close
voyage-indonesie_img_5419

A BALI

La connexion inter-îles indonésiennes a été facilitée depuis que la compagnie GARUDA AIRLINES (non blacklistée) opère de nouvelles lignes ! Pour passer d’une île à l’autre, peu de formalités, peu de contrôle de sécurité… peu de ponctualité.

C’est donc par voies aériennes que j’ai rejoint «l’île des Dieux», destination spirituelle par excellence. Bali est hindouiste et bouddhiste. L’Indonésie compte effectivement plusieurs religions, mais toutes cohabitent en harmonie et dans le respect.

Les temples balinais

Parmi la multitude de temples à Bali, j’ai eu la chance de visiter le Temple Mère, nommé Besakih. Immense lieu de sérénité, il fait bon s’y poser, respirer et méditer.

Temple Basakih à Bali

Chaque temple est composé de 3 parties : le pied (où l’on fait les fêtes, animations et autres combats de coqs…), le tronc (où les prières sont accompagnées de musique) et la tête (la partie la plus sacrée, lieu de recueillement).
Il y a plusieurs types de temples, il en existe par caste (4 castes chez les Balinais), par métier, par village et ceux qui sont publics et accueillent toute religion confondue.
Attention : la religion est extrêmement importante pour les Balinais, il est indispensable de respecter les croyances locales. Le port du sarong est vivement conseillé dans certains lieux.

Claudine devant le temple Tanah Lot à Bali

Autre moment que j’ai beaucoup apprécié : le coucher de soleil devant le Tanah Lot, l’un des plus importants temples des mers de Bali. Du haut de son rocher, ce temple semble perché et surtout impénétrable.
Attention cependant à ne pas vous attendre être seuls, ce site est très fréquenté.

Les traditions de Bali

Afin de mieux comprendre les croyances et modes de vie des habitants, je me suis rendue dans une maison typique balinaise où vivent 5 familles. J’ai appris à préparer la cérémonie des offrandes et notamment plier les feuilles de bananiers et cocotiers… la dextérité des Balinaises est bluffante !  Un homme très habile a grimpé le cocotier (inimitable, malgré de nombreuses tentatives de ma part) et l’a ensuite éventré pour que nous puissions en boire l’eau et la tailler. Après l’explication de la culture du riz, on nous a préparé un délicieux repas typique, à base de riz, poulet, poisson, crevette, cacahuètes, soja, haricots… le tout bien assaisonné et présenté dans des feuilles de bananiers.

Rizière de Bali

Pour prolonger l’expérience, je vous conseille vivement l’hébergement chez l’habitant qui est possible à Budakeling (Est de Bali) ou Penglipuran (vers Kintamani) et qui rendra votre séjour plus authentique.

Les paysages verdoyants

Mon coup de cœur du voyage : la région de Kintamani où l’on peut contempler l’imposant Mont Batur (cratère de plus de 10 km de diamètres). L’ascension se fait très tôt et permet d’avoir une vue d’ensemble sur cette splendide région, entre lac et rizières. J’ai passé la nuit au Surya Shanti Villa, totalement immergée dans un paysage de rizières verdoyantes. Les enfants nous ont accueillis en musique et nous ont réservé un spectacle de danses traditionnelles avec leurs visages énigmatiques, le soir. Le lendemain, le lever du jour sur les rizières depuis ma chambre fut un spectacle prodigieux…

Riziere Bali Kintamani

L’animation de Bali

Après ces moments de bien-être, on ne pense qu’à ramener un peu de Bali dans sa valise… et pour ça, il y a Ubud ! Cette ville fourmillante de vie abrite un gigantesque marché où chacun trouvera son bonheur (à condition de bien négocier car les prix sont 5 fois plus élevés qu’ailleurs !). Personnellement, j’ai craqué pour de jolis vêtements en batik mais il y a aussi des toiles peintes, récipients en céramique, boucles d’oreilles, sacs… tous fabriqués par les ateliers situés aux alentours de la ville. Il y fait bon vivre ; je la recommande pour y séjourner et rayonner chaque jour dans les environs.

Marché à Ubud Bali

Enfin, tout circuit en Indonésie qui se respecte finit par un peu de farniente… Rendez-vous alors à Sanur, Seminyak ou Kuta Beach. Paradis des surfeurs débutants ou expérimentés, mais aussi des fêtards et des amateurs de shopping, le Sud regroupent les villes touristiques par excellence. De façon générale, il y a beaucoup d’Occidentaux et d’expatriés ; attention, le contraste après les régions plus reculées peut être choquant.

Toutes mes photos sur Facebook

Tags : balirecits de voyagevoyage indonesie
Claudine

L'auteur Claudine

J'ai eu la chance de barouder 6 mois en Amérique du Sud ... et cela m'a donné la passion du voyage. Quelques années plus tard, j'ai renouvelé l'expérience en partant 6 mois en Asie et en Océanie... Grâce à Altiplano, je continue de parcourir le monde chaque année !

Laisser un commentaire