close
lieux incontournables du tibet

Le Tibet, une région autonome de Chine qui nous promet monts et merveilles. Il possède la plus haute montagne du monde, l’Everest, la plus haute rivière, le fleuve Yarlong Tsangpo, ou encore le plus haut lac, Namtso. Les magnifiques paysages qui l’entourent, les coutumes folkloriques et le patrimoine bouddhique attirent les visiteurs du monde entier. Nous vous proposons ici 5 lieux incontournables au Tibet, à découvrir lors de votre prochain voyage.

Palais du Potala, Lhassa

Construit par le roi Songtsen Gampo au VIIème siècle, le palais du Potala se situe sur la colline rouge de Lhassa, la capitale. L’impressionnant palais du Potala, fait de pierre et de bois et perché au-dessus d’une grande partie de Lhassa, est le point de repère de la ville.

Détruit par la foudre et la guerre, le palais du Potala a été reconstruit par le cinquième dalaï-lama en 1645. Depuis, il est devenu le siège des dalaï-lamas et le centre politique du Tibet. Le 13e Dalaï Lama a agrandi le palais pour atteindre sa taille actuelle, 17 mètres de hauteur et 360 mètres de largeur. Il couvre ainsi une superficie de plus de 130 000 mètres carrés. Principalement composé du palais blanc, bâtiment administratif, et du palais rouge, bâtiment religieux, le palais du Potala est célèbre pour ses grands bâtiments, ses constructions complexes, son atmosphère dévotionnelle et ses splendides œuvres d’art.

Le palais blanc, qui comprend des salles, des temples et des cours, sert de lieu de résidence au dalaï-lama. Tandis que le palais rouge comprend diverses chambres dédiées au culte du Bouddha. Il possède également des chambres abritant les huit stupas qui contiennent les restes de 8 générations du Dalaï Lama. Tous les stupas sont recouverts d’une feuille d’or. Le stupa le plus magnifique appartient au cinquième Dalaï Lama. Il mesure 14,85 mètres de haut et est incrusté de perles et de jade. Le palais a également recueilli un grand nombre de sculptures, de peintures murales, d’écritures et d’autres reliques culturelles précieuses.

Le palais du Potala compte également de nombreuses autres constructions, notamment l’école de logique bouddhique, le séminaire, l’imprimerie, les jardins, les cours et même la prison. Pendant plus de 300 ans, le palais du Potala a conservé de nombreuses reliques culturelles. On y trouve des peintures murales, des stupas, des statues, des tangkas ou encore des sutras rares. Vous l’aurez compris, le palais du Potala est des lieux incontournables du Tibet.

Mont Everest, Shigatse

Mont everest : incontournable du Tibet

Qui n’a jamais entendu parler de l’Everest ? Son nom signifie “Déesse” en tibétain, rien que ça. Il s’agit de la plus haute montagne du monde, soit 8 845m de hauteur. Il est connu au Népal sous le nom de Chomolungma. De nombreux alpinistes ont tenté de gravir l’Everest, y compris des grimpeurs célèbres comme George Mallory. Ce dernier a disparu alors qu’il gravissait la montagne avec son partenaire Andrew Irvine, en 1924.

Le 29 mai 1953 est à marquer d’une pierre blanche. En effet, c’est la 1ère fois que des Alpinistes réussissent à gravir l’Everest, le toit du monde. L’équipe d’Edmund Hillary et de Tenzing Norgay a réalisé cet exploit. Ils ont utilisé des bouteilles d’oxygène pour les aider à respirer dans l’atmosphère très ténue du sommet de la montagne. Depuis cette première expédition, seulement 3000 alpinistes ont réussi à gravir le sommet.

Lors de votre voyage au Tibet, vous pourrez admirer le majestueux sommet de l’Everest, l’un des lieux incontournables du Tibet.

Temple Jokhang, Lhassa

Lieu incontournable Tibet : temple Jokhang

Le temple Jokhang est le monastère sacré le plus vénéré et le plus spirituel du Tibet. Pourquoi, nous demanderiez-vous ? En raison de son rôle important dans le développement du bouddhisme au Tibet. D’une envergure de 25 000 mètres carrés, le temple Jokhang abrite le trésor unique du bouddhisme mondial : l’image grandeur nature de Jowa Sakyamuni, âgé de 12 ans, qui est devenue l’idole la plus vénérée de toute la région tibétaine.

Le temple Jokhang a plus de 1 300 ans aujourd’hui, alors que d’autres monastères célèbres n’ont que 600 ans environ. On peut notamment citer le monastère de Drepung, le monastère de Tashilhunpo et celui de Ganden. En tant que centre spirituel du bouddhisme tibétain, des méditations tibétaines ont lieu régulièrement à l’aide de bols tibétains. De plus, des pèlerins de différentes régions du Tibet et du monde entier viennent au temple Jokhang. Ils se prosternent alors devant le bouddha ancestral du temple.

Lac Namtso, Nagqu

Lieu incontournable au Tibet : lac Namtso

Le lac Namtso est à Nagqu, à environ 260 km de Lhassa, où se situent le palais du Potala et le temple Jokhang.

Le lac Namtso, dont le nom signifie « lac sacré » en tibétain, est le deuxième plus grand lac salé de Chine. À une altitude de 4 718 mètres, il s’agit même du lac salé le plus haut du monde.

L’eau du lac Namtso provient en grande partie des pluies, de la fonte de la glace, de l’apport des ruisseaux, des rivières et de la neige du mont Nyenchen Tonglha. Cela explique pourquoi l’eau du lac est aussi clair et limpide. Sa couleur bleu ciel se marie tellement bien avec le ciel qu’on a l’impression qu’ils ne font qu’un. Cela peut donner aux visiteurs le sentiment d’être dans un pays féerique lorsqu’ils se promènent au bord du lac.

Au XIIe siècle, des bouddhistes, dont le fondateur du bouddhisme tibétain, ont pratiqué l’essence du bouddhisme ésotérique sur le lac Namtso. Cet événement serait à l’origine de la vénération du lac sacré Namtso.

Grand Canyon de Yarlung Zangbo, Nyingchi

Lieu incontournable au Tibet : Nyingchi au Tibet

Prenez une bouffée d’air frais et prenez le temps d’admirer le plus grand Canyon du monde. Oui, oui, vous avez bien lu. Le fleuve Yarlung Zangbo a bien fait son œuvre en creusant ce monument de la nature. Mesurant 496,3 km de long, le canyon dépasse le Grand Canyon du Colorado, aux Etats-Unis, de 56,3km. Le Canyon chinois est également plus profond que le Canyon de Colcar au Pérou : 5382m contre 3200m.

Il existe six lignes pour visiter le canyon au Tibet. Si vous partez de Lhassa, vous pouvez prendre un bus pour la ville de Bayi, Nyingchi, puis Pailong, et enfin faire une randonnée jusqu’à Zhaqu, où vous pourrez voir le grand coude de la rivière Yarlung Zangbo et le Grand Canyon le plus profond. Sur le chemin du retour à Pailong, vous pourrez visiter les villages du peuple Menba et admirer la forêt primitive infinie. Au retour de Pailong, vous pourrez vous rendre à Milin, puis à Gacha. Le paysage naturel de cette section de canyon est superbe et fantastique.

D’octobre à juin, les montagnes du canyon sont recouvertes de neige. La meilleure période pour visiter le Grand Canyon du fleuve Yarlung Zangbo est de mai à octobre.

Votre voyage au Tibet avec Altiplano

Entre spiritualité, grands espaces et rencontres authentiques le Tibet offre donc aux voyageurs de quoi satisfaire leurs envies d’évasion. Et vous, aviez-vous songé au Tibet et ses lieux incontournables ? Pour votre voyage sur-mesure en terres tibétaines, n’hésitez pas à nous contacter.

Et surtout l’objet indispensable à s’offrir lors d’un voyage au tibet est le bracelet tibétain. Très populaire au Tibet et de nos jours dans le monde entier, il apporte bien-être, zen attitude et permet surtout de rejeter les énergies négatives.

Vous souhaitez en savoir plus sur le Tibet et ses environs ? Ces articles devraient vous plaire :
Spiritualité, grands espaces et rencontres authentiques au Tibet.
Une semaine éblouissante dans la province du Yunnan.
Découverte de la spiritualité au Népal, témoignage d’Elisabeth et de Bernard.

Tags : voyage tibet
Altiplano Voyage

L'auteur Altiplano Voyage

L'équipe Altiplano Voyage, spécialiste de l'Amérique Latine et de l'Asie, vous partage sa passion du monde et du voyage. Suivez-nous sur nos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire