close
VIVIEN-Tango

Argentine : six bonnes raisons de visiter le pays du tango

Grands espaces, faune sauvage, charme et élégance du tango, hauts sommets, aventure, liberté… voyager en Argentine, c’est entrer dans un territoire immense aux paysages d’une grande diversité. Entre Cordillère des Andes, Patagonie et pampa, voici six bonnes raisons de visiter l’Argentine.

Cinq fois grande comme la France, l’Argentine présente une variété de climats et de paysages : plaines fertiles de la pampa au centre, steppes plates de la Patagonie au sud, plaines sèches du Gran Chaco au nord et sommets de la Cordillère des Andes culminant à près de 7 000 mètres à l’ouest, le long de la frontière avec le Chili. Au niveau climatique, si le centre du pays connaît un climat tempéré à quatre saisons, le nord est subtropical humide tandis que le Sud-Est aride/subantarctique ! Découverte et colonisée par les Espagnols au XVIème siècle, l’Argentine s’est construite à partir des villes fondées sur le littoral, dont la capitale Buenos Aires, et dans le Nord-Est. Sa population est issue d’importantes immigrations d’Amérique latine et d’Europe. De nombreux sites archéologiques mettent en valeur les vestiges des civilisations andines qui vivaient dans le Nord-Ouest argentin il y a environ 10 000 ans. Pour visiter l’Argentine, mieux vaut prévoir un voyage au long cours ou envisager d’y revenir plusieurs fois. Voici déjà un aperçu des atouts magnifiques de cette destination.

Une faune sauvage incroyable.

Paysages et écosystèmes argentins abritent une biodiversité originale et une faune sauvage riche. Le Parc national d’Iguazu est classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. À Puerto Madryn, il est possible d’observer la reproduction des baleines de juillet à décembre, ainsi que des manchots, des lions de mer, des toninas (sortes de petits dauphins) et de nombreux oiseaux marins. Dans la province de Corrientes, la réserve écologique d’Ibera est connue pour être la plus importante d’Amérique Latine en terme de biodiversité et superficie. La splendeur du site se révèle entre marais et étangs, dans un climat tropical et subtropical propice à l’observation d’une vie sauvage extraordinaire : singe hurleur, cerf des marais, caïmans, capybaras, toucans, hérons… un lieu magique pour tous les amoureux de la faune et de la flore. Enfin, dans la pampa, outre les lamas, subsiste encore une faune précolombienne, représentée en particulier par le tatou à neuf bandes. Les amateurs de safari photos sont généralement comblés !

Une baleine à Puerto Madryn

Faites vos traces sur la route 40.

Du Nord au Sud, la route 40 traverse l’Argentine depuis la frontière avec la Bolivie à La Quiaca jusqu’au détroit de Magellan sur près de 5 000 km. En parcourant cet itinéraire, on passe des montagnes désertiques et colorées de Salta et La Rioja, aux paysages verdoyants de San Carlos de Bariloche avant de rejoindre les grandes steppes de Patagonie. La population change aussi : indienne et traditionnelle dans des villages intemporels autour de Salta au nord, elle est riche, blanche et d’origine occidentale vers le Sud. En empruntant la route 40, un véritable cinémascope se déroule devant vous.

La ruta 40

Hospitalité et traditions.

L’hospitalité argentine est véritable. Pour un voyage authentique et riche en rencontres, l’idéal est de loger chez l’habitant ou dans une estancia, ferme agricole, notamment dans la région de Salta ou en Patagonie. Visiter l’Argentine, c’est également découvrir sa culture et sa boisson nationale : le maté. La vie sociale est rythmée par la dégustation de cette infusion amère, symbole de convivialité. Avant de partir, il faudra goûter à la viande locale lors d’un asado, le repas convivial par excellence.

Le maté, toute une tradition

Lieux insolites et prestations raffinées.

Pour une touche de romantisme ou une envie de confort, de nombreux hébergements de charme et de luxe existent aussi sur les lieux touristiques argentins. L’art de vivre de chaque région y est généralement très bien mis en valeur, à travers une offre d’activités variées et une gastronomie raffinée. Certains établissements sont emblématiques car historiques, d’autres plus récents attirent par l’expérience qu’ils vous font vivre : accéder à un lodge après une traversée en bateau au nord d’El Chalten, monter à cheval sur la rive du lac Viedma, s’offrir quelques jours de détente dans un spa luxueux à Ushuaïa en Terre de Feu.

Hôtel Colibri à Cordoba

Buenos Aires et l’histoire coloniale.

Capitale nouvelle aux influences très métissées, Buenos Aires mérite de s’attarder pour prendre le pouls de la ville. La seule évocation de son nom enflamme l’imagination du voyageur. À Buenos Aires, les pas rythmés du tango claquent sur les pavés. C’est dans le quartier de San Telmo qu’on entre le plus aisément dans la danse, notamment dans l’une des nombreuses milongas. Les cafés notables comme le « Federal », le « Tortoni» ou la « Poesia », font aussi partie du patrimoine de la ville. On y remonte le temps pour vivre à l’époque où les grands auteurs comme Borges ou Cortázar s’y retrouvaient pour écrire. Quant aux fans de football, ils ne manqueront pas « La Bombonera », le stade du légendaire Maradona !

À la découverte des hauts sommets.

La Cordillère des Andes est une destination de choix pour tous les alpinistes. L’Aconcagua, le plus haut sommet de l’hémisphère Sud, se trouve en Argentine dans la province de Mendoza. Avec ses neiges éternelles et ses glaciers, il culmine à plus de 6 900 m. En Patagonie, le village d’El Chalten est, quant à lui, le départ de nombreuses randonnées qui mènent au fameux Fitz Roy, une montagne à la frontière chilienne. Depuis San Carlos de Bariloche, appelé aussi la « Suisse Argentine », d’autres treks vous mèneront en haut du Cerro Campanario ou du Cerro Tronador… de quoi ravir les plus montagnards d’entre vous !

Le Fitz Roy
Tags : où partir ?voyage argentine
Samuel

L'auteur Samuel

Depuis tout jeune, je me fascine pour les voyages et la culture latine. Je m’installe au Mexique puis en Argentine pendant plusieurs mois. J’en profite également pour découvrir la Colombie. L’Amérique Latine est selon moi une terre riche de découvertes et de surprises que j’aime partager avec vous.

Laisser un commentaire