close
alice-young-216434-unsplash

C’est attablé que l’on crée souvent ses meilleurs moments de voyage. Au Vietnam, la gastronomie offre une palette de choix incroyable, des plats les plus simples aux mets les plus raffinés, de la petite échoppe de rue aux restaurants élégants, vous serez comblés.

Après vous avoir indiqué les activités à Hanoï, je vous emmène découvrir les spécialités et mes coups de cœur, expérience authentique assurée !

que manger à hanoï
Pho au bœuf.

Pho au bœuf

Les vietnamiens se lèvent tôt et démarrent la journée avec un bol de phở fumant (prononcé feu). Ce bouillon parfumé et longuement mijoté, est agrémenté de nouilles de riz, de fines lamelles de bœuf, d’herbes fraîches et de rondelles de piment oiseaux. Vous pouvez presser une moitié de citron vert en vous aidant de votre cuillère pour relever le tout.

De l’époque de l’Indochine, le Vietnam a gardé l’art des cafés. Quel plaisir de s’attabler pour observer la vie, les marchands ambulants, le coiffeur au coin de la rue qui s’applique à cureter les oreilles avant de couper les cheveux, les enfants qui passent en chantant. Le café vietnamien est un robusta réputé pour son goût fort et sa touche chocolatée. Vous pouvez choisir café noir, café au lait (lait concentré) ou les versions glacées. Le café vous est servi avec son petit filtre individuel, à vous de le préparer et de patienter. Vous aurez l’embarras du choix pour votre café du matin, j’aime beaucoup ceux de la place de la cathédrale avec les petits tabourets rouges ou le Cong Caphe pour sa déco communiste et son délicieux caphe glacé au lait de coco.

À midi, allez savourer un plat typique d’Hanoï, le bún chả. J’adore celui du 25 rue Gia Ngu. Le bún chả se compose de lamelles de poitrine de porc et de boulettes grillées au charbon de bois servies avec des vermicelles de riz des herbes aromatiques, de la salade et un bol de sauce nuoc mam avec quelques fines tranches de carotte et papaye verte marinées au vinaigre. Parfois il est possible d’ajouter des nems. Même Obama adore !

restaurant hanoï que manger pas cher
Bun Cha entre amis

Dans l’après-midi, laissez-vous tenter par les vendeurs ambulants et leurs fruits artistiquement découpés (ananas, mangue verte assortie de sel piquant, ramboutan…) ou par de petits encas frits (nems et autres délices fourrés), la petite échoppe à deux pas de la cathédrale en fait de succulents.

En soirée, après avoir mastiqué (à vous en décrocher la mâchoire) des calamars grillés accompagnés d’une bière bien fraîche (bia hoi), prenez la direction du lac de Trúc Bạch pour déguster deux autres spécialités de la ville : la fondue (lau) ou le Phở Cuốn (sorte de crêpe de riz farcie).

Pour épater vos amis et votre famille à votre retour, sachez que de nombreux restaurants proposent visite de marché suivi de cours de cuisine.

Et vous quelles sont vos bonnes adresses à Hanoï ?

Tags : bun chagastronomiehanoiphovoyage au vietnam
Amandine

L'auteur Amandine

Passionnée par les États-Unis, et l'Afrique, c'est finalement l'Asie qui répondra à mes envies d’ailleurs. Les paysages, les gens, le climat, la nourriture... tout m'intrigue et me fascine dans cette région du monde.

Laisser un commentaire