close
Nos spécialistesVoyage Inde

Une escapade dans le célèbre Tamil Nadu #1

Chettinad (10)

Retrouvez notre spécialiste Amandine dans ce carnet de voyage en Inde du Sud

Une région à découvrir

Le Tamil Nadu littéralement le « pays des Tamouls », est le berceau d’une des plus anciennes civilisations, la civilisation dravidienne. La dynastie Chola (-300 avt JC), une des plus importantes de la culture tamoule, a entretenu des rapports commerciaux avec l’Europe. Ainsi elle a fortement influencé la culture d’Asie du Sud Est ; des Temples d’Angkor, aux danseuses célestes de Thaïlande, de l’hindouisme balinais à une grande partie de la philosophie bouddhiste classique.

La côte du Tamil Nadu

Nous avons atterri à Chennai (anciennement Madras) qui est la capitale de l’état. Mais pas le temps de visiter, nous avons rendez-vous à Mahabalipuram (on peut prononcer aussi Mamallapuram, c’est plus simple). L’ambiance est douce dans cette petite ville avec ses boutiques et ses restaurants de plage.
Nous visitons ainsi plusieurs sites archéologiques. L’ascèse d’Arjuna avec son impressionnant bas-relief. Il représente la descente du Gange, le cadre offre des nombreux points d’ombre où familles et amoureux se retrouvent. Les cinq Ratha (chariots) sont des petits sanctuaires. Ils sont dédiés a une divinité du panthéon indien, avec des sculptures d’animaux qui correspondent à leur monture. Et pour finir la journée, halte au temple du rivage.

L’ascèse d’Arjuna

Petite escale dans les terres

Nous quittons la côte, la route est moins bonne, mais les paysages de campagnes et les activités des champs nous occupent.
C’est la période de la récolte des cannes à sucre et nous assistons à un vrai ballet de tracteurs transportant leur récolte à l’usine.
Découverte du Fort Gingee, une belle balade et des points de vue magnifiques sur les rizières, les collines environnantes et ses étranges pierres polies qui parsèment les champs.
Nous poursuivons donc jusqu’à Tiruvannamalai, une des 5 villes de Shiva. Visite du temple d’Arunachaleswar aux sobres gopuram blancs et halte dans le bucolique Ashram de Sri Ramana où réside un somptueux paon blanc. Cette ville dégage une grande sérénité.

Il est possible de faire une randonnée sur le mont Arunachala jusqu’à la grotte du fondateur de l’Ashram.
Le Tamil Nadu fera le bonheur des végétariens et tout particulièrement cette petite ville de Tiruvanamalai.
En Inde, on adore parler politique et lorsqu’un politicien fête son anniversaire c’est vraiment la fête. Ainsi le 24 février c’était celui de Jayalalithaa, une ancienne et célèbre actrice de Bollywood reconvertie dans la politique. Malgré une condamnation pour corruption (elle aurait plus de 10 000 saris), elle reste très aimée des habitants.

De Pondichéry à Tanjore

De retour sur la côte pour découvrir Pondichéry, ancien comptoir français au charme suranné. Agréable balade à pied entre demeures coloniales, bazars, parcs ombragés et front de mer.
Une étape de charme où l’on resterait bien quelques jours de plus à flâner, faire les boutiques et galeries d’art. Ainsi que sirotez des jus de nannari et explorez les quatre quartiers Tamoul, Français, Chrétien et Musulman.

Pondichéry, ancienne ville coloniale

Nous continuons notre route vers Kumbakonam, Trichy et Tanjore. Juste après le temple Gangakondacholapuram, en traversant le pont, regardez bien il y a plein de crocodiles. Un petit détail qui ne semble pas déranger les habitants qui vaquent à leurs occupations à quelques mètres d’eux. Nous visitons de magnifiques temples de la dynastie Chola avec des sculptures atypiques. Comme par exemple celle que l’on pourrait appeler « deux animaux-une tête ». Puis nous enchaînons avec le palais de Tanjore quelque peu défraîchi mais rassemblant une belle collection de sculptures en bronze et de manuscrits anciens et le Rock Fort Temple à Trichy.

Chettinnad et ses alentours

Direction Chettinad où vit la caste des Chettiar (marchands, négociants et banquiers).
Cette petite ville de campagne, aux routes en terre rouge et demeures démesurées au luxe suranné, est mon coup de cœur du Tamil Nadu.
Vous pouvez dormir dans d’anciennes demeures transformées en hôtel. Vous baladez dans le village, découvrir la fabrication de carreaux de ciment peint et les sanctuaires Ayyanar.
Les sanctuaires Ayyanar sont très populaires, ils sont placés à la lisière des villages dans un bois sacré. Les prêtres ne sont pas des brahmanes, les habitants offrent au dieu des chevaux, vaches et éléphants en terre cuite. Ce dieu local n’appartient pas au grand panthéon hindouiste. On le retrouve partout dans le monde où il y a des communautés tamoules.

Ses portes colorées

Dernière étape au Tamil Nadu, Madurai! Visite d’un marché aux fleurs, du palais Tirumalai Nayak et de l’imposant temple de Meenakshi. C’est donc un des rares temples dédié à une déesse. Meenakshi Amman, déesse aux trois seins et yeux de poisson est l’épouse de Shiva. C’est un grand classique de l’architecture de l’Inde du Sud avec ses gopurams colorés et ses bassins. Ainsi, une grande partie est réservée aux hindous mais l’ambiance avec toutes ces bougies au beurre (ghee) est magique.

La première partie de notre voyage se termine, bientôt les forêts luxuriantes et les célèbres épices du Kerala…

Retrouvez ce circuit sur notre site Altiplano et d’autres articles de l’Inde sur notre blog.

Continuez l’aventure avec la deuxième partie de mon carnet de voyage

Tags : recits de voyageTamil Naduvoyage inde
Amandine

L'auteur Amandine

Passionnée par les États-Unis, et l'Afrique, c'est finalement l'Asie qui répondra à mes envies d’ailleurs. Les paysages, les gens, le climat, la nourriture... tout m'intrigue et me fascine dans cette région du monde.

Laisser un commentaire