close
Voyage IndonésieVoyage nature

Les forêts tropicales ombrophiles de Sumatra classées Unesco

sumatra-indonesia

Cette semaine, la trente-cinquième session du Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO s’est tenue à Paris. A l’issue de celle-ci, vingt-cinq nouveaux sites ont été inscrits au patrimoine mondial. Sur la liste figure le site du Patrimoine des forêts tropicales ombrophiles de Sumatra. On compte donc désormais neuf cent trente-six sites classés au patrimoine de l’humanité.

Le site du Patrimoine des forêts tropicales ombrophiles de Sumatra se situe au nord de l’île. Il couvre près de trois millions d’hectares et comprend trois réserves naturelles : Bukit Baristan Selatan, Gunung Leuser et Kerinci Seblat. Ce territoire est un véritable trésor pour la préservation à long terme de la vie végétale et animale.

La zone protégée abrite une dizaine de milliers d’espèces de plantes, plus de deux cent espèces de mammifères et près de six cent espèces d’oiseaux. Chez les mammifères, vingt-deux espèces sont typiquement asiatiques, et on ne les trouve nulle part ailleurs dans l’archipel indonésien. Enfin, quinze des espèces recensées ne vivent qu’en Indonésie, tel l’orang-outan endémique de Sumatra.

Un orang outan à Sumatra
Un orang outan

Le Bukit Barisan Selatan

Le parc Bukit Barisan Selatan, tout en longueur, mesure trois cent cinquante kilomètres de long pour quarante-cinq kilomètres de large et se situe au sud. Le plus haut sommet du parc est celui du Gunung Pulung (1964 mètres). Des dizaines de rivières parcourent les lieux, de même que plusieurs lacs et sources chaudes. Les infrastructures touristiques étant limitées à l’intérieur de la réserve, les visiteurs choisissent généralement de s’y rendre via des circuits organisés.

Le Gunung Leuser

Le parc national de Gunung Leuser, au nord de l’île, s’étend sur cent cinquante kilomètres de long et plus de cent kilomètres de large, dans une région montagneuse où culmine le Gunung Kerinci (3805 mètres), plus haut sommet de Sumatra et plus haut volcan d’Indonésie. Peuplé d’ourangs-outans, éléphants, tigres et autres espèces menacées, il ne reçoit que très peu de visiteurs.

sumatra-tigre_indonesie
Un tigre de Sumatra

Le Kerinci Seblat

Le Kerinci Seblat, à l’ouest, recouvre quinze mille kilomètres carrés de forêt équatoriale primaire. Peu accessible et renfermant une faune et une flore riche, il est l’un des derniers bastions d’espèces menacées comme le rhinocéros de Sumatra. Le parc reçoit peu de visiteurs. Néanmoins, il est possible de partir en randonnée dans le nord de celui-ci. À condition toutefois de se procurer un permis et d’y aller avec un guide. C’est dans cette région que se trouve le Gunung Tujuh, magnifique lac formé dans un cratère et perché à près de deux milles mètres d’altitude ; c’est le plus haut lac d’Asie du sud-est.

Un voyage en Indonésie vous tente ? Contactez-nous pour un voyage sur-mesure !

Tags : faune et floresumatravoyage indonesie
Elodie

L'auteur Elodie

Passionnée par la Chine et suite à des études de mandarin, je parcoure ce pays qui me fascine. De retour en France, le goût du voyage m’emmène de nouveau en Asie, en Indonésie. Puis, je deviens définitivement amoureuse de l’Asie en découvrant de nouveaux horizons tout aussi trépidants : le Japon, le Sri Lanka, le Cambodge, la Birmanie et la Thaïlande.

Laisser un commentaire