close
De nos voyageursVoyage Inde

Tour du monde: Sur les routes du Rajasthan, “pays des rois”

Jodhpur 3_Inde

Après Mumbai, Anjantâ, Ellorâ et New Delhi nos voyageurs poursuivent l’étape indienne de leur tour du monde avec le Rajasthan, “pays des rois”, au nord-est du pays.

Mandawa

Mandawa, sur l’ancienne route de la soie, constitue la première étape de leur tour du Rajasthan. Sur la route entre New Delhi et Mandawa, ils croisent de nombreuses charrettes tirées par un dromadaire, un moyen de locomotion en effet très utilisé dans le coin. Quand ils arrivent enfin à leur hôtel après 7 heures de route, quelle belle surprise : L’hôtel n’est autre que le château du Maharaja, construit au milieu du XVIIIe siècle.

Des belles fresques ornent les salles communes. Tout autour du palais, ils admirent des havelîs, habitation à l’architecture particulière et richement décorées rivalisent de beauté. A l’époque, la splendeur de ces maisons allait de paire avec la richesse et la puissance de leurs propriétaires.

Bikaner

Après 200 km de route, nos globe-trotteurs arrivent à Bikaner, à la limite du désert de Thar. Ils visitent le fort Junagarh, signifiant littéralement “vieux fort”, construit au 16ème siècle. A l’intérieur, les décorations sont impressionnantes : fresques, pierres incrustées dans les murs, portes couvertes d´or… splendide ! Le dieu Ganesh, symbolisé par un éléphant dodu, est présent un peu partout pour apporter chance et prospérité. D’ailleurs tous les mercredis on le fête, en lui apportant des friandises. En fin de journée, tous partent en balade à dos de dromadaire pour admirer le coucher de soleil sur le désert de Thar.

Jaisalmer

Après Bikaner, notre famille se rend à Jaisalmer, la Cité Dorée, perdue au milieu du désert, réputée pour son atmosphère traditionnelle et authentique. Après 333 km de route, les remparts de la ville apparaissent enfin. Pour leur première journée à Jaisalmer, ils partent pour le lac sacré Gadi Sagar, accompagnés de leur guide. Ensuite, ils visitent la forteresse et ses 99 tours, ses balcons, ses fenêtres ornementées et ses havelîs abrités derrière une double muraille de plus de dix mètres de haut… Là encore tout est superbe, à l’exception des rues qui, elles, sont sales.

Ils visitent également les temples Jaïns (XIIe et XVe siècle). Le jaïnisme, du sanskrit “Jina” signifiant “vainqueur”, pratiquée par 1% de la population indienne, est une religion basée sur le respect de la non-violence qui englobe la théorie du karma, la réincarnation, et l’écologie entre autres. Contrairement à l’hindouisme, les jaïns, ne vénère pas de dieux mais 24 prophètes.

Jodhpur

Leur voyage au Rajasthan les emmène ensuite à Jodhpur, ancienne capitale de l’ancien état princier du Mârvar. Après six heures de route (308 km), ils arrivent à Mandore, à 9 km de Jodhpur, où ils s’installent dans une guest house investie dans des projets d’aide aux communautés locales. Ils partent en 4×4 visiter un village Bishnoï. Les Bishnoïs sont les membres d’une communauté créée par le guru Jambeshwar Bhagavan. Ils se caractérisent, entre autres, par leur végétarisme, leur respect strict de toute forme de vie, la protection des animaux ainsi que des arbres. Une vieille dame les reçoit, accroupie devant sa cuisine et leur raconte la vie au village (le quotidiens, les coutumes etc.).

Puis ils découvrent Jodhpur, surnommée « la ville du soleil » pour la chaleur. Elle est protégée par un mur d’enceinte de 10 km de long ; sa forteresse est effectivement impressionnante avec des murs fortifiés de 124 m de haut. Le site sert d’ailleurs régulièrement pour des tournages de films indiens ou des cérémonies prestigieuses privées.

De Jodhpur à Udaipur

Notre famille quitte Jodhpur pour Udaipur. Après plus de 4h de route non sans remous, ils atteignent la cité de Ranakpur et le fameux temple d’Adinath, un temple jaïn en marbre blanc construit au XVe siècle situé à une soixantaine de kilomètres d’Udaipur. « Quel raffinement ! » pensent-ils. Après le repas, ils entament la traversée des Aravallis, chaîne de montagnes s’étendant du Gujarat à la région Delhi (près de 700 km) que nos voyageurs doivent franchir pour rejoindre Udaipur. Après de longues heures ils arrivent enfin à Udaipur, la ville blanche aux cinq lacs.

Udaipur – Lac Pichola

Dès le lendemain matin tous se lève joyeusement pour aller visiter la ville, réputée pour être la plus belle du Rajasthan. « C’est dans tous les cas la plus propre » remarquent-ils. Les lieux sont en effet magnifiques avec leurs lacs, leurs collines qui entourent la ville et leurs multiples palais… Pas étonnant qu’Udaipur détienne le titre de la ville indienne la plus romantique ! Ils y découvrent le City Palace, le plus grand palais du Rajasthan où vivent encore le maharana, (nom local du maharaja) et son épouse. Là encore la beauté est au rendez-vous : marbre blanc, sculptures, dorures, faïences, portes en ivoire etc. Rien n’est trop beau pour le maharaja !

Enfin, une promenade en bateau sur le lac Pichola leur permet d’observer les femmes et les hommes se lavant, à même les ghâts (escaliers), et lavant leur linge dans l’eau du lac. Leur journée s’achève avec la visite d’un temple hindou et le coucher du soleil sur les ghâts.

Pushkar

A la sortie d’Udaipur, les carrières de marbre s’étendent sur des kilomètres. Dans la région on trouve aussi des mines d’émeraude et autres pierres précieuses. Les maharajas avaient effectivement tout sous la main pour faire bâtir leurs somptueux palais ! Après huit heures de route, les voilà arrivés à Pushkar, l’un des lieux les plus sacrés d’Inde. Selon la mythologie, le lac de Pushkar est né d’une fleur de lotus tombée des mains de Brahmâ, responsable de la création dans la trinité hindoue (Vishnu est quant à lui responsable du maintien et Shiva, responsable de la destruction).

En fin de journée nos voyageurs se rendent sur les ghâts qui descendent jusqu’au lac. Les ghâts sont sacrés et chaque escalier est d’ailleurs dédié à un dieu différent. L’eau du lac aurait des vertus curatives, c’est pourquoi des ablutions y sont pratiquées au lever du soleil. En cette fin de journée, l’ambiance est sereine, nombreux sont ceux qui méditent face au soleil couchant.

Jaïpur, la ville rose

Les voilà à Jaïpur, capitale du Rajasthan, 3,7 millions d’habitants. Ils flânent au hasard des rues, passant de bazar en bazar. Les gens sont toujours aussi adorables. Les femmes sont souriantes et les enfants, eux aussi le sourire aux lèvres, interpellent les voyageurs : “Hello ! Welcome to India ! What’s your name ?”.

Le lendemain, nos globe-trotters poursuivent leur visite de la ville et découvre le fort d’Amber. La vieille ville est entièrement rose. Ram Singh II, le maharaja, l’a faite peindre ainsi en 1876, à l’occasion de la venue du Prince de Galles. Depuis, le rose est devenu la couleur officielle. Les habitants de la vieille ville ne peuvent d’ailleurs pas utiliser une autre couleur pour leurs façades extérieures. C’est à dos d’éléphant qu’ils atteignent la place principale du fort. L’animal est impressionnant, et là-haut, ça tangue !

Le fort est protégé par des remparts d’environ 20 km de long et s’organise autour de quatre cour séparées par quatre portes magnifiques, dont celle de Ganesh, réputée la plus belle d’Inde ! Le fort d’Amber avait des systèmes d’eau révolutionnaires pour l’époque. Il bénéficiait en effet de l’eau chaude et on y comptait 99 toilettes, un jacuzzi en marbre, des piscines… Au mur, des décorations florales sont incrustées de pierres précieuses. Tout est vraiment très beau “Un vrai conte des mille et une nuits !” se disent-ils.

Pour notre famille la journée s’achève par un tour de ville en rickshaw (ou trishaw), sorte de bicyclette améliorée pouvant accueillir deux personnes sur un siège à l’arrière. En chemin ils s’arrêtent devant le “Hawa Mahal” (Palais des Vents) et ses 7 étages, 61 loggias, 365 fenêtres et nombreux moucharabiehs. Un magnifique édifice, ciselé, et plein de finesse.

Jaïpur – Palais des vents

Pour suivre les aventures de Denis et sa famille >> Consultez ici la liste de tous leurs récits de voyage 

Tags : rajasthantour du mondevoyage inde
Altiplano Voyage

L'auteur Altiplano Voyage

L'équipe Altiplano Voyage, spécialiste de l'Amérique Latine et de l'Asie, vous partage sa passion du monde et du voyage. Suivez-nous sur nos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire