close

Voyage responsable

Voyage culturelVoyage responsable

10 astuces de voyage pour s’immerger positivement dans la culture locale

lac-titicaca

Vous cherchez à voyager et vivre des expériences authentiques tout en vous imprégnant de la vie locale ? Découvrez quelques astuces pour que votre voyage laisse un impact positif sur la population locale !

Comment bien s’intégrer à la vie des habitants locaux ?

1. Si vous ne maitrisez pas la langue parlée de votre destination, apprenez quelques mots importants avant votre départ, cela facilite vos premiers échanges avec les locaux. Vous verrez que votre voyage sera plus enrichissant si vous pouvez communiquer facilement avec les habitants. Vous pouvez aussi emporter un petit dictionnaire de poche, il peut vous être utile et vous sauver si le réseau internet n’est pas maximal.
Note : Altiplano vous offre un guide de conversation Anglais ou Espagnol Latinoaméricain sur simple demande !

2. Gardez le sourire quand vous vous promenez dans les rues, vous égayerez la journée d’un grand nombre d’habitants. Dans la plupart des pays, ils sont sensibles aux marques d’attention qu’on leur porte.

3. Pensez à demander la permission avant de prendre quelqu’un en photo. Dans certains villages, les coutumes sont différentes des nôtres. Photographier quelqu’un à son insu peut parfois être mal interprété, cela peut signifier lui voler son âme.

4. Si vous avez envie de faire plaisir à un habitant, renseignez-vous au préalable sur la situation du pays. Dans certains pays, offrir un cadeau disproportionné peut entraîner un déséquilibre de l’économie locale. Retenez qu’un petit geste leur fera tout autant plaisir.

Petite fille au Népal

Comment s’imprégner de la culture locale ?

5. Pensez à vous renseigner sur les usages et le coût de la vie de votre destination avant de partir. Dans certains pays, les pourboires font partie intégrante du salaire. Ce petit geste simple contribue parfois à maintenir l’équilibre du pouvoir d’achat et éviter les disparités. Je vous invite à consulter l’onglet « Argent » dans la rubrique « Informations pratiques » de chaque destination sur notre site internet.

6. Veillez à respecter les coutumes et croyances locales du pays visité. Par exemple, dans la plupart des pays d’Asie, il faut éviter de toucher la tête des enfants, c’est une marque de respect. Aussi, avant l’entrée dans les temples, il faut toujours se déchausser, se couvrir les genoux et les épaules. Ces gestes simples montrent votre respect vis-à-vis des habitants et de leurs traditions.

7. Consommez local et éloignez-vous des chaînes de restaurants et magasins internationaux. En plus de découvrir la gastronomie du pays et de déguster de délicieux plats typiques, vous participerez à l’économie locale, que demander de mieux ?

Plat vietnamien à Da Nang au Vietnam
Consommez local !

Comment bien choisir ses excursions ?

8. Si vous souhaitez voyager de manière responsable, la première chose à faire est d’abord de se questionner sur l’impact de chaque excursion sur l’environnement et les populations locales. Par exemple, il faut savoir que les balades à dos d’éléphants impliquent une exploitation violente des animaux, et que les visites de favelas en Amérique Latine s’apparentent à du voyeurisme. Nous vous conseillons d’éviter ces excursions afin de respecter les animaux et l’intimité des habitants.

9. Notez aussi que lorsqu’une activité est vendue moins chère que les autres à prestation similaire, cela implique souvent des employés sous-payés ou maltraités. En privilégiant une excursion respectueuse de son personnel, vous aurez un impact positif sur la qualité de vie des locaux.

10. Pour vous immerger pleinement dans la culture locale, privilégiez des activités authentiques, loin des lieux touristiques, au cœur des communautés traditionnelles. Elles vous feront découvrir leur mode de vie, leurs traditions et leur quotidien souvent bien éloigné de votre routine européenne. Pensez-y, les locaux ont tant à nous apprendre…

Prêt à expérimenter un voyage responsable ?

Ces conseils vous ont donné envie de vivre votre futur voyage de cette façon ? Vous ne serez pas déçus, il n’y a rien de mieux que de vivre une expérience authentique, en immersion dans la culture locale et dans le respect des coutumes et de la vie des populations.

Vous voulez qu’on rêve ensemble de votre futur voyage responsable ? Contactez-nous ! On vous concoctera le voyage qui vous ressemble.

En attendant, les articles suivants devraient vous plaire :

Lire la suite
EuropeNewsletterVoyage responsable

Voyagez en douceur en Europe

voyager en europe

Et si votre prochain voyage vous menait vers de proches contrées, en Europe, pour une découverte à votre rythme, tout en douceur ? Observez les couleurs arctiques sous le ciel norvégien, découvrez des paysages islandais à couper le souffle ou bien contemplez des décors naturels étonnants à bord d’un train panoramique suisse.

Voyager autrement en Europe

La Suisse et ses trains mythiques

Voyager en Suisse en train

Et si vous vous accordiez une parenthèse hors du temps pour contempler les joyaux naturels de la Suisse ?
Que diriez-vous de découvrir ses régions, installé bien confortablement à bord d’un train panoramique ? Vous pourriez alors vous laisser bercer par le rythme paisible de la locomotive et prendre le temps de contempler les plus beaux paysages de Suisse.

Découvrez la Suisse en train de mars à octobre/novembre.

Je visite la Suisse autrement

Des voyages hivernaux en Europe

La Norvège et ses couleurs arctiques

voyager en Norvège en hiver

Vous souhaitez découvrir la Norvège sous son manteau d’hiver pour un dépaysement total ? Un voyage inoubliable vous attend dans le Grand Nord !
En location de voiture, vous découvrez Tromsø et son atmosphère culturelle, Andenes et ses baleines ou encore les sublimes paysages des îles Lofoten et ses villages de pêcheurs typiques comme Svolvær, Reine ou Henningsvær.

Ce voyage hivernal est possible de novembre à mars.

J’explore la Norvège cet hiver

L’Islande et ses paysages enneigés

voyager en Islande en hiver

Destination hivernale de prédilection pour un voyage intime, l’Islande vous fait découvrir de splendides paysages volcaniques, des chutes d’eau transformées en sculptures sur glace, de vastes plages de sable noir saupoudrées de neige et des bains géothermiques en pleine nature.
Ce pays insulaire vous permet également d’observer un phénomène naturel d’une extrême beauté, les aurores boréales.

Vous pouvez découvrir l’Islande en hiver de novembre à mars.

Je découvre l’Islande en toute intimité

Cet article vous a plu ? Nous vous invitons à lire les suivants :

Lire la suite
EuropeVoyage insoliteVoyage responsable

Voyager sans avion… à la découverte du voyage en train

station_train_pontresina_suisse

Et si nous pouvions voyager sans avion ?
Vous avez toujours eu envie de vous balader dans les rizières au Vietnam, de flâner dans la trépidante ville de Tokyo ? Ou encore de découvrir les marchés flottants à Bangkok ?
Toute ces destinations sont à votre portée et vous pouvez vous y rendre sans avion. Mais comment ? Nous vous proposons de prendre votre temps et de profiter d’un voyage en train.

Voyager en train, le voyage responsable.

Eh oui, nous pouvons rejoindre le Vietnam depuis la France uniquement en train ! Il faut compter environ 8 à 9 jours de trajet. C’est une nouvelle façon de voyager, une vraie pause dans cette vie frénétique. Prenez votre temps, profitez du paysage et de vos compagnons de wagons. Après tout, ne dit on pas que le trajet fait partie du voyage ?

Si votre envie est de voyager en train mais sans aller si loin, l’Europe offre de belles destinations à visiter.

La Suisse, le paradis des amateurs de voyages en train.

En Suisse, vous avez plus de 1 280km de chemins de fer. Entre parcours mythiques (Bernina Express qui relie les glaciers du Nord aux palmiers du Sud) et trains à crémaillère, le choix est varié. Vous pouvez ainsi visiter l’ensemble de la Suisse à bord d’un train.

Bernina Express célèbre train de Suisse
Bernina Express

L’Italie, l’un de nos voisins méditerranéens.

L’Italie, le pays de la Dolce Vita, offre également plusieurs options de voyage en train. Notre spécialiste Célia a testé le voyage Chambéry – Catane (en Sicile) avec ses deux filles. Avec un seul changement à Milan, le voyage a duré 24h. Toutefois, elle a eu l’opportunité de profiter du train de nuit, assez rare en France, et de découvrir au petit matin les paysages de la pointe de la botte.

La Grande-Bretagne, terre des légendes.

Waterloo, King’s Cross, Victoria ou Saint-Pancras vous semblent familier ? Ces gares, très belles de surcroît, vous permettent de relier différentes villes de Grande Bretagne. Prenez le célèbre Eurostar depuis la France ou la Belgique pour une traversée de la Manche. Puis, partez à l’aventure à l’anglaise ! Visitez la ville de Beatles, Liverpool, ou bien effectuez un séjour en Ecosse pour tenter d’apercevoir le Loch Ness dans les Highlands. Notre spécialiste Amandine se fait une joie de vous accompagner dans votre projet de voyage sur-mesure au Royaume-Uni.

Viaduc Glenfinnan Harry Potter, Ecosse, Royaume Uni
Le Viaduc Glenfinnan en Ecosse, sur les traces d’Harry Potter

Optez pour un voyage sans avion

Comme vous pouvez le constater, un voyage sans avion est tout à fait possible. Pour cela, la recette est simple : quelques jours de votre temps, un zeste d’insouciance, une pincée d’aventure, une poignée de paysages inoubliables et un spécialiste de voyages aguerri !

Nous vous invitons également à lire les articles suivants :

Lire la suite
Nos actusVoyage natureVoyage responsable

Les astuces pour un voyage responsable et écologique

voyager responsable

Vous souhaitez concilier voyage et aspirations écologiques ? Après notre article sur l’évasion authentique, nous partageons avec vous quelques astuces inspirantes pour vous aider à voyager plus léger et plus vert.

N’emportez que ce qui est essentiel, la légèreté quelle liberté !

Les tips pour voyager de façon plus écologique

Emportez votre kit du voyageur responsable

  • Les bouteilles en plastique sont un véritable fléau, alors emportez votre gourde. Pour les pays où l’eau n’est pas potable il existe des gourdes filtrantes.
  • Vous les avez surement dans votre sac en France, alors n’oubliez pas d’emmener vos sacs en tissus. Ces derniers sont pratiques pour les courses, les déchets lors des balades, le linge sale… Privilégiez le vrac et refusez les sacs en plastique.
  • La nourriture est pour nombre d’entre nous un point fort du voyage. Alors pour profiter pleinement des marchés (en plus vous consommez local), des petites échoppes et autres délices de street food, prévoyez vos contenants. On prend vite l’habitude à voyager avec son petit set gourmand (un joli petit bento, des couverts, sans oublier la paille en inox pour les cocktails) et ça ne prend pas tellement de place.
  • Prévoyez un grand foulard, il vous servira de pare-soleil pendant les transports, de chapeau, d’écharpe, de serviette de plage, de sac. Vous pourrez même emballer des objets (avant de partir, initiez-vous au furoshiki l’art traditionnel japonais du pliage). Un indispensable !
  • Emportez un savon de Marseille ou d’Alep (ils sont multi-usages, biodégradables et écologiques) et renoncez aux échantillons des hôtels.
  • Emmenez un chargeur de téléphone solaire, c’est un bon moyen d’économiser de l’électricité et de se charger par le biais de l’énergie renouvelable.

Marché artisanal à Danang, au Vietnam

En vacances, les souvenirs aussi ont un impact

Qu’il jette la première pierre, celui qui n’a jamais craqué devant la babiole si jolie dans son contexte, si inutile et déplacée dans votre salon !
Avant d’acheter, pensez à ces quelques règles.
En avez-vous vraiment besoin ? Oui, alors privilégiez un achat éthique, local, artisanal, en matière noble (bois, verre, inox, céramique).
Un souvenir c’est aussi une expérience insolite, une découverte (une musique, un film, un artiste) ou l’apprentissage d’un savoir-faire que vous pourrez partager à votre retour avec votre famille et vos amis, ou encore de belles photos à encadrer.

Et l’avion ?

Certaines destinations se prêtent bien au voyage en train, nous vous en partageons quelques unes dans notre article « à la découverte du voyage en train ».
Mais parfois, il n’est pas possible de privilégier le « slow travel » et l’avion reste inévitable… Alors, vous pouvez optimiser votre voyage en restant sur place le plus longtemps possible, en privilégiant les visites à pied ou à vélo, en prenant les transports en commun (inépuisable source d’aventures et de rencontres !), en optant pour des activités et des acteurs locaux responsables, en adoptant un régime végétarien et en multipliant les gestes zéro déchets sur place. Vous pouvez également compenser votre empreinte carbone en faisant un don à une association telle que goodplanet.org.

« Nous avons tous notre rôle à jouer. C’est par l’accumulation d’actes modestes réalisés à notre échelle et reproduits ça et là que nous parviendrons à changer les choses en profondeur »
Yann Arthus-Bertrand.

Cet article vous a plu ? Pensez à lire les suivants :

Vous souhaitez que l’on vous aide à préparer un voyage responsable ? Contactez-nous !

Lire la suite
Voyage insoliteVoyage responsableVoyage Suisse

La Suisse et ses trains mythiques

train_mythique_rigi_suisse

Et si on s’accordait une parenthèse hors du temps pour contempler les joyaux naturels de la Suisse ?

Comme on vous l’a décrit dans notre article initial, la Suisse est un petit pays qui offre un patchwork étonnant de paysages.
Que diriez-vous de découvrir ces différentes régions, installé bien confortablement à bord d’un train panoramique ? Vous pourriez alors vous laisser bercer par le rythme paisible de la locomotive et prendre le temps de contempler les plus beaux paysages de Suisse.

Encore plus aujourd’hui qu’avant, on a tous besoin de se reconnecter avec la nature, de profiter pleinement de chaque instant. Nous souhaitions laisser place à tous nos sens pour trouver le chemin vers l’épanouissement personnel.

Découvrir la Suisse en train

Il est absolument incontournable de prévoir un trajet en train lors de son séjour en Suisse. Un large choix de possibilités s’offre aux voyageurs : alors que certains opteront pour le Grand Tour de Suisse en train, d’autres préféreront les itinéraires panoramiques pour observer des paysages époustouflants, ou encore choisiront de gravir les sommets parmi les plus élevés du pays.

Le grand tour de Suisse en train

Avec plus de 1280 km, ce parcours chemine entre les plus belles lignes de chemin de fer panoramiques. Le passager choisit le sens de son itinéraire. Il fait ainsi des haltes selon ses envies et se laisse porter par l’ambiance de chacune de ces étapes. Voici l’art de voyager différemment : un éloge de la lenteur, une ode à la joie !

goldenpass suisse paysages
Golden Pass © 2016 Goldenpass

Ce train propose 8 tronçons au travers desquels, il dessert les villes de Lucerne, Zurich, Zermatt, Coire, Saint Gall, Lugano, Schaffhouse, Saint Moritz, Montreux et Interlaken.
Depuis les villages pittoresques des vallées alpines jusqu’aux glaciers bleutés en passant par les lacs aux eaux cristallines, c’est un émerveillement unique que nous découvrons à chaque nouvelle étape.

Chacun choisit de faire le parcours dans son intégralité ou de se consacrer à une seule région. Les trajets les plus mythiques sont les suivants :

  • Glacier Express, entre St Moritz et Zermatt ou vice versa.
    Franchissement de la chaîne des Alpes en 8h, 91 tunnels et 291 ponts !
  • Bernina Express, entre St Moritz et Tirano, puis Lugano en été ou vice versa).
    Itinéraire qui relie les glaciers du nord de la Suisse jusqu’aux palmiers du sud. Dépaysement assuré !
  • Golden Pass Panoramic Line, entre Interlaken et Montreux ou vice versa).
    Ce parcours fait le lien entre la Suisse germanophone et la suisse francophone. Il offre des paysages typiques alpins : pâturages verdoyants, troupeaux de vaches, chalets traditionnels. Puis vous débouchez sur le lac Léman et ses eaux cristallines.
  • Gothard Panorama Express, entre Lugano et Lucerne ou vice versa– durée 5h30.
    Traversée historique de la Suisse puisque ce trajet part de la région méridionale (le Tessin) et emprunte le tunnel mythique du Saint Gothard. Les passagers montent ensuite à bord d’un bateau pour traverser le lac des Quatre-Cantons. Ils atteignent finalement la belle ville de Lucerne en fin d’après midi.
carte trains en Suisse
© Myswitzerland.com

Les chemins de fer de montagne

La Suisse, petit pays réputé pour ses nombreux sommets alpins, est le lieu de prédilection de tous les montagnards ou les amoureux de la nature ! Et si en plus, on peut profiter d’un moyen de transport authentique et historique pour contempler cet univers de l’extrême, c’est encore mieux !
En effet, les trains à crémaillère mis en place à la fin du XIXème siècle étaient, à l’époque, le moyen de transport idéal pour vaincre de fortes déclivités. Ils font aujourd’hui partie du patrimoine de la Suisse. Ces trains méritent un petit détour pour vivre cette expérience hors du commun.

Gornergrat Suisse
Gornergrat ©GornergratBahn
  • Train à crémaillère du Gornergrat (depuis Zermatt).
    Sur 9,4 km, vous empruntez des ponts spectaculaires et de nombreux tunnels. Le plus haut chemin de fer à crémaillère en plein air d’Europe transporte les voyageurs au sommet du Gornergrat à 3 089 m d’altitude – soit une montée verticale de 1 469 m réalisée en 33 minutes !
  • Train à crémaillère du Rigi (Lucerne – Lac des Quatre-Cantons).
    Le chemin de fer à crémaillère Vitznau – Rigi Kulm a ouvert ses portes en 1871. Cela en fait le premier chemin de fer de montagne d’Europe. Depuis Rigi Staffelhöhe, le paysage évolue à mesure que la Suisse centrale apparaît . On peut admirer les montagnes du Jura, la Forêt-Noire ainsi que les Vosges, avec le lac de Zoug en contrebas.
  • Chemin de fer de la Jungfrau (Région d’Interlaken, en Suisse Centrale).
    Il s’agit d’un train à crémaillère, qui propose, sur un parcours de 9 km (dont 7 km de tunnels), un trajet depuis la Petite Scheidegg pour atteindre le Jungfraujoch, soit un dénivelé de 1 400 m.
    La montée en train est unique et offre des points de vue spectaculaires creusés à travers les parois des tunnels. Depuis plus d’un siècle, cette ligne de chemin de fer à crémaillère permet aux visiteurs d’atteindre la gare la plus élevée d’Europe, avec ses 3 454 mètres d’altitude.

Vous souhaitez découvrir la Suisse en train ? Contactez Altiplano !

Lire la suite
Voyage culturelVoyage natureVoyage responsable

Evasion authentique

Asie_moines

« Le voyage est un retour vers l’essentiel ». Ce proverbe tibétain nous rappelle que voyager est avant tout une quête de sens pour soi-même et une invitation à la rencontre de l’autre.

Les récents événements ont montré que, quel que soit l’endroit où nous vivons sur la Planète, quelles que soient notre histoire et notre culture, nous pouvons tous vivre et ressentir des émotions similaires à un même moment donné.

Vos prochains voyages seront certainement vécus différemment. Votre vision du monde et de l’Autre n’en deviendra que plus authentique. Votre expérience de voyageur se vivra de façon encore plus humaine.

Alors profitez-en pour penser votre prochaine expérience de voyage !

Lanternes traditionnelles dans la vieille ville de Hoi An, Vietnam
Lanternes à Hoi An © Chris Howey

Voyage et authenticité

« Le plus beau voyage, c’est celui qu’on fait vers l’autre », Paul Morand

Dépaysement, immersion… chaque voyageur est en quête d’authenticité. Le désir d’explorer est universel et durable, avec la soif de s’imprégner d’une expérience enrichissante, tant sur le plan culturel qu’émotionnel.

Un voyage est avant tout une occasion de s’ouvrir à l’autre et d’apprendre sur soi. En nous ouvrant à des modes de vie différents des nôtres, nous acceptons de dépasser nos limites pour sortir grandis de ces expériences.

La rencontre avec une communauté locale, par exemple, est un moment de partage unique qui offre un œil nouveau sur le pays visité.

Ces voyages sont une formidable leçon de vie et aussi une manière de recentrer notre existence sur l’essentiel.

Petite fille au Chili
Petite fille au Chili © Coadelo

Voyage et culture

« Il faut voyager pour apprendre. », Mark Twain.

Appréhender un pays, comprendre ses habitants et leur mode de vie, c’est aussi s’intéresser à l’Histoire et aux civilisations qui l’ont façonné. Certaines traditions actuelles découlent directement de rites de cultures anciennes.

Et si, lors de votre prochain séjour à l’autre bout du monde, vous remontiez le temps ? Partez à la découverte de lieux mythiques chargés d’histoire. Explorez des sites remplis de mystères et voyagez à d’autres époques afin de percer les secrets de civilisations légendaires.

Pour attiser votre curiosité, voici quelques idées de sites où l’on revit encore les temps forts de cultures emblématiques.

Avec Bagan et sa plaine aux 2.000 stupas, un périple en Birmanie vous plonge entre les 10ème et 13ème siècle, dans l’une des cités religieuses les plus remarquables au monde. Sur une étendue d’une quarantaine de kilomètres carrés, admirez des pagodes et monastères de toutes tailles.

La cité maya de Tikal, en pleine jungle guatémaltèque, est la plus impressionnante de toutes celles d’Amérique centrale. Explorez cette magistrale citadelle précolombienne tout en profitant d’un panorama exceptionnel sur la jungle du Petén.

Embarquez pour un voyage inoubliable au Cambodge et explorez les temples d’Angkor, lieux sacrés emblématiques du pays. Retrouvez la grandeur de l’ancien empire khmer et émerveillez-vous devant l’architecture des temples.

Ruine maya Tikal au Guatemala
Tikal au Guatemala © Simon Dannhauer

Voyage et éthique

« N’emportez que des souvenirs, ne laissez que des empreintes. », Chef amérindien Seattle.

Un périple à l’autre bout du monde est motivé par un désir de rencontre avec une terre, une culture et une population. Chacun de nous a une responsabilité envers le pays d’accueil et ses habitants afin que cette découverte soit encore possible pour nos enfants.

La considération pour les traditions et les coutumes locales est un pas de plus vers la compréhension du pays visité. Les « chartes du voyageur » vous donnent tous les bons conseils dans ce sens et vous invitent à respecter les sites touristiques, les ressources (comme l’eau), les animaux, le rythme de vie et les valeurs. De plus, chaque voyageur est encouragé à gérer ses déchets sur place afin de limiter l’impact environnemental.

Un tourisme responsable permet aussi d’apporter un revenu complémentaire à des familles entières. Par exemple, le revenu d’un guide francophone qui accompagne les voyageurs en Birmanie permet de subvenir aux besoins en logement et en nourriture des grands-parents, parents et enfants. En voyageant respectueusement, vous participez aussi à l’amélioration des conditions de vie des habitants.

Une agence de voyages sur-mesure saura vous concocter un itinéraire au plus près de vos envies et vous faire découvrir la richesse humaine, culturelle et naturelle d’un pays. Alors à vous de jouer : rêvez, planifiez puis découvrez… un beau programme pour les mois à venir !

Cet article vous a plu ? Pensez également à lire :

Lire la suite
Nos spécialistesVoyage Costa RicaVoyage culturelVoyage responsable

Rencontre authentique avec une communauté au Costa Rica

Groupe danse

Le Costa Rica, ce petit pays d’Amérique Centrale niché entre les Caraïbes à l’est et le Pacifique à l’ouest, est surtout connu pour ses nombreux parcs nationaux et réserves naturelles. Et si celui-ci offrait aussi de belles rencontres ?

Un projet de développement rural : la « Finca Zanja Negra »

C’est ce que j’ai eu l’occasion de vivre lors de mon dernier voyage en octobre dernier.

Nous voilà partis de bonne heure, et toujours de bonne humeur, en direction d’un tout petit village : Santa Barbara de Santa Cruz, situé dans les terres, au nord de la Péninsule de Nicoya. Le soleil tape fort, la moiteur devient omniprésente, il doit faire un bon 90% de taux d’humidité !

On s’enfonce dans la campagne en longeant des pistes sinueuses bordées de petites maisonnettes sans prétention. Puis notre chauffeur s’arrête devant une belle bâtisse en bois, rustique mais bien entretenue. À l’origine de ce projet : Clara Padilla Gutierrez, une femme brune, souriante et dynamique, qui a grandi dans le village. Du haut de ses 8 ans, elle avait fait la promesse de racheter cette belle maison. Et c’est ce qu’elle fit après avoir consacré 20 ans de sa vie à protéger les tortues du Costa Rica.

Cette altruiste au grand cœur décida que cette « finca » serait au cœur de son futur projet de tourisme durable : faire découvrir aux visiteurs la vraie vie des communautés locales. C’est pourquoi, depuis des années, elle fédère les habitants de la région : écoliers, artisans locaux, membres de la municipalité ; pour que chacun puisse mettre ses talents au profit des touristes avec, en contrepartie, un avenir plus stable grâce au revenu généré par cette nouvelle activité.

En premier lieu, on visite la finca devenue, au fil du temps, un petit musée abritant divers objets de la vie quotidienne. Celle-ci offre un beau jardin où poussent de nombreux manguiers, terrain de jeu favori des iguanes qui y ont élu domicile !

Le Musée de la Finca Costa Rica
Le Musée de la Finca

La poterie Chorotega

Puis, nous assistons à une démonstration de poterie réalisée par un jeune homme du village voisin de Guatil. Il manie la terre avec passion et dextérité pour fabriquer des plats, vases et autres décorations selon la coutume « Chorotega ». Cette culture fait référence aux ancêtres, installés dans la région bien avant l’arrivée des Conquistadors espagnols. La technique consiste à passer plusieurs couches de peinture, issue de matières naturelles, puis de gratter ces différentes couches superficielles afin de représenter des formes précolombiennes et autres animaux mythiques (singes, toucans, iguanes etc…).

Poterie chorotega costa rica

Petit cours de cuisine : les tortillas

C’est ensuite au tour de la doyenne du jour de 88 ans, de nous initier à la confection des fameuses tortillas. Cette charmante petite mémée, mère de 14 enfants, clinquante et pleine de vie, a un sacré coup de main ! Elle fait danser la pâte entre ses doigts agiles, tout en sautillant comme une jeune étudiante. Lorsque je tente l’épreuve de reproduire ces jolies galettes rondes, je constate que la tâche est plus fastidieuse qu’elle ne paraît !

L’heure du déjeuner a sonné, on s’installe tous autour de la grande table qui orne la pièce principale. En effet, depuis notre arrivée ce matin, 4 ou 5 femmes de la communauté s’agitent autour de la « cuisine » installée dehors sous les grands arbres, pour confectionner notre repas. Au menu : tortillas évidemment, haricots noirs, riz, sauté de poulet, calebasse et maïs !

Sur un petit air de Marimba !

C’est donc la peau du ventre bien tendue que l’on remonte dans le village pour assister à une démonstration de « marimba » ! Cet instrument national ressemble à un gros xylophone en bois, autour duquel 4 percussionnistes exercent leur talent. Et oui, nous avons eu l’exclusivité d’être reçu par l’un des plus célèbres groupes de marimba du Costa Rica !

Enfin, à notre retour à la Finca, nous sommes accueillis par une ribambelle d’enfants, des petits, des plus grands, vêtus de magnifiques costumes traditionnels. Tandis que les petites filles s’affairent à peaufiner les derniers détails de leur maquillage, les garçons ajustent leur joli chapeau de paille !  On sent leur empressement et leur fougue à nous faire découvrir leurs danses locales. Le spectacle débute : les magnifiques robes fleuries et colorées tournoient sous nos yeux au rythme des musiques typiques du pays. Les sourires illuminent le joli petit minois des écoliers du village. Le sol en bois claque sous leurs coups de souliers. Autant de fougue et de vitalité qui donne espoir quant à la poursuite de ce beau projet de partage.

Marimba instrument costa rica
Marimba !
Danses folkloriques costa rica
Danses traditionnelles

Un projet d’écotourisme durable

C’est ainsi que la « finca Zanja Negra » est devenue le lieu de vie et d’échange de la population locale. La demeure de Clara est ouverte à tous : les petits et les grands, les artisans, les musiciens, chacun y trouve sa place. C’est sûrement pour cette raison que l’on s’y sent si bien !

Et si, la bienveillance et le partage étaient le secret de la fameuse « zone bleue » du Guanacaste ?  Cette région où l’espérance de vie est plus importante qu’ailleurs dans le monde… C’est ce dont je vous parlerai dans mon prochain article.

Si, à votre tour, vous souhaitez vivre des rencontres enrichissantes au Costa Rica, je vous invite à me contacter.

Afin d’en savoir plus sur ce pays d’Amérique Centrale, vous pouvez lire les articles suivants :

Lire la suite
Voyage culturelVoyage GuatemalaVoyage natureVoyage responsable

Découverte du village authentique de San Juan La Laguna au Lac Atitlán

Vue panoramique randonnée rostro maya – Guatemala

Le lac Atitlán est indéniablement l’un des sites incontournables à découvrir lors d’un voyage au Guatemala. En dehors des visites traditionnelles, je vous propose d’aller à la découverte d’un petit village authentique : San Juan La Laguna.

Surplombé par des volcans imposants, en bordure du lac Atitlán, le village de San Juan La Laguna et la communauté Tzutuhil qui le peuple préservent leurs traditions ancestrales.

Les bonnes raisons de faire étape dans le village San Juan La Laguna.

Rencontrez la coopérative de femmes Tzutuhil

Le village de San Juan la Laguna abrite une coopérative de femmes de l’ethnie Tzutuhil. Laissez-vous guider à travers leurs ateliers. Découvrez leurs tissages et le processus de teinte naturelle, les galeries de peintures et les œuvres des artistes locaux.
Visitez également le jardin de plantes médicinales. Ici, vous découvrez le processus de fabrication de divers produits naturels basés sur ces plantes (savons, shampoings, bougies, etc). Un guide de la communauté vous accompagne lors de cette visite.

oeuvres artistes locaux San Juan La Laguna - Guatemala
À la découverte des œuvres des artistes locaux

Partez en randonnée au Rostro Maya – entre paysage et mythe maya

Randonnée de niveau moyen. L’itinéraire vous emmène sur les hauteurs du lac, avec des vues splendides sur le lac et une arrivée sur un lieu sacré de cérémonies mayas. Le rocher a une forme de visage, d’où son nom Rostro Maya qui signifie « visage maya ».
Durée : environ 5h au départ de San Juan La Laguna.

Randonnée Rostro Maya - Guatemala
En direct de la randonnée Rostro Maya

Dormez chez l’habitant pour une expérience de tourisme solidaire

Lors de votre séjour à San Juan La Laguna, vous pouvez dormir dans un petit hôtel très local ou choisir de dormir chez l’habitant. Cette expérience vous permettra de découvrir le mode de vie traditionnel des familles du village et de participer de façon solidaire au développement du tourisme local.

Un village où il est bon d’y dormir !

À 25 minutes en lancha (petite barque à moteur) de Panajachel (ville principale au bord du lac Atitlán), venez découvrir le petit village de San Juan La Laguna, son authenticité, sa tranquillité, ses traditions, son cadre unique ! Je vous invite à me contacter si un voyage au Guatemala vous intéresse.

Pour en savoir plus sur le Guatemala, découvrez nos articles sur la destination :

Lire la suite