close
takamatsu-makis

Je ne peux pas voyager dans un pays sans vous parler de nourriture. Réputé pour sa gastronomie, le Japon fait saliver bien des papilles. À l’évocation du pays du Soleil-Levant, on visualise très bien un plateau de sushis, de makis, de California rolls… Et pourtant, la nourriture japonaise ne se résume pas qu’à cela !

La gastronomie japonaise de la région de Setouchi, un délice.

Durant mon séjour au Japon, dans la région de Setouchi, j’ai pu goûter des plats typiques. Après mon séjour en Chine, l’art de manger avec des baguettes n’a plus de secret pour moi. Je me délecte donc aisément des différents aliments proposés.

Au quotidien, je suis flexitarienne, c’est-à-dire que j’évite de manger de la viande et du poisson. Au Japon pourtant, j’ai dû faire l’impasse et en manger à pratiquement tous les repas afin de tester les spécialités locales. En effet, les Japonais sont très friands de viande et de poisson. Il est donc difficile en tant que végétariens de trouver des alternatives dans les restaurants. Cuisinés de différentes façons à chacun de nos repas, cette grande variété est une belle découverte culinaire. J’ai pu goûter de petits poissons où tout est comestible, y compris la tête ! Ce plat m’a agréablement surprise. J’ai par ailleurs mangé la meilleure viande de bœuf de ma vie (en bas à gauche sur la photo), fondante à souhait, assaisonnée et cuite à la perfection. J’en salive rien que d’y penser !

gastronomie japon poisson viande
Entre poissons et viande…

Mon repas coup de cœur.

Durant mon séjour, j’ai eu un véritable coup de cœur pour l’un des restaurants situés à Okayama. Maître dans l’art de cuisiner le poisson cru, le Japon propose des plats de haute qualité. Ce soir-là, j’ai donc pu goûter de délicieux sashimis et des œufs de poissons disposés en harmonie sur du riz parfumé comme il faut. Le tout fut servi dans une boîte, l’accessoire phare au Japon. Au début du repas, nous avions la boite tournée côté riz. Nous l’avons retourné (avec le couvercle, s’entend) et avons été agréablement surpris de découvrir le lit de poissons.

Les nouilles udon, une spécialité de Setouchi.

Nous avons également goûté les fameuses nouilles udon, spécialités de la région de Setouchi. Agrémentées d’une sauce au sésame, ces nouilles consistantes sont très appréciées. Après la visite d’un jardin de Bonsaïs proche de Takamatsu, nous entrons dans un « restaurant ouvrier ». Chacun commande son bol de udon et un tempura, beignet populaire au Japon. Je me laisse tenter par un tempura aux légumes et le mélange avec les nouilles. En mangeant, j’observe avec une pointe d’étonnement les ouvriers aspirer bruyamment leurs nouilles en un temps record.

okayama-japon-repas
Mon repas coup de cœur du séjour
nakanishi-chinshoen-jardin-bonsai-repas-nouilles-udon
Au menu, nouilles udon et tempura

Manger des sushis au Japon.

Au cours du séjour, nous n’aurons mangé qu’une fois des makis et sushis ! Le goût, différent des sushis que l’on trouve en France, nous en dit beaucoup sur la qualité des mets japonais. Allez au Japon et mangez des sushis, vous pourrez alors dire que vous en avez vraiment goûter ! De plus grandes tailles qu’en France, l’algue qui les entoure a l’air plus résistante que dans l’Hexagone, de quoi provoquer quelques fous rires durant le repas. En effet, celle-ci est plus dure à croquer et on a beau tirer dessus avec les dents, cela ne s’effrite guère !

Le petit-déjeuner à la japonaise.

Oubliez les sucreries, on se met à la mode japonaise ! Bec sucré le matin, j’ai eu la bonne idée, avant de partir au Japon, de me mettre à manger salé le matin. J’étais donc très ouverte d’esprit quand on me proposait riz et poissons de bon matin. J’ai alors pu apprécier à leur juste valeur saumon, autres poissons, tofu, légumes, œuf et riz.

niponnia-ryokan-sasayama-petit-dejeuner-japonais
Bon petit-déjeuner dans un ryokan.

Le saké, une institution japonaise.

Qui dit Japon, dit saké ! Vous ne pouvez pas dire que vous avez été au Japon si vous n’avez pas goûté la boisson phare. Alcool japonais à base de riz produit par fermentation répétée (de même que la bière), le saké est omniprésent au Japon. Nous avons profité de notre séjour pour visiter une distillerie et découvrir les étapes de production. Cette visite était suivie d’une petite dégustation pendant laquelle nous avons testé plusieurs sakés. Durant notre voyage, j’ai beaucoup apprécié deux sakés, l’un au yuzu et l’autre pétillant. Je ne peux que vous conseiller de goûter à votre tour lors de votre prochain séjour au Japon !

morikuni-cafe-&-bakery-sake-japon
Vous prendrez bien un p’tit verre ?

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur la région de Setouchi et découvrir les lieux à visiter, je vous invite à lire :

Tags : gastronomierecits de voyagevoyage japon
Laurie

L'auteur Laurie

Passionnée de voyages et par les langues étrangères, j'aime partir à la découverte de nouveaux paysages et de nouvelles cultures. Je tombe amoureuse de l'Asie et plus particulièrement de la Chine et du Japon. Chez Altiplano, je vous partage avec joie nos pépites et bons plans.

Laisser un commentaire