close
Voyage Sri Lanka

Sri Lanka: hommage à la Coccinelle dans les rues de Colombo

voyage-srilanka_coccinelle_sri_lanka

Le 22 juin 1934, le chancelier Adolphe Hitler demande à l’ingénieur Ferdinand Porsche de construire une voiture pour le peuple. Il lui faudra quatre années pour dévoiler la Coccinelle.

Le premier bébé volkswagen

C’est la première voiture construite par le constructeur allemand Volkswagen, dont le nom signifie « voiture du peuple ». Immédiatement adoptée par les allemands, puis par le reste du monde, la Coccinelle bat les records de longévité. A l’origine connue sous le nom de « Volkswagen KdF », on lui attribue très vite de nombreux surnoms en raison de ses formes arrondies : « Käfer » en Allemagne (scarabée), « Beetle » (scarabée) au Royaume-Uni, « Escarabajo » en Espagne (scarabée), ou encore « Coccinelle » en France.

Record des ventes !

Pride of Ownership Drive Sri Lanka

Le 17 février 1972, elle dépasse le record de modèles vendus, jusque-là détenu par la Ford T. Produite à 21 529 464 exemplaires à travers le monde, elle tire sa révérence en 2003 après une longue carrière, lorsque la dernière automobile sort des chaînes mexicaines. Aujourd’hui, à travers le monde, les passionnés de la Coccinelle entretiennent le mythe, même dans les petits pays lointains.

La « Coccinelle Pride »

Hier, le « Sri Lanka VW Beetle Owners’ Club » organisait une manifestation pour commémorer la date du 22 juin 1934. Les propriétaires de Coccinelles ont paradé dans les rues de Colombo. Formé en 1996, ce club compte plus de deux-cent membres, et tous les ans, il organise la « Pride of Ownership Drive » (défilé de Coccinelles) qui s’avère être à chaque fois un grand succès. Retrouvez les photos de la manifestation sur facebook.

© photo VW Beetle Owners’ Club of Sri Lanka

Tags : actualitésévénementvoyage sri lanka
Elodie

L'auteur Elodie

Passionnée par la Chine et suite à des études de mandarin, je parcoure ce pays qui me fascine. De retour en France, le goût du voyage m’emmène de nouveau en Asie, en Indonésie. Puis, je deviens définitivement amoureuse de l’Asie en découvrant de nouveaux horizons tout aussi trépidants : le Japon, le Sri Lanka, le Cambodge, la Birmanie et la Thaïlande.

Laisser un commentaire