close

Europe

NewsletterVoyage Italie

L’Italie et sa douceur de vivre

Cinque Terre – Vernazza – voyager en Italie

Buongiorno! Je suis Célia, créatrice de voyages chez Altiplano.

Vous êtes en quête de nouveaux horizons proches de chez vous ? Et si vous partiez… en Italie ?
D’origine italienne, j’ai l’honneur de vous présenter notre toute nouvelle destination, mon pays de cœur, l’Italie ! Voisine de la France, l’Italie offre son lot de dépaysements, de paysages variés, d’aventures et de douceurs. Vous profitez également d’une gastronomie réputée et de l’accueil chaleureux des Italiens, si expressifs.
L’Italie est donc la destination idéale pour les voyageurs ayant soif d’expériences mémorables à proximité de chez eux.

L’Italie, une destination de choix

pourquoi partir en Italie ?

Top 7 des raisons de partir en Italie

Myriade de décors, mode de vie à la Dolce Vita, gastronomie, héritages historique et culturel, climat doux… Je vous invite à découvrir les raisons de votre prochain voyage en Italie !

Pourquoi découvrir l’Italie ?

Lieux à découvrir en Italie

Top 7 des lieux à explorer

Tous les chemins mènent à Rome, c’est bien connu ! De la capitale italienne à la Sicile en passant par la côte Amalfitaine, je vous fais découvrir des lieux qui m’ont laissé de très beaux souvenirs en tête.

Quels lieux visiter lors de votre voyage ?

Nos idées de voyages en Italie

les incontournables de l'italie

Trésors d’Italie : littoral et culture

Ce voyage initiateur vous emmène à la découverte des incontournables et quelques lieux moins connus de l’Italie. Entre nature et culture, vous découvrez la Riviera italienne et les Cinque Terre, Florence, la campagne Toscane. Plus au sud, vous explorez la Côte Amalfitaine et terminez en beauté à Rome, la capitale.

Je découvre les incontournables de l’Italie

Au sud de l’Italie, optez pour un voyage hors des sentiers battus en découvrant la Sicile, son passé riche en vestiges ou les Pouilles où des panoramas exclusifs vous attendent.

Vous cherchez les derniers rayons de soleil avant l’hiver ? Découvrez ces destinations en octobre ou en novembre !

découvrir la Sicile en famille

La Sicile en famille

À bord d’une voiture, vous découvrez la Sicile et admirez les splendides vestiges de son passé. De Palerme au volcan de l’Etna en passant par la vallée de Noto, ce voyage ravit petits et grands.

J’explore la Sicile en famille

découvrir les pouilles en italie

Les Pouilles pastorales

Vous cherchez des panoramas uniques et une atmosphère relaxante ? Votre prochaine destination est la région des Pouilles ! Découvrez les « trulli« , ces maisons à l’architecture si particulière.

Je découvre la région des Pouilles

spécialiste Italie - Altiplano Voyage

Qu’attendez-vous pour explorer l’Italie ?

Je suis disponible pour répondre à toutes vos demandes et vous partager ma passion pour mon pays de cœur. Afin d’organiser le voyage en Italie qui vous ressemble, je vous invite à me contacter au 04.57.09.80.05 ou à m’envoyer un message

Lire la suite
EuropeNewsletterVoyage responsable

Voyagez en douceur en Europe

voyager en europe

Et si votre prochain voyage vous menait vers de proches contrées, en Europe, pour une découverte à votre rythme, tout en douceur ? Observez les couleurs arctiques sous le ciel norvégien, découvrez des paysages islandais à couper le souffle ou bien contemplez des décors naturels étonnants à bord d’un train panoramique suisse.

Voyager autrement en Europe

La Suisse et ses trains mythiques

Voyager en Suisse en train

Et si vous vous accordiez une parenthèse hors du temps pour contempler les joyaux naturels de la Suisse ?
Que diriez-vous de découvrir ses régions, installé bien confortablement à bord d’un train panoramique ? Vous pourriez alors vous laisser bercer par le rythme paisible de la locomotive et prendre le temps de contempler les plus beaux paysages de Suisse.

Découvrez la Suisse en train de mars à octobre/novembre.

Je visite la Suisse autrement

Des voyages hivernaux en Europe

La Norvège et ses couleurs arctiques

voyager en Norvège en hiver

Vous souhaitez découvrir la Norvège sous son manteau d’hiver pour un dépaysement total ? Un voyage inoubliable vous attend dans le Grand Nord !
En location de voiture, vous découvrez Tromsø et son atmosphère culturelle, Andenes et ses baleines ou encore les sublimes paysages des îles Lofoten et ses villages de pêcheurs typiques comme Svolvær, Reine ou Henningsvær.

Ce voyage hivernal est possible de novembre à mars.

J’explore la Norvège cet hiver

L’Islande et ses paysages enneigés

voyager en Islande en hiver

Destination hivernale de prédilection pour un voyage intime, l’Islande vous fait découvrir de splendides paysages volcaniques, des chutes d’eau transformées en sculptures sur glace, de vastes plages de sable noir saupoudrées de neige et des bains géothermiques en pleine nature.
Ce pays insulaire vous permet également d’observer un phénomène naturel d’une extrême beauté, les aurores boréales.

Vous pouvez découvrir l’Islande en hiver de novembre à mars.

Je découvre l’Islande en toute intimité

Lire la suite
Voyage culturelVoyage ItalieVoyage nature

Top 7 des lieux à découvrir absolument en Italie

Cinque Terre – Manarola – Pixabay

L’occasion de (re)-découvrir l’Italie se présente avec la limitation des voyages lointains. Pour vous simplifier la vie, nous avons regroupé notre TOP 7 des lieux à découvrir absolument en Italie, particulièrement si c’est votre 1ère fois. Suivez le guide !

1. Rome

La belle capitale italienne est à la hauteur de sa réputation : véritable musée à ciel ouvert, monuments historiques apparaissent en effet partout où le regard se pose. Même les pavés sur lesquels on marche ont une histoire ! Mis à part les monuments les plus célèbres tels que le Colisée, le Panthéon ou le Vatican, la plupart des bâtiments que l’on pense les plus communs sont classés. Palais, hôtels particuliers, églises, temples et hôtels de tourisme, nombre de bâtiments de tous types datent de plusieurs siècles ! Saviez-vous que Rome ne comporte pas moins de 900 églises ? Ou encore que les rues aient été rempilées de pavés au fur et à mesure des siècles et que des monuments qui étaient autrefois à hauteur du sol s’enfoncent maintenant de plusieurs mètres (comme le Panthéon par exemple) ? Il faudrait des mois pour découvrir toutes les merveilles que Rome contient.

Mon activité favorite : me promener dans le quartier du Trastevere, de l’autre côté du Tibre, au fil des ruelles et des fontaines. Puis entrer dans une petite trattoria pour le plaisir des papilles.

Rome – Basilique St Pierre

2. Cinque Terre

Les cinq villages colorés de Monterosso al Mare, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore, semblent intemporels. Accrochés à la falaise comme des cascades de pastels, la zone costale des Cinque Terre est certainement populaire mais tellement unique à visiter. Le plus pittoresque est sans doute Manarola, que l’on voit de loin suspendu au-dessus de la mer, éclatant de couleurs. Mais chacun a son charme. Corniglia, par exemple, est le seul village qui n’est pas directement au-dessus de la mer, mais plutôt perché sur une falaise. Monterosso possède sa propre petite plage. Vernazza, elle, peut se vanter de son château du Xie siècle qui domine le village. Quant à Riomaggiore, ce village a son propre vignoble.

La faune marine foisonne et les spécialités de poissons et fruits de mer raviront les fins gourmets. Les cinq villages sont regroupés en un parc national. Les bâtiments sont donc classés, le code couleur des maisons est d’ailleurs très strict ! Les voitures sont interdites, on y accède donc en train, ou en bateau. Chaque village a son embarcadère, et sa gare. En quelques minutes, on peut rejoindre le village d’après en train, ce qui fait vraiment partie de l’expérience. Des sentiers sont également présents pour les plus aventuriers.

Mon activité favorite : parcourir les sentiers qui longent la falaise entre certains des villages. (Attention, certains sentiers sont ouverts de manière intermittente, et la Via Dell’Amore est en réparation jusqu’en 2023. Il faut donc se renseigner auparavant). Puis manger une bonne glace à Gelateria Vernazza ou à Old School Gelateria Riomaggiore.

Cinque Terre – Vernazza

3. Sicile

La Sicile est un vaste territoire qui couvre 25 700 km². C’est d’ailleurs la plus grande île de la Méditerranée ! Difficile donc de résumer toute sa géographie en un paragraphe, mieux vaut aller voir sur place. Beaucoup de gens font l’erreur de vouloir en faire le tour en trop peu de temps. Si vous n’avez qu’une semaine par exemple, je vous conseille de focaliser sur une des 3 grandes zones :

  • L’Ouest entre Palerme et Agrigente
  • La partie Nord de Cefalù à Taormina en passant par les magnifiques îles Eoliennes
  • Le Sud-Est, de Taormina à Agrigento, bien trop souvent ignorée des circuits et qui pourtant regorge de merveilles

L’intérieur des terres est aussi souvent délaissé pour la côte, alors que les paysages sauvages typiquement méditerranéens sont à couper le souffle. Nombre de petites routes parcourent cette île qui possède un patrimoine naturel extraordinaire.

Voici une petite liste non exhaustive de lieux à voir absolument :

  • La capitale, Palerme
  • Agrigente et la Vallée des Temples, qui tiennent miraculeusement debout depuis le VIe s. Av JC
  • Syracuse, son parc archéologique de vestiges grecs et la presqu’île d’Ortigia
  • Taormina et sa vue panoramique sur la mer Ionienne, sa vieille ville enchanteresse et son théâtre Grec
  • Les villes Baroques de Modica, Ragusa, Noto et Scicli, toutes classées UNESCO
  • Les îles Eoliennes, rappelant les îles Grecques, et culminées par le fascinant Stromboli
  • Trapani et Marsala, haut-lieux gastronomiques de la Sicile

Mon activité favorite : me balader dans les rues de Scicli, classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, et hors des circuits touristiques. Déguster une Granita aux amandes au Caffè Gritti (vous l’aurez remarqué, mes activités favorites sont souvent reliées aux spécialités locales !)

Vue sur l’Etna depuis Taormina

4. Florence

Florence est un must absolu en Italie. Bien que très touristique, la raison saute aux yeux dès l’arrivée ! En effet, son style architectural de la Renaissance propre à elle-même se démarque de tout ce que l’on peut connaître. À commencer par la cathédrale Santa Maria del Fiore, qui domine la ville de son dôme géant et de son campanile. Le bâtiment est couvert de marbrures bicolores complexes qui lui donnent un charme unique.

Florence doit sa gloire aux Médicis. La famille toute puissante s’immisce dans tous les rouages du gouvernement et de la haute-société dès le XIVe s. Tout d’abord banquiers, ils montent en pouvoir progressivement grâce à leurs bonnes relations, et malgré les jalousies des familles rivales.  Ils accèdent à la papauté au XVIe s. puis au trône de France avec Catherine de Médicis. Ils ont su utiliser leur puissance pour soutenir les plus grands artistes : Brunelleschi, Michel-Ange, Raphaël, Botticelli, Léonard de Vinci, Giotto, Cimabue, etc. Et ont donc laissé derrière eux un patrimoine inestimable.

Si vous allez à Florence, ne manquez surtout pas la Galerie des Offices. Celle-ci regroupe les plus grands trésors de artistiques de la Renaissance, tels que la Naissance de Vénus de Botticelli.

Florence est une ville pleine de charme, avec son méandre de ruelles pavées et ses bâtiments Renaissance. Montez au sommet du campanile ou du dôme de la cathédrale pour une vue panoramique sur les toits de la ville.

Mon activité favorite : déambuler les allées du Mercato Centrale (marché principal de Florence, ouvert tous les jours de 10h à minuit !). Puis déguster une pizza à la mozzarelle de bufflonne à la pizzeria Fuoco Matto (hors sentier touristique).

Florence et la magnifique basilique Santa Maria del Fiore

5. Toscane

En s’éloignant un peu de Florence, on tombe rapidement dans un univers féérique de collines et de cyprès, comme on les voit souvent au cinéma. Les riches côteaux du Chianti se gorgent d’un soleil quasi-omniprésent, produisant un vin rouge exceptionnel qui se déguste dans les élégants vignobles. Des demeures de caractère ponctuent le paysage, certaines abritant de petits hôtels pleins de charme ou des adresses gourmandes surprenantes.

La petite ville de Sienne, plus au sud, charme le visiteur avec son immense Piazza del Campo en demi-cercle et ses ruelles médiévales. En continuant toujours vers le sud, on arrive dans la région de Montalcino, où les vins plus sucrés délectent les papilles et où les touristes se font un peu plus rares. De nombreux petits villages de carte postale parsèment la campagne, tels Lucignano d’Asso ou Montepulciano, nichés au cœur des terres. La Toscane offre la turbulence et l’apaisement, la terre et la mer, et beaucoup de beauté.

Mon activité favorite : séjourner dans un agritourisme de charme au milieu des vignobles et ne rien faire que d’observer les collines de cyprès (en sirotant un verre de Brunello, bien sûr !)

Montepulciano

6. Côte Amalfitaine

Sur la Côte Amalfitaine, près de Naples, on sent tout de suite que l’on a passé la barrière du sud de l’Italie. Quelque chose dans l’atmosphère est différent, on se sent détendu, saisi d’une liberté sans limite. Il est important d’y prévoir plusieurs jours, car les choses à voir y sont nombreuses. Pompéi, le site enseveli il y a 2000 ans suite à l’éruption du Vésuve, est un must. De nouvelles découvertes ont été faites récemment, notamment en termes de gastronomie et de plats qui se dégustaient à l’époque. La lave a remarquablement bien conservé la ville et ses éléments. On peut donc y voir les différentes structures de la ville, comme les termes ou des maisons nobles par exemple. Pour une exploration plus poussée, on pourra inclure les fouilles d’Herculanum, ainsi que le superbe Musée Archéologique de Naples.

Sorrento est une petite ville tranquille, avec ses demeures patriciennes, ses cafés et sa vue panoramique sur le Vésuve et la baie de Naples. Elle offre un accès facile en ferry à la petite île de Capri. Une route sinueuse qui passe par les adorables villages de Positano, Amalfi et Ravello longe la côte escarpée au sud de Sorrento. Plus au sud, le site de Paestum nous récompense d’une visite de ses temples grecs d’ordre dorique magnifiquement préservés.

Mon activité préférée : visiter les jardins de la Villa Rufolo situés sur les hauteurs de Ravello et contempler la vue sur la mer Thyrrénienne.

Amalfi

7. Venise

Pour ceux d’entre nous qui entretiennent une liste d’endroits à visiter absolument, Venise est bien souvent dans les premiers ! Son charme unique est connu de chacun : ses canaux, ses gondoles, son Palais des Doges, la Basilique St Marc ainsi que le pont Rialto sont les sites principaux. Mais Venise est aussi une ville qui se savoure principalement à pied, en se laissant perdre dans ses méandres de ruelles, en absorbant l’atmosphère historique qui se dégage de ses « palazzi », et en s’éloignant des foules. Le quartier du Cannaregio est empreint d’histoire lourde. C’était en effet un ghetto juif au XVIe s., sous l’emprise Napoléonienne. La communauté juive reste très présente et donne tout son caractère à ce charmant quartier.

La petite île de Burano, accessible par « vaporetto », est très photogénique avec ses maisons multicolores et son musée de la dentelle. La plus populaire Murano, est célèbre, elle, pour sa spécialité d’objets en verre soufflé.

Venise

Cette liste n’est qu’une toute petite sélection de sites à voir en Italie. Pour un voyage sur-mesure, contactez-moi !

Altiplano vous invite à voyager en Europe ! 

Lire la suite
EuropeVoyage insoliteVoyage responsable

Voyager sans avion… à la découverte du voyage en train

station_train_pontresina_suisse

Et si nous pouvions voyager sans avion ?
Vous avez eu toujours envie de vous balader dans les rizières au Vietnam, de flâner dans la trépidante ville de Tokyo ? Ou encore de découvrir les marchés flottants à Bangkok ?
Toute ces destinations sont à votre portée et vous pouvez vous y rendre sans avion. Mais comment ? Nous vous proposons de prendre votre temps et de profiter d’un voyage en train.

Voyager en train, le voyage responsable.

Eh oui, nous pouvons rejoindre le Vietnam depuis la France uniquement en train ! Il faut compter environ 8 à 9 jours de trajets. C’est une nouvelle façon de voyager, une vraie pause dans cette vie frénétique. Prenez votre temps, profitez du paysage et de vos compagnons de wagons. Après tout, ne dit on pas que le trajet fait partie du voyage ?

Si votre envie est de voyager en train mais sans aller si loin, l’Europe offre de belles destinations à visiter.

La Suisse, le paradis des amateurs de voyages en train.

En Suisse, vous avez plus de 1 280km de chemins de fer. Entre parcours mythiques (Bernina Express qui relie les glaciers du Nord aux palmiers du Sud) et trains à crémaillère, le choix est varié. Vous pouvez ainsi visiter l’ensemble de la Suisse à bord d’un train.

Bernina Express célèbre train de Suisse
Bernina Express

L’Italie, l’un de nos voisins méditerranéens.

L’Italie, le pays de la Dolce Vita, offre également plusieurs options de voyage en train. Notre spécialiste Célia a testé le voyage Chambéry – Catane (en Sicile) avec ses deux filles. Avec un seul changement à Milan, le voyage a duré 24h. Toutefois, elle a eu l’opportunité de profiter du train de nuit, assez rare en France, et de découvrir au petit matin les paysages de la pointe de la botte.

La Grande-Bretagne, terre des légendes.

Waterloo, King’s Cross, Victoria ou Saint-Pancras vous semblent familier ? Ces gares, très belles de surcroît, vous permettent de relier différentes villes de Grande Bretagne. Prenez le célèbre Eurostar depuis la France ou la Belgique pour une traversée de la Manche. Puis, partez à l’aventure à l’anglaise ! Visitez la ville de Beatles, Liverpool, ou bien effectuez un séjour en Ecosse pour tenter d’apercevoir le Loch Ness dans les Highlands. Notre spécialiste Amandine se fait une joie de vous accompagner dans votre projet de voyage sur-mesure au Royaume-Uni.

Viaduc Glenfinnan Harry Potter, Ecosse, Royaume Uni
Le Viaduc Glenfinnan en Ecosse, sur les traces d’Harry Potter

Optez pour un voyage sans avion

Comme vous pouvez le constater, un voyage sans avion est tout à fait possible. Pour cela, la recette est simple : quelques jours de votre temps, un zeste d’insouciance, une pincée d’aventure, une poignée de paysages inoubliables et un spécialiste de voyages aguerri !

Nous vous invitons également à lire les articles suivants :

Lire la suite
Nos actusVoyage Italie

7 bonnes raisons de partir en Italie

Dans les rues d’Italie

Avec la crise du coronavirus, nous avons tous besoin de dépaysement. L’exotisme n’est plus qu’un rêve lointain, inatteignable. Or is it ? L’Italie offre un bon compromis juste de l’autre côté des Alpes ! Voici pourquoi, en 7 bonnes raisons :

1. Plus proche… plus loin !

Notre voisine latine n’a rien à envier à nombre de destinations lointaines. Entre les paysages Alpins du Tyrol italien et les îles exotiques du sud de l’Italie, une myriade de décors tous aussi différents les uns des autres s’étoffent le long de la botte. Tantôt bucolique, tantôt artistique, riche d’un patrimoine historique aussi varié que le nombre de peuples qui ont essayé de la conquérir, l’Italie est une mine d’or toujours prête à surprendre. De plus, dotée d’un littoral de plus de 7400 km, les eaux bleues de la Méditerranée ne sont jamais loin…

2. Douceur de vivre

La Dolce Vita n’est pas un mythe : ce concept séduisant est un véritable mode de vie en Italie. C’est d’ailleurs ce qui donne ce petit plus si agréable lorsque l’on voyage en Italie : la détente est partout autour de soi, ce qui donne une impression de lenteur du temps qui passe. Ce qui ne veut pas dire que les Italiens n’ont pas de soucis, mais simplement une attitude plus décontractée pour les gérer. Cela me laisse pour ma part régulièrement admirative ! En effet, cette culture du « prendre son temps » devrait être implantée dans bien des grandes villes où le stress est trop souvent souverain. Partir en Italie, c’est non seulement laisser le quotidien derrière soi mais aussi profiter d’une atmosphère reposante. Une destination où il fait bon se ressourcer !

3. Gastronomie italienne

En évoquant la gastronomie italienne, les mots pizza et pasta s’imposent immédiatement. Ces 2 célèbres spécialités sont inégalées hors de l’Italie et se déclinent en de multiples recettes. J’en salive rien qu’à les imaginer ! Mais l’art culinaire italien ne s’arrête pas là : pays de naissance du mouvement « slow-food », l’Italie produit localement beaucoup d’ingrédients de qualité. Ainsi, manger est un plaisir pour lequel on prend son temps. Le temps de savourer mais aussi de partager. Je me souviens de bien des repas de famille en Sicile étant petite fille, où de délicieuses pâtes étaient étalées sur une planche à même la table : sans assiettes, une quinzaine de personnes attablées, nous plongions tous directement la fourchette dans cette montagne de saveurs ! Les recettes se comparent, se passent de génération en génération, génèrent des souvenirs. La nourriture en Italie, et notamment le « bien manger », crée un lien fort entre les personnes.

Pizza napolitaine

4. Une histoire riche

L’Italie a connu son lot d’invasions et de guerres, mais de toutes ces souffrances en est ressorti un héritage inestimable. Située au cœur du bassin méditerranéen, sa position centrale et son climat doux a fait des envieux à travers les siècles. D’ailleurs, la botte n’est telle qu’on la connaît que depuis 1861 ! C’est pour cela que les événements du passé sont tout à fait divers selon les régions. Un héritage romain, ponctué de l’influence des Grecs, Barbares, Normands, Byzantins et Espagnols, nous a laissé de nombreux vestiges d’une diversité incroyable. Temples grecs (merveilleusement bien conservés) de Paestum et Agrigento, le majestueux Colisée de Rome, les cités Baroques de Sicile, les fortifications catalanes de Sardaigne, la cité antique de Pompéi, sans compter les vestiges érigés par le Catholicisme ne sont que des exemples d’un passé tumultueux. J’en passe et des meilleurs, pour le plus grand plaisir de nos yeux !

5. Patrimoine artistique

Nous avons les Médicis à remercier pour une partie importante du patrimoine artistique. Le Musée des Offices à Florence regroupe la majeure partie de la collection de cette famille de mécènes. Cependant, l’art en Italie ne se résume pas seulement aux musées mais aux villes entières. Rome en est probablement le meilleur exemple, avec des bâtiments historiques et des sculptures partout où le regard se pose. Mais si Rome est la plus connue, les villes d’art en Italie sont multiples, du plus petit village classé UNESCO au fin fond de la Sicile à des villes de renommées mondiales telles Florence ou Venise, l’art est partout, tout le temps.

6. Climat méditerranéen

Pas besoin de partir au bout du monde pour trouver du soleil et des palmiers ! La majeure partie de l’Italie, et en particulier la partie sud de Rome à la Sicile, bénéficie d’un climat très agréable, avec beaucoup d’ensoleillement. Vous pouvez vous poser sur les plages de la côte Amalfitaine, en Sardaigne ou en Sicile par exemple, de mai à octobre. L’Italie est LA destination idéale pour mixer Méditerranée et culture, puisque les deux sont entrelacées.

7. Des régions coups de cœur

D’origine italienne, j’ai mes racines dans le sud de la Sicile, où je me rends régulièrement pour voir ma famille et me ressourcer. J’ai parcouru la botte au fil des années et ai eu la chance d’en visiter une grande partie. Mes régions préférées sont :

  • La côte Amalfitaine pour ses côtes escarpées et son atmosphère méditerranéenne
  • Les Cinque Terre pour ses incroyables villages colorés suspendus au-dessus de la mer
  • Les îles Eoliennes avec ses eaux bleues et son terrifiant Stromboli jaillissant de la mer
  • Et bien sûr la Sicile, chère à mon cœur, plus particulièrement la partie sud-est foisonnante de vestiges

Je me ferai un plaisir de partager sur ce pays qui regorge de beauté et réunit tant de critères recherchés dans des destinations lointaines. Sans finalement aller trop loin ! Découvrez donc nos inspirations de voyage en Italie.

Altiplano Voyage vous invite à voyager en Europe. 

Lire la suite
Voyage IslandeVoyage nature

Voyager en Islande en hiver

stykkisholmur

Qui a déjà entendu dire que l’Islande était infréquentable en hier ? Certainement tout le monde !
Pourtant, cette île tournée vers la nature vous accueille toute l’année à bras ouverts. En hiver, elle sait mettre en avant bon nombre de ses atouts.

Dès l’atterrissage, on a l’impression d’être arrivé sur la Lune : champs de lave austères, isolement complet, obscurité des longues nuits arctiques… Mais lorsque l’on prend le temps de la découvrir, on y découvre de splendides paysages volcaniques, des chutes d’eau qui deviennent des sculptures sur glace, de vastes plages de sable noir saupoudrées de neige, des bains géothermiques en pleine nature comme au Blue Lagoon… Voyager en hiver en Islande présente un autre avantage, celui de pouvoir observer les aurores boréales : un phénomène naturel d’une extrême beauté !
Vous aimez les environnements de contraste, vastes et secrets, rudes mais à la fois chaleureux ? Nombre de ces points font de l’Islande une destination de prédilection en hiver pour un voyage intime ! En route pour une idée de circuit en véhicule de location !

Découvrir l’Islande en hiver

carte voyage islande

Jour 1 : arrivée à Reykjavík (50km)

Arrivés à l’aéroport international de Keflavík, vous prenez votre véhicule de location puis partez vers la capitale la plus septentrionale du monde : Reykjavík. Installez-vous à l’hôtel puis profiter du reste de la journée librement avant de dormir à Reykjavík.

Jour 2 : Reykjavík – Parc National de Snæfellsjökull (180km)

Partez de la capitale en direction de l’ouest. Vous pouvez contourner le fjord de Hvalfjörður puis rejoindre le petit village de Borgarnes afin de quitter la route n°1 et aller à la découverte de Snæfellsnes. Là-bas, vous découvrez la falaise d’orgues basaltiques, des phoques d’Ytri-Tunga et la charmante église en bois de Búðir. En chemin, vous pouvez profiter d’une baignade en pleine nature, dans la source d’eau chaude de Landbrotalaug. Vous arrivez en fin de journée sur la partie occidentale de l’île avec pour horizon le volcan Snæfellsjökull offrant de beaux couchers de soleil sur son sommet enneigé. Puis, vous passez la nuit dans la région de Stykkishólmur.

region de Stykkishólmur

Jour 3 : parc national de Snæfellsjökull – Stykkishólmur (80km)

Aujourd’hui, partez à la découverte de l’extrémité ouest de la et de ses côtes sauvages, notamment entre les petits ports de d’Arnarstapi et Hellnar. Ici, de nombreuses criques occupées par les phoques alternent avec les falaises. Vous arrivez alors dans le parc national de Snæfellsjökull avec ses immenses paysages volcaniques le long de l’océan Atlantique. Profitez-en pour aller voir la cathédrale des elfes de Lóndrangar, les récifs de Djúpalónssandur, les abords du glacier Snæfellsjökull ou encore la grotte de lave de Vatnshellir (entrée non incluse).
Suggestions :
– Visite de la grotte de lave de Vatnshellir dans la région d’Arnarstapi.
– Croisière d’observation des orques depuis Grundarfjörður.

Une nouvelle nuit dans la région de Stykkishólmur vous attend.

peninsule de Snæfellsnes

Jour 4 : Stykkishólmur – Reykholt- Borgarnes (200km)

Depuis le village de Grundarfjörður et les contreforts de la très belle montagne de Kirkjufell, vous poursuivez votre déambulation le long de la côte nord de la péninsule de Snæfellsnes, en direction du port de Stykkishólmur. Ainsi, vous allez traverser de part en part la péninsule afin de regagner la région de Borgarnes faisant office de vigie à l’entrée du fjord de Borgarfjörður. Profitez-en pour faire un petit détour par la vallée de Húsafell et Reykholt où l’on trouve les sources d’eau chaude de Deildartunguhver. On dit d’elles qu’elles sont les plus importantes au monde. Toutefois, pas question d’y faire trempette, son eau à 100°C jaillie à gros bouillons. Vous pouvez également vous arrêter non loin de Húsafell aux chutes de Hraunfossar et Barnafoss.

Suggestion :
– Découverte d’un tunnel de glace artificiel sous le glacier Langjökull.
Après cette journée, dormez dans la région de Borgarnes.

Reykholt islande
Reykholt

Jour 5 : Borgarnes – Cercle d’Or – Flúðir- Hella (200km)

Cette journée est consacrée à la découverte du fameux « Cercle d’Or ». Il est célèbre pour le geyser Strokkur à Geysir qui jaillit à une vingtaine de mètres de haut toutes les 5 à 8 minutes tel un métronome. Découvrez également les effets du rift océanique à Þingvellir et la superbe chute de Gullfoss où la rivière Hvítá a creusé un impressionnant canyon et où la rigueur de l’hiver a façonné de magnifiques sculptures de glace. En chemin, des arrêts sont possibles pour les bains de sources d’eau chaude naturelle en pleine nature ou au Spa Fontana de Laugarvatn (entrée non incluse).
Suggestion :
– Snorkeling dans la faille de Silfrá à Þingvellir.

Passez la nuit dans la région d’Hella.

chute de Gullfoss en islande
Chute de Gullfoss

Jour 6 : Hella – Côte Sud – Vik – Kirkjubæjarklaustur (180km)

Vous partez en direction de la côte sud pour découvrir les volcans glaciers de Eyjafjallajökull et Mýrdalsjökull. Côté mer : plages de sables noir et falaises d’orgues basaltiques. Côté montagne : cascades et langues glaciaires. En cours de route, vous pouvez vous arrêter aux chutes de Seljalandsfoss et de Skógafoss. Vous pouvez aussi visiter à Skógar le charmant petit musée folklorique (entrée non incluse). Puis, vous traversez les sandars de Mýrdalssandur, de vastes étendues de sable volcanique avant de rejoindre les laves de l’Eldhraun, le plus grand champ de lave d’Islande, afin d’arriver en fin de journée à Kirkjubæjarklaustur.

Suggestions :
– Randonnée glaciaire sur le glacier Sólheimajökull dans la région de Skógar.
– Tour en quad sur les plages de sable noir dans la région de Skógar.
– Tour en super-jeep et motoneige sur la calotte du glacier Mýrdalsjökull

Vous dormez dans la région de Kirkjubæjarklaustur.

cotesud islande

Jour 7 : Klaustur – Skaftafell- Jökulsárlón (150km)

Partez à la découverte du Parc National de Skaftafell que domine le Hvannadalshnúkur, le plus haut sommet d’Islande (2110m). En fonction de l’enneigement, de nombreuses balades sont possibles dans le parc en parfaite autonomie, dont celle menant à la cascade de Svartifoss et son collier d’orgues basaltiques. Un peu plus loin, vous découvrez la lagune glaciaire de Jökulsárlón. Ses décors groenlandais sont composés de majestueuses langues glaciaires émanant du plus grand glacier d’Europe : le Vatnajökull. Ici, des icebergs dérivent paisiblement jusqu’à la mer sous le regard de quelques phoques curieux.

Suggestions :
– Randonnée glaciaire sur le glacier Svínafellsjökull à Skaftafell.
– Visite d’une grotte de glace dans la région de Skaftafell et Jökulsárlón.
Vous passez la nuit dans la région de Jökulsárlón.

lagune glaciaire de Jökulsárlón
Lagune glaciaire de Jökulsárlón

Jour 8 : Jökulsárlón- Skaftafell- Vík (200km)

Cette journée est elle aussi consacrée à la découverte du glacier Vatnajökull, mais aussi de la région de Kirkjubæjarklaustur. Admirez les cascades et anciennes coulées de lave suite à l’éruption du Laki au XVIIIe siècle. Prévoyez un arrêt à la gorge de Fjardrárgljúfur et balade, le soir venu, sur l’immense plage de Vík, l’une des plus belles du pays.

Vous dormez dans la région de Vík.

Vik en Islande
Vik

Jour 9 : Hella- Blue Lagoon- Keflavík (220km)

Quittez la côte sud et rejoignez la péninsule de Reykjanes. En chemin, profitez-en pour faire un petit saut dans la piscine aujourd’hui abandonnée de Seljavellalaug, la plus ancienne d’Islande. Découverte de côtes sauvages et de paysages lunaires forgés par de nombreuses éruptions volcaniques. Ici, la géothermie s’y manifeste sous différentes formes : eaux turquoises du Blue Lagoon et marmites de boue bouillonnante à Krýsuvík (entrées non incluses).

Suggestions :
– Visite du Blue Lagoon.
– Possibilité de nuit à Reykjavík sur demande.

Passez la nuit dans la région de Keflavik.

Blue lagoon en Islande
Blue lagoon

Jour 10 : Keflavík (10km) et retour

Partez vers l’aéroport international de Keflavík où vous restituez le véhicule de location au bureau du loueur. Enregistrez vos bagages, puis passez par la zone de détaxe avant le départ.

Note Altiplano : l’observation des aurores boréales n’a rien de bien compliqué. Nous vous transmettons toutes les informations nécessaires via un site de météo islandaise pour surveiller la couverture nuageuse et l’indice des aurores (un indice de 0 à 9 prédisant la puissance des aurores). Lorsque le ciel est découvert et l’activité suffisante, il vous suffit de sortir de votre hébergement, souvent assez loin des lumières parasites des villes. Il n’y a pas d’endroits plus propices que d’autres, le phénomène est aléatoire et lorsqu’il se présente il vous suffit de lever les yeux au ciel et de profiter du spectacle !

aurores boreales islande

Partez à l’aventure en Islande en hiver avec Altiplano Voyage ! On vous invite également à découvrir les sites emblématiques à découvrir lors d’un voyage en Islande.

Lire la suite
Voyage insoliteVoyage responsableVoyage Suisse

La Suisse et ses trains mythiques

train_mythique_rigi_suisse

Et si on s’accordait une parenthèse hors du temps pour contempler les joyaux naturels de la Suisse ?

Comme on vous l’a décrit dans notre article initial, la Suisse est un petit pays qui offre un patchwork étonnant de paysages.
Que diriez-vous de découvrir ces différentes régions, installé bien confortablement à bord d’un train panoramique ? Vous pourriez alors vous laisser bercer par le rythme paisible de la locomotive et prendre le temps de contempler les plus beaux paysages de Suisse.

Encore plus aujourd’hui qu’avant, on a tous besoin de se reconnecter avec la nature, de profiter pleinement de chaque instant. Nous souhaitions laisser place à tous nos sens pour trouver le chemin vers l’épanouissement personnel.

Découvrir la Suisse en train

Il est absolument incontournable de prévoir un trajet en train lors de son séjour en Suisse. Un large choix de possibilités s’offre aux voyageurs : alors que certains opteront pour le Grand Tour de Suisse en train, d’autres préféreront les itinéraires panoramiques pour observer des paysages époustouflants, ou encore choisiront de gravir les sommets parmi les plus élevés du pays.

Le grand tour de Suisse en train

Avec plus de 1280 km, ce parcours chemine entre les plus belles lignes de chemin de fer panoramiques. Le passager choisit le sens de son itinéraire. Il fait ainsi des haltes selon ses envies et se laisse porter par l’ambiance de chacune de ces étapes. Voici l’art de voyager différemment : un éloge de la lenteur, une ode à la joie !

goldenpass suisse paysages
Golden Pass © 2016 Goldenpass

Ce train propose 8 tronçons au travers desquels, il dessert les villes de Lucerne, Zurich, Zermatt, Coire, Saint Gall, Lugano, Schaffhouse, Saint Moritz, Montreux et Interlaken.
Depuis les villages pittoresques des vallées alpines jusqu’aux glaciers bleutés en passant par les lacs aux eaux cristallines, c’est un émerveillement unique que nous découvrons à chaque nouvelle étape.

Chacun choisit de faire le parcours dans son intégralité ou de se consacrer à une seule région. Les trajets les plus mythiques sont les suivants :

  • Glacier Express, entre St Moritz et Zermatt ou vice versa.
    Franchissement de la chaîne des Alpes en 8h, 91 tunnels et 291 ponts !
  • Bernina Express, entre St Moritz et Tirano, puis Lugano en été ou vice versa).
    Itinéraire qui relie les glaciers du nord de la Suisse jusqu’aux palmiers du sud. Dépaysement assuré !
  • Golden Pass Panoramic Line, entre Interlaken et Montreux ou vice versa).
    Ce parcours fait le lien entre la Suisse germanophone et la suisse francophone. Il offre des paysages typiques alpins : pâturages verdoyants, troupeaux de vaches, chalets traditionnels. Puis vous débouchez sur le lac Léman et ses eaux cristallines.
  • Gothard Panorama Express, entre Lugano et Lucerne ou vice versa– durée 5h30.
    Traversée historique de la Suisse puisque ce trajet part de la région méridionale (le Tessin) et emprunte le tunnel mythique du Saint Gothard. Les passagers montent ensuite à bord d’un bateau pour traverser le lac des Quatre-Cantons. Ils atteignent finalement la belle ville de Lucerne en fin d’après midi.
carte trains en Suisse
© Myswitzerland.com

Les chemins de fer de montagne

La Suisse, petit pays réputé pour ses nombreux sommets alpins, est le lieu de prédilection de tous les montagnards ou les amoureux de la nature ! Et si en plus, on peut profiter d’un moyen de transport authentique et historique pour contempler cet univers de l’extrême, c’est encore mieux !
En effet, les trains à crémaillère mis en place à la fin du XIXème siècle étaient, à l’époque, le moyen de transport idéal pour vaincre de fortes déclivités. Ils font aujourd’hui partie du patrimoine de la Suisse. Ces trains méritent un petit détour pour vivre cette expérience hors du commun.

Gornergrat Suisse
Gornergrat ©GornergratBahn
  • Train à crémaillère du Gornergrat (depuis Zermatt).
    Sur 9,4 km, vous empruntez des ponts spectaculaires et de nombreux tunnels. Le plus haut chemin de fer à crémaillère en plein air d’Europe transporte les voyageurs au sommet du Gornergrat à 3 089 m d’altitude – soit une montée verticale de 1 469 m réalisée en 33 minutes !
  • Train à crémaillère du Rigi (Lucerne – Lac des Quatre-Cantons).
    Le chemin de fer à crémaillère Vitznau – Rigi Kulm a ouvert ses portes en 1871. Cela en fait le premier chemin de fer de montagne d’Europe. Depuis Rigi Staffelhöhe, le paysage évolue à mesure que la Suisse centrale apparaît . On peut admirer les montagnes du Jura, la Forêt-Noire ainsi que les Vosges, avec le lac de Zoug en contrebas.
  • Chemin de fer de la Jungfrau (Région d’Interlaken, en Suisse Centrale).
    Il s’agit d’un train à crémaillère, qui propose, sur un parcours de 9 km (dont 7 km de tunnels), un trajet depuis la Petite Scheidegg pour atteindre le Jungfraujoch, soit un dénivelé de 1 400 m.
    La montée en train est unique et offre des points de vue spectaculaires creusés à travers les parois des tunnels. Depuis plus d’un siècle, cette ligne de chemin de fer à crémaillère permet aux visiteurs d’atteindre la gare la plus élevée d’Europe, avec ses 3 454 mètres d’altitude.

Vous souhaitez découvrir la Suisse en train ? Contactez Altiplano !

Lire la suite
Voyage natureVoyage Norvège

Couleurs arctiques : la Norvège en hiver

seth-kane-XOEAHbE_vO8-unsplash

Vous souhaitez découvrir la Norvège sous ses couleurs d’hiver pour un dépaysement total ? Un voyage inoubliable vous attend dans le Grand Nord !

En location de voiture, vous découvrez Tromsø et son atmosphère culturelle, Andenes et ses baleines ou encore les sublimes paysages des îles Lofoten et ses villages de pêcheurs typiques comme Svolvær, Reine ou Henningsvær.

Ce voyage en hiver (période idéale de novembre à mars) vous permet de découvrir de nombreuses facettes de ce pays. Vous avez, entre autres, l’opportunité d’observer des aurores boréales. Laissez-vous entraîner pour une aventure incroyable en terre nordique.

Voyager en Norvège en hiver

Jour 1 : arrivée à  Tromsø

Tromsø est la ville des voyageurs en quête d’aventures, à la recherche de paysages et d’expériences inoubliables. Depuis le milieu du 19ème siècle, ce centre de chasse arctique est un point de départ pour les expéditions du Nord. À 69 degrés nord, Tromsø se situe à 320 km au-dessus du cercle polaire arctique. Tromsø est une ville animée qui appartient aux étudiants : elle abrite l’Université la plus septentrionale du monde, une brasserie, une cathédrale Arctique, un jardin botanique…

Tout cela dans un cadre magnifique entouré de montagnes bleutées aux cimes enneigées. C’est également le lieu parfait pour observer les aurores boréales (l’un des plus hauts lieux d’activités pour ce phénomène).

Nuit à Tromsø / © Ludovic Charlet_ Visit_Norway.com

Arrivés à l’aéroport de Tromsø, vous récupérez votre véhicule de location en fin de journée. Vous passez ensuite la nuit à Tromsø.

Jour 2 : découverte de Tromsø et sortie raquettes

Tromsø se situe à environ 2000 km du pôle Nord. C’est un centre de recherche, d’éducation et de commerce dans le Grand Nord, mais pas seulement ! La ville est également réputée pour sa gastronomie (poissons, gibiers et épices internationalement connues). Réputée comme cosmopolite, Tromsø est également une scène culturelle où les habitants sont connus pour être accueillants et largement anglophones.

Depuis le centre-ville de Tromsø, vous partez en excursion en raquettes (2h00 de balade sur les sentiers environnants de Tromsø avec un guide anglophone en petit groupe). À un rythme doux qui s’adapte même aux plus novices, vous sillonnez les chemins enneigés. Vous apprenez à maîtriser ce moyen de locomotion ancestral afin de découvrir des paysages enneigés sublimes.

Safari en raquette/ Tromsø / © yann-allegre-unsplash

Profitez du reste de la journée pour flâner au bord du détroit. Vous aurez la possibilité d’admirer le panorama ou encore de visiter le centre Polaria (bâtiment moderne regroupant un aquarium marin sous la forme d’un Iceberg). Une nuit bien méritée à Tromsø s’impose.

Jour 3 : sortie motoneige et aurores boréales

Vous vous réveillez pour une nouvelle journée à Tromsø. Au programme, vous pouvez d’abord opter pour une visite du musée polaire, qui retrace l’histoire de l’expédition des trappeurs, ou de la fameuse cathédrale arctique de la ville. Dans l’après-midi, vous êtes transférés vers l’extérieur de la ville pour débuter votre excursion motoneige (environ 6h00 de balade) !

La piste couvre une distance de 30 km au total, avec un dénivelé de 625m. Installés à 2 sur la motoneige, vous pouvez changer de pilote au milieu du voyage. Le point le plus haut du parcours est un lac gelé, où vous pourrez accélérer. Si le temps et la météo le permettent, vous pourrez également essayer la pêche blanche sur le lac, technique de pêche traditionnelle du nord de la Norvège. Avec un peu de chance, les aurores boréales se montreront et éclaireront votre route de ces chatoyantes couleurs dansant dans le ciel, ambiance garantie !

Aurores boréales/ Tromsø / © jonatan pie-unsplash

À la fin de votre balade, vous dégustez un repas chaud dans un lavvu (typique tente sami), avant le retour à Tromsø pour y dormir.

Jour 4 : route vers les îles Vesterålen (260km, environ 3h30 de route)

Après un départ en douceur, et peut-être une dernière visite de Tromsø, vous vous rendez aujourd’hui vers l’ouest, en direction des îles Vesterålen.

Vous avez la possibilité de vous arrêter à Bardu, où se visite le Parc Polaire. Celui-ci abrite des animaux de la région comme des lynx, ours, loups, gloutons et renards polaires. Vous découvrez les animaux dans leur manteau d’hiver, épais et bien fourni, et pouvez rencontrer les meutes de loups qui vivent et chassent dans le parc.

Vous longez le fjord et traversez de nouveaux paysages de carte postale afin d’arriver au village d’Evenes pour la nuit. Sur la rive de l’Ofotfjorden, Evenes est la porte d’entrée vers les îles Vesterålen. La route en elle-même et magnifique, il faut donc compter une bonne partie de la journée pour arriver à Evenes. Vous passez ainsi la nuit à Evenes.

Evenes / îles Vesterålen / © vidar nordli mathisen – unsplash

Jour 5 : découverte des Vesterålen jusqu’à Andenes (220km, environ 3h30 de route)

Départ en douceur après la longue journée d’hier. Ce matin, vous vous dirigez vers le nord, dans l’archipel des Vesterålen. Longez la route des Vesterålen jusqu’au port de pêche d’Andenes en passant par la route panoramique à l’ouest de l’île.

Vous traversez des paysages magnifiques et pouvez admirer les montagnes enneigées côtoyant la mer. Une fois arrivés à Andenes, vous vous installez à l’hôtel. Pourquoi ne pas ressortir voir le petit phare du village, ou tenter de repérer les aurores boréales loin de la pollution lumineuse ?

Andenes / ïles Vesterålen / © Pascal debrunner -unsplash

Jour 6 : safari baleines en zodiac dans les îles Vesterålen (210km, environ 3h30 de route)

Ce matin, vous partez en zodiac pour le grand large d’Andenes afin d’observer les baleines (entre 2h30 et 3h00 d’excursion). C’est l’un des rares endroits au monde où elles y sont observables toute l’année en raison des conditions climatiques qui leur sont très favorables : le plancton y est abondant et le climat et les courants marins leur conviennent bien.

Si vous êtes chanceux, vous apercevrez des baleines à bosse, des rorquals, dauphins à flancs blancs et baleines « pilotes », mais également le fameux cachalot et les élégantes orques, aussi appelées baleines tueuses. Ne manquez pas non plus de surveiller les nombreux oiseaux présents dans la région, notamment les adorables macareux avec leur bec coloré.

Safari Observation des baleines / Andenes / © Bart van meele – unsplash

Faites route vers les Lofoten et passez une première nuit dans votre rorbu de pêcheur du côté de Svolvær Rorbuer ! Petit cabanon typique utilisé à l’époque par les pêcheurs, il possède tout le confort nécessaire pour une nuit typiquement norvégienne !

Jour 7 : Pointe Sud des Lofoten

Vous voici dans les Lofoten, l’un des plus beaux endroits sur terre. Un archipel fait de montagnes tombant à pic dans la mer, de plages de sables fins, de petits villages de pêcheurs avec leurs cabanes sur pilotis. Sans oublier des couleurs et une lumière unique.

Vous reprenez le volant pour vous aventurer plus loin dans les îles Lofoten. Les villages d’Henningsvær, Nusfjord, Reine et Å valent le détour. Vous tomberez sous le charme de leurs petits rorbus rouge avec leurs pieds dans l’eau, des entrepôts de bois sur pilotis avec mer et montagnes en toile de fond. Si la culture viking vous intéresse, le musée Lofotr est une étape immanquable sur votre route. Découvrez la vie quotidienne de leurs lointains ancêtres à travers les costumes d’époque, l’artisanat ou encore plein d’autres activités pour le plaisir des petits et grands.

Rorbus / Lofoten / © Conor sheridan unsplash

Après cette journée, vous passez une nouvelle nuit en rorbu de pêcheur traditionnel à Svinøya Rorbuer (ou similaire).

Jour 8 : excursion en kayak de mer

Aujourd’hui, une incroyable journée vous attend : vous partez en excursion dans les fjords des Lofoten en kayak ! Après vous être équipés de pagaies, vous montez dans les embarcations pour une découverte de l’archipel depuis la mer. N’oubliez pas d’emmener votre pique-nique car la journée sera longue.

Durant 4 heures, vous êtes en excursion et pagayez d’un fjord à l’autre. Mettez le cap vers les îles Risvær ou autres baies du fjord. Vous aurez certainement la chance d’apercevoir de très nombreux oiseaux marins, mais peut-être également des phoques ou marsouins ! Passez une nouvelle nuit en rorbu de pêcheur traditionnel à Svinøya Rorbuer ou similaire

Kayak dans les fjords / Lofoten / © Tomasz Furmanek_VisitNorway.com

Jour 9 : départ

Toute bonne chose a une fin. Vous restituez le véhicule de location à l’aéroport et prenez votre vol de retour, marquant la fin du séjour.

Note Altiplano : il est tout à fait possible de rajouter une escale de 2/3 jours à Oslo à votre voyage si vous souhaitez découvrir la capitale. La période idéale pour ce voyage et de novembre à mars afin de pouvoir observer les aurores boréales.

Contactez Altiplano pour un voyage sur mesure en Norvège pour cet hiver !
Découvrez également le top 5 des lieux à visiter en Norvège.

Lire la suite
EuropeNewsletterNos actus

Altiplano Voyage vous invite à voyager en Europe !

HEADER-Newsletter-europe

Bonjour à tous nos passionnés de voyage,
Je tenais à vous remercier pour la confiance et la patience dont vous avez fait preuve durant ces derniers mois inédits.
Aujourd’hui, je souhaite partager avec vous le fruit du travail d’équipe qui ravira vos envies de voyage.
Bonne découverte et à bientôt pour d’autres nouveautés.

mariana monfleur directrice Altiplano Voyage

 

Altiplano s’invite en Europe

Suite à vos différents retours et encouragements, nous mettons notre savoir-faire à votre service pour vous faire découvrir des contrées… un peu plus proches.
Nous vous invitons à explorer…
La Suisse, ce pays limitrophe qui accueille notre 2ème agence depuis 2016. Nous tenions à lui rendre hommage en vous montrant la beauté de ses villes et paysages.
L’Islande, dont les paysages similaires à l’Argentine et au Chili émerveilleront petits et grands. Geysers, volcans, maisons aux toits végétalisés et plages de sable noir sont au rendez-vous.
La Norvège, qui aurait dû accueillir notre fidèle groupe de voyageurs de l’association Pénélope (depuis plus de 15 ans !) en juin 2020. Des fjords aux glaciers, en passant par des villages de pêcheurs, découvrez les lieux d’exception de ce pays nordique.

La Suisse

que faire que visiter en suisse

« Petit pays d’Europe, la Suisse regorge de lieux insoupçonnés qui raviront les amoureux de la nature, les sportifs de tous niveaux et les familles en quête d’activités ludiques et de découvertes. Passionnés des grands espaces, partez sur des sentiers de randonnée et découvrez des lacs étincelants, entourés de cimes enneigés. Amateurs d’histoire, laissez les habitants vous conter leurs traditions et explorez les ruelles de villages typiques. Laissez-moi vous guider lors de votre prochain voyage en Suisse. »

Séverine, spécialiste de la Suisse

severine specialiste suisse chez altiplano voyage

Top 5 des régions à découvrir en Suisse

L’Islande

que faire que visiter en islande

« Avis aux amateurs de décors naturels spectaculaires, l’Islande est la destination rêvée pour vous. Véritable concentré de paysages, ce pays insulaire vous entraîne dans un mélange fascinant entre feu et glace. Découvrez ces lieux remarquables en autonomie et de manière flexible grâce à nos autotours ».

Samuel, spécialiste de l’Islande

samuel specialiste voyage islande

Découvrez les sites les plus emblématiques d'Islande

La Norvège

que faire que visiter en norvège

« Pays nordique par excellence, la Norvège vous accueille chaleureusement et vous entraîne dans une réelle immersion. Naviguez dans les fjords, laissez-vous surprendre par des panoramas uniques, partez à la chasse aux aurores boréales, observez ours polaires et baleines et explorez des villages de pêcheurs. Quelles que soient vos envies, je serai ravie de vous organiser un voyage en Norvège ».

Nadège, spécialiste de la Norvège

nadege specialiste voyage norvege

Top 5 des lieux à visiter en Norvège

En bonus : des découvertes françaises !

yatta ramen annecy

YATTA ! RAMEN

Ce restaurant japonais est spécialisé dans le ramen. Cette soupe de nouilles fraîches nourrissante, peu onéreuse et savoureuse est au Japon le plat populaire par excellence. Il se décline en de nombreuses recettes (bœuf, poulet, porc, poisson, veggie, … avec nouilles ou riz). Au Yatta ! vous retrouverez des ramen de haute qualité à déguster sur place, à emporter ou en livraison.
Direction Annecy en Haute-Savoie !

douvilla maison d'hôtes

DOUVILLA

Nos voyageurs, Patricia et Hervé, vous font découvrir leur maison d’hôtes ! Ils vous accueillent dans le Périgord et vous proposent un véritable havre de paix dans une région riche en histoire, en activités sportives et en gastronomie. Chambre cozy, petit-déjeuner fait maison, piscine, jacuzzi et parc arboré vous attendent pour un moment d’évasion.
Direction le Périgord en Dorgogne !

Lire la suite
1 2
Page 1 of 2