close
Tet-Lunar-New-Year-celebration

Chaque année nous célébrons le Nouvel An Lunaire !

Découvrez quelques rituels célébrés au Vietnam à l’occasion du Têt Nguyên Dan.
Les préparatifs du Têt, commence réellement le 23ème jour du 12ème mois lunaire avec la célébration des génies du foyer (Têt Tao Quân).
C’est l’histoire d’un jeune couple sans argent, le mari doit quitter le foyer pour trouver du travail ailleurs, il abandonne donc sa femme avec comme recommandation de se remarier dans trois ans. Au bout de trois ans, sans nouvelle de son mari, elle se remarie et évidemment le premier mari revient.

Puis elle le cache sous les pailles et part au marché, le second mari entre, brûle les pailles pour faire cuire la viande, le premier ne dit rien pour ne pas mettre sa femme dans l’embarras, rentrant à ce moment là, la femme se jette dans le feu en voyant son premier mari mort dans les flammes. Le second s’y jette à son tour pour rejoindre sa femme. Le dieu des enfers attendrit par cette effusion de bons sentiments, les transforme en génie de la cuisine. En ce jour, chaque famille prépare un festin pour l’autel des génies situé à côté de l’autel des ancêtres, deux bonnets et deux paires de bottes en papier pour les deux divinités de la cuisine, une tenue pour la déesse, ainsi que trois carpes rouges leur servant de montures (en papier ou de vrais poissons). Après le culte dans la cuisine, les vêtements sont brûlés et les carpes sont libérées dans des étangs ou des rivières. Les génies peuvent remonter faire leur rapport sur les activités de la famille durant l’année écoulée à l’Empereur de Jade. De ce rapport découlera une année faste ou non.

lecungongtao nouvel an vietnamien

Il existe un autre rituel très important à suivre le premier jour de l’an. Il s’appelle «fouler la terre ou le sol». Pour les Vietnamiens, la première journée de l’année est extrêmement importante, si tout se passe bien lors de cette journée, c’est de bon augure pour le reste de l’année. C’est pourquoi la première personne à fouler le sol de la maison est cruciale, il faut une personne gentille, heureuse, avec une bonne carrière pour apporter de la chance à toute la famille durant l’année.
Souvent, un membre de la famille est choisi pour ces qualités, il doit quitter la maison avant minuit, se rendre à la pagode (un lieu où se trouve une relique ou un lieu de culte pour les adeptes du bouddhisme)  pour prier puis retourner fouler la terre de la famille une fois la nouvelle année commencée. On peut choisir quelqu’un parmi sa parenté, son voisinage ou ses amis. La personne qui foule la terre la première apporte à la famille de la chance, mais aussi de petits cadeaux : une bouteille de vin, une boite de thé ou encore un gâteau de riz gluant, banh chung.
Être la première personne à fouler la terre d’une maison est un honneur, mais comment savoir si l’on est la bonne personne. C’est pourquoi, les vietnamiens évitent de se rendre dans les familles durant la première matinée de l’An, sauf bien sûr s’ils sont choisis.

Chuc mung nam moi !

Tags : année de la chèvrenouvel an lunaireTêt Nguyên DanTêt Tao Quân
Amandine

L'auteur Amandine

Passionnée par les États-Unis, et l'Afrique, c'est finalement l'Asie qui répondra à mes envies d’ailleurs. Les paysages, les gens, le climat, la nourriture... tout m'intrigue et me fascine dans cette région du monde.

1 Commentaire

Laisser un commentaire