close
on the river Gange in Varanasi

Le train de nuit… toute une aventure !

Voilà Denis et sa troupe dans le train de nuit entre Agra et Varanasi (ou Bénarès). Huit heures de trajet (400 km) les attendent, et les trains en Inde n’ont malheureusement rien de comparable à nos TGV ! Ils sont en effet bondés, peu confortables et souvent en retard. Un peu “folklo” mais ça fait partie du voyage !

La ligne entre Agra et Varanasi est très fréquentée. En effet, Varanasi est l’un des lieux de pèlerinage les plus importants en Inde. Les couchettes en seconde classe sont on ne peut plus rudimentaires mais les filles parviennent tout de même à dormir un peu malgré les arrêts fréquents, les secousses et le bruit environnant, dont celui du voisin qui n’arrête pas de se racler la gorge… Oups !

A la gare, des porteurs accueillent nos voyageurs prenant en charge leurs bagages, avec le sourire et la gentillesse propres aux indiens. Au final il seront arrivés à Varanasi après onze heures de trajet et… douze heures de retard !

Varanasi, une étape mythique

Avant de s’appeler Varanasi, cette ville sacrée située sur les bords du Gange, et très fréquentée par les sâdhus (ermites) et pèlerins, a porté les noms de Kashi et Bénarès. Fondée au VIIe siècle avant notre ère, Varanasi est un symbole emblématique de l’hindouisme et accueille chaque jours quinze milles pèlerins venus de toute l’Inde, mais également des pays voisins comme le Népal, la Thaïlande ou encore le Sri Lanka.

Le Gange symbolise les cheveux de Shiva, dieu de la destruction mais aussi du renouveau, et revêt une fonction purificatrice. On y célèbre la vie et la mort.

Au petit matin, nos globe-trotters se retrouvent sur les ghâts, ces escaliers qui mènent au fleuve, et où les hindous viennent faire leurs ablutions. Voir tous ces gens est très émouvant. Ils se laissent submerger par l’eau. Certains nagent en priant, et tous repartent avec un peu d’eau qu’ils boiront plus tard. Impensable pour notre famille ! Vu l’état de l’eau… Qu’importe. Malgré les détritus qui flottent à la surface, le Gange est toujours aussi vénéré. Son eau est en effet réputée pour ses nombreuses vertus.

Crémations et réincarnations

A bord d’une barque, nos voyageurs se dirigent vers un crématorium à ciel ouvert où, tous les jours, ont lieu quatre cents crémations. Pour les familles, l’idéal est de mourir à Varanasi (ou à défaut d’y être incinéré), et de diluer ses cendres dans le fleuve sacré. Pour un hindou, avoir un bon karma et finir dans le Gange permet d’accéder au Nirvana, sans passer par la réincarnation

Ils parcourent ensuite les ruelles de la ville pour admirer le dôme du Golden Temple sous les rayons du soleil. Puis, ils partent pour le site de Sarnath, à une dizaine de kilomètres de Varanasi. C’est à Sarnath, au VIe siècle avant J.-C., que le Bouddha (Siddhartha Gautamade de son vrai nom), prince du Népal, fit son premier sermon, devant cinq disciples. A l’âge de trente-cinq ans, Siddharta Gautamade décida de quitter sa famille et son palais pour devenir ermite et vivre ainsi dans la prière et le recueillement.

Nos voyageurs visitent les ruines. “Le stupa est majestueux.” affirment-ils. Des gens tournent autour : des pèlerins indiens, des moines tibétains, des moines thaïlandais, des pèlerins du Sri Lanka… On jette des écharpes blanches sur le stupa en offrande, des encens fument, on se prosterne et on murmure des mantras. L’ambiance est exceptionnelle et notre famille se sent très bien parmi tous ces quidams…

La prière de fin de journée

En fin de journée ils retournent sur les ghâts pour la prière (le rituel de la Pûjâ). On la célèbre tous les soirs, elle réunit d’ailleurs beaucoup de monde. Le soleil se couche et les couleurs se font grises et bleues. Au loin des brasiers continuent de consumer les corps et derrière eux, une foule importante se masse dans les escaliers. Les cithares et clochent sonnent, les prêtres s’agitent, les prières résonnent, le public frappe des mains, la ferveur est grande…

Pour suivre les aventures de Denis et sa famille >> Consultez ici la liste de tous leurs récits de voyage 

Photo principale: Varanasi – credit : c jool-yan Fotolia

Tags : tour du mondetraditionsvoyage en famillevoyage inde
Altiplano Voyage

L'auteur Altiplano Voyage

L'équipe Altiplano Voyage, spécialiste de l'Amérique Latine et de l'Asie, vous partage sa passion du monde et du voyage. Suivez-nous sur nos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire