close
Vik Islande

Destination touristique nature d’Europe, l’Islande attire chaque année un nombre croissant de visiteurs venant découvrir ses grands espaces somptueux et dépaysants ponctués de cascades, geysers et volcans. Pour mieux vous aider à préparer votre voyage, nous vous partageons de précieuses informations sur le coût d’un voyage en Islande, qui n’est pas à négliger.

Pourquoi l’Islande est-elle une destination chère ?

L’Islande compte parmi les destinations où le coût de la vie est le plus cher au monde. Les prix des biens et des services de consommation y sont en moyenne 56% plus élevés que dans le reste de l’Europe, faisant de l’Islande la destination la plus chère du vieux continent, devant la Suisse et les pays scandinaves.

Le développement touristique et l’explosion de la demande ont ainsi entrainé une pression sur les hébergements et loueurs de voitures, qui en conséquence, ont fortement augmenté leurs tarifs. Marquée par un climat froid et rigoureux, l’agriculture n’est que très peu développée en Islande et par conséquent de nombreux produits alimentaires sont importés depuis d’autres pays d’Europe, expliquant également le coût élevé de la vie.

Quelles sont les grosses dépenses lors d’un voyage en Islande ?

Les plus grosses dépenses d’un voyage en Islande sont les hébergements et les transports. Les hôtels se sont largement développés ces dernières années avec l’accroissement du tourisme mais n’en demeurent pas moins assez couteux, comptez au minimum 120€ la nuit dans un hôtel standard. Les transports, incluant la location de voiture et l’essence constituent un autre poste de dépense majeur lors d’un voyage en Islande. Les restaurants demeurent également assez chers, compte tenu de l’importation de nombreux produits alimentaires européens sur l’île.

Comment voyager moins cher en Islande ?

Bien que l’Islande soit une destination chère, il est possible de limiter le budget de votre voyage en Islande et d’ainsi voyager de façon moins onéreuse, notamment en réservant au moins six moins à l’avance pour profiter de prix plus attractifs.

Mais c’est surtout en voyageant hors-saison que vous pourrez faire des économies. Evitez les mois de juillet et août où la demande touristique est la plus forte et privilégiez les mois de mai, juin, septembre et octobre. Le climat y est encore assez clément, les prix moins élevés et la fréquentation y est bien moindre. 

Avant de partir en Islande, il est donc essentiel de prendre conscience du budget que cela peut représenter. Un circuit de découverte de ce pays coutera en conséquence plus cher qu’un voyage en Italie ou en Grèce mais, n’en demeurera pas moins inoubliable pour ses paysages glaciaires et volcaniques à couper le souffle.

Pour des expériences authentiques, insolites et hors des sentiers battus, découvrez nos expériences signatures en Islande !

Pour aller plus loin et s’inspirer :

Tags : faune et floreinformations diversesinfos pratiquesvoyage islande
Globe-Trotteurs

L'auteur Globe-Trotteurs

Des globe-trotteurs, nos voyageurs, nos collaborateurs et partenaires proposent et dévoilent leurs expériences, récits et astuces de voyage ! Ils enrichissent nos articles avec leur fraîcheur et leur dynamisme.

Laisser un commentaire