt facile à naviguer. Une journée suffit. Avec très peu de manèges à sensation, je vous conseille ce parc en particulier pour les jeunes enfants. Certains spectacles sont en cantonais sous-titrés en anglais, d’autres, comme le Roi Lion, tout en anglais.

Il est particulièrement intéressant d’y aller avant le nouvel an chinois (attention, pas pendant à cause des foules !); les jolies décorations chinoises sont de partout. Pour déjeuner, un excellent restaurant de Dim Sum, Maxim’s, se trouve au milieu du parc (il y a bien d’autres restaurants bien évidemment). Pour ce parc également, mieux vaut acheter son billet à l’avance pour économiser du temps.

HK Disneyland est particulièrement recommandé pour les plus petits

3. Victoria Peak

L’attraction numéro 1 de Hong Kong, le Victoria Peak est un incontournable malgré ses longues files d’attente et son aspect commercial. La fameuse vue d’en haut sur tout Central est féerique, vous l’avez probablement déjà vue en photo. Cependant, cette excursion peut être fatigante en particulier pour les enfants, sauf si vous suivez mes petits conseils…

Pour monter, mieux vaut éviter le funiculaire, que l’on prendra plutôt pour redescendre. Pour monter donc, privilégiez le bus. Il vous faudra prendre le numéro 15, qui se trouve devant le ponton du Star Ferry, à Central. En bonus, vous passerez par des endroits spectaculaires dans la montagne. Vous observerez la ville d’en haut, la mer environnante et des tours vertigineuses sur le flanc de la montagne, ce que vous ne voyez pas depuis le funiculaire. Évitez les vacances des Chinois (en particulier le nouvel an), le Peak étant pris d’assaut. Allez-y plutôt en soirée si vous pouvez (c’est ouvert jusqu’à 23h); vous éviterez ainsi les foules, la vue de nuit est tout aussi éblouissante, et profitez éventuellement d’un dîner avec vue.

La file d’attente pour la descente en funiculaire est beaucoup plus courte et assez rapide en générale. Les enfants apprécieront ce vieux train datant de l’époque coloniale, ainsi que la terrasse avec la vue plongeante sur les gratte-ciels.

La vue vertigineuse depuis le pic Victoria

4. Lamma Island

Plusieurs îles sont propices aux randonnées en famille, mais pas autant que Lamma Island. Cet écrin de verdure situé tout proche de Hong Kong Island se rejoint en ferry depuis le Pier 4 à Central. L’île étant interdite à la plupart des véhicules, il y a donc 2 ports pour permettre aux habitants d’accéder à celui le plus proche de chez eux pour se rendre en ville. Je vous conseille de prendre celui vers Yung Shue Wan, qui vous amènera au petit village de pêcheurs toujours très authentique du même nom. Ce village effervescent comporte nombre de petites boutiques ainsi qu’un marché. Suivez le chemin principal et vous tomberez sur les panneaux « Family Trail ». Vous ne pouvez pas rater ce chemin qui est en fin de compte l’artère principale de l’île bien que piéton !

Vous passerez sur une plage, prenez donc le nécessaire si vous comptez vous y baigner. Des douches et sanitaires sont disponibles sur place, ainsi qu’un ou deux restaurants. Le chemin est facile, avec seulement une ou deux montées assez modérées, et de superbes vues sur la mer et les îles environnantes. Vous passerez également un petit temple, des plantations de bananes, une végétation abondante et des habitations typiques. Compter environ 1h30 à 2 heures de marche pour aller jusqu’à l’autre ferry, Sok Kwu Wan. Avant d’embarquer, soyez sûrs de vous arrêter dans un des restaurants de fruits de mer du village ! Mais attention : anticipez bien les horaires de ferry car ils sont nettement moins fréquents de ce côté de l’île.

Petits temples et nature le long du Family Trail de Lamma Island

5. Hong Kong Park et le Jardin Botanique

Le très joli Hong Kong Park est le poumon de la ville, situé en son cœur, tout proche de la station de départ du Peak Tram. Il est bon de s’y réfugier lorsque l’ambiance agitée de la ville devient trop pesante. Vous y trouverez des parcs à jeux et des fontaines (tellement bienvenues lorsqu’il fait chaud !). Mais aussi de grands arbres, une volière et un grand étang. Il y a un restaurant très sympa avec terrasse. Le petit musée du thé est au centre du parc dans un joli bâtiment colonial. Cette petite structure sur 2 étages contient des activités pour les enfants.

Un peu plus haut (environ ¼ d’heure de marche avec un peu de montée), se trouve le Hong Kong Zoological and Botanical Gardens. Vous y verrez quelques animaux tels que des singes et des serpents, et un joli jardin botanique tropical. L’entrée est gratuite.

6. Le Star Ferry

La lignée des différents « Piers » de Central sont les points de départ des nombreux ferries vers les îles environnantes, les nouveaux territoires, Macau et la Chine. Le Star Ferry est sans doute la plus courte des traversées, entre Hong Kong Island et Tsim Sha Tsui. Ces fameux bateaux à vapeur,avec leur intérieur en bois, sont à la fois un moyen de transport utilisé par les locaux et une attraction touristique. Ils datent en effet de la fin du 19ème siècle ! La traversée d’une vingtaine de minutes environ vous renvoie dans un temps lointain. L’arrivée à Victoria Harbour, vous jette à nouveau dans une modernité vibrante. Pour prendre le Star Ferry depuis Hong Kong Island, rendez-vous au Pier 7 vers la Clock Tower. Il y en a un toutes les 5 ou 10 minutes, inutile donc de vous inquiéter des horaires.

L’iconique Star Ferry, toujours en opération depuis 1888

7. Le marché aux fleurs et aux oiseaux et le quartier vibrant de Tsim Sha Tsui

Une fois à Tsim Sha Tsui, vous pourrez admirer l’incroyable belvédère de gratte-ciels qui s’étalent sous vos yeux. De là, faites un aller-retour sur l’Avenue des Stars, l’équivalent d’Hollywood, avec la célèbre statue de Bruce Lee.

Tsim Sha Tsui est un quartier bouillonnant où se mélangent des shopping malls géants ultra-modernes avec des petites boutiques variées. On y trouve tout et plus : téléphonie, échoppes de médecine traditionnelles, boissons en tout genre, street food, bijoux. Tout y est ! Le centre commercial Harbour City est un dédale de boutiques ultra-modernes. N’y mettez pas les pieds à moins d’avoir la demi-journée devant vous !

Un bain de foule dans le quartier vibrant de Tsim Sha Tsui

Après avoir pris un bain de foule et rempli vos yeux des panneaux publicitaires gigantesques, engouffrez-vous dans une bouche de métro direction Mong Kok. De là, 5 minutes de marche vous amèneront à un marché à taille humaine, celui des fleurs. De nombreuses orchidées de mille couleurs décorent les étals, ainsi que de magnifiques bouquets et autres plantes. Au bout de la rue du marché aux fleurs, celui des oiseaux lui emboîte le pas. On y voit les cages en bois typiques de Hong Kong et de nombreuses créatures colorées, ainsi que tous les accessoires nécessaires.

Pour bien finir cette excursion, non loin de là se trouve le Ladies Market qui est une succession d’étals de souvenirs. Les enfants (comme les adultes) qui cherchent un souvenir à ramener y trouveront certainement leur bonheur.

8. Le monastère des 10 000 bouddhas

Cette excursion vous mène au cœur des nouveaux Territoires, à Sha Tin. On peut s’y rendre facilement en métro (station Sha Tin). Le monument étant situé en haut d’une colline, un peu de grimpette est donc de mise. Attention aux faux moines qui font l’aumône en bas ; ils sont inoffensifs mais se font passer pour ce qu’ils ne sont pas pour récolter de l’argent.

La montée vers le monastère plaira aux enfants : parsemée de bouddhas dorés tout du long, chacun d’entre eux a un visage et une position différente. Arrivés en haut, quelques bâtiments religieux très colorés vous accueillent, dont un grand hall couvert de petits bouddhas également dorés. Vous bénéficiez également d’une vue sympathique sur la région environnante. Ce monastère n’a rien d’historique puisqu’il date des années 60. Mais si vous visitez les nouveaux territoires, il constitue une visite amusante qui permet de s’évader des foules.

Le très coloré monastère des 10 000 bouddhas

Hong Kong offre un éventail de choses à faire en famille, assez pour couvrir une bonne semaine de découverte. Attention à la saison chaude de mai à septembre : les températures et l’humidité grimpent à des niveaux où le confort peut être compromis pour certains. Le typhons sont généralement présents de juillet à octobre. Mais la ville et ses habitants sont préparés pour ces événements ponctuels. Au niveau nourriture, vous trouverez toujours de quoi satisfaire vos enfants. Entre les nombreux restaurants de nouilles, les fameux Dim Sum (certains restaurants de Dim Sum font des brioches vapeurs en formes d’animaux pour les enfants), ainsi que les nombreuses options occidentales, chacun y trouve son compte.

Vous pouvez me contacter pour plus d’informations et un devis sur-mesure en Chine.

Si vous avez aimé cet article, vous apprécierez aussi :

Tags : infos pratiquesTOP 10voyage chinevoyage en famille
Célia

L'auteur Célia

Récemment de retour en France après 18 ans à l'étranger (Londres, San Francisco, Boston, Barcelone, Pékin et Hong Kong), j'ai eu l'occasion de découvrir de beaux endroits de notre vaste planète. L'Asie m'a tout particulièrement passionnée et fascinée par ses cultures si différentes.

Laisser un commentaire