close

Voyage en famille

AsieVoyage en familleVoyage Sri Lanka

5 bonnes raisons de partir au Sri Lanka en famille

enfant-sri lankasupriya-s-447047-unsplash

Envie de dépaysement en famille sans aller trop loin ? Aux portes de l’Asie, le Sri Lanka est une destination idéale pour voyager avec vos enfants, et même avec des tout petits ! Accueillante, resplendissante, épicée, multiculturelle, parfumée, … L’ancienne Ceylan répond à de nombreux adjectifs. Cette petite île au milieu de l’Océan Indien possède un charme envoûtant et intact. La variété qui la compose vous permet de passer de la jungle à la montagne, des éléphants aux tortues, des plages de sable fin aux champs de thé, du canoë à la randonnée et… du rêve à la réalité !

Alors voici les 5 bonnes raisons de choisir le Sri Lanka pour votre voyage en famille :

1. Envie de simplicité ? Une destination pratique !

  • Aucun vaccin obligatoire, être à jour avec les vaccinations obligatoires (+ hépatite A conseillée selon avis médical).
  • Un e-visa doit être demandé en ligne à partir de 30 jours avant le départ et s’obtient en quelques clics très facilement, moyennant 35usd.
  • Un décalage horaire très raisonnable  : +4h30 en hiver et +3h30 en été.
  • Une durée de vol raisonnable pour l’Asie : 10h avec des vols opérés par de très bonnes compagnies aériennes (Emirates, Qatar, Etihad)

2. Envie de légèreté ? Un rythme tranquille !

Le Sri Lanka est une petite île où les temps de trajets sont limités. Aucun vol intérieur n’est à prévoir, tout se fait en voiture, ce qui évite les temps d’attente dans les aéroports et les trajets interminables. Pour un circuit classique, la durée maximum d’un transfert d’une ville à une autre est de 3h30 et plutôt 2h en moyenne. Les itinéraires peuvent être adaptés pour prévoir 2 ou 3 nuits dans chaque hôtels et éviter les changements d’hôtels trop fréquents. A l’arrivée à Colombo, il est possible de prévoir une première nuit à Negombo pour atterrir en douceur et s’adapter au décalage horaire avant de commencer le circuit.

3. Envie de dépaysement avec vos enfants ? Une douce entrée en matière !

Le Sri Lanka est une belle et douce entrée en matière, tout aussi dépaysante après des voyages en Asie du Sud Est (Vietnam, Cambodge, etc). C’est un pays sécuritaire, les sri lankais sont accueillants et souriants, et encore plus avenants avec les enfants. La plupart des hôtels disposent de chambres triples ou familiales, très confortables et adaptés, avec de bons équipements (piscine, repas adaptés à nos palets, etc.)

4. Envie de faune et de flore ? Elle est éléphantesque au Sri Lanka !

Côté faune, c’est le pays des éléphants, que vous pourrez rencontrer dans tout le pays et notamment à travers un safari dans les nombreuses réserves naturelles du Sri Lanka, avec un coup de cœur pour Udawalawe avec des enfants, car vous pourrez y découvrir le centre de réhabilitation pour les éléphants en plus du safari. Ne manquez pas la visite d’une ferme aux tortues comme celle de Kosgoda ou bien la rencontre avec les singes du jardin de Peradeniya à Kandy !

Côté flore, la diversité est bien là : Entre les hauts plateaux de Horton Plains, les champs de thé de Nuwara Eliya, la région tropicale de Sinharaja, les réserves naturelles…

5. Envie d’activités ludiques et de détente ? Un pays « kids friendly »

Les diverses activités viendront pimenter votre voyage : Visite des temples de Polonnaruwa à vélo, petit train local à travers les champs de thé, balades en tuk-tuk, randonnées en jungle ou dans la région d’Ella, canyoning, rafting, canoë, kite-surf, snorkeling,etc.

Envie de concrétiser ce voyage ?

Contactez Elodie au 04 57 09 80 02 ou elodie@altiplano-voyage.com

Lire la suite
AsieVoyage en familleVoyage Vietnam

Le Vietnam en famille que faire et pourquoi ?

Vietnam_mi-pham-452508-unsplash

Après vous avoir parlé du Phu Quoc l’île tropicale du Vietnam, aujourd’hui je vous explique pourquoi le Vietnam est une destination idéale pour voyager en famille (même avec des petits). Du nord au sud voici de quoi enchanter votre voyage et créer des souvenirs inoubliables.

Que faire lors d’un circuit de 15 jours au Vietnam en famille ?

Hanoï
Perdez-vous dans les ruelles du vieux quartier à pieds ou en cyclo-pousse. Arrêtez-vous dans une boutique de tampon en bois (rues Hang Quat ou Hang Gai). Les enfants adorent. En plus, ces jolis petits souvenirs permettent de faire perdurer un artisanat typiquement hanoien. Prenez une glace ou un ché (dessert glacé ou non aux graines lotus, perles de tapioca, haricots noirs et au lait de coco) autour des nombreux lacs que compte la ville. Si vous voyagez avec des ados, laissez-vous tenter par une découverte de la ville en vespa (avec chauffeur). Le lendemain direction le musée d’ethnographie qui rassemble des costumes, outils, instruments de musique et expose des maisons typiques des 54 ethnies. Testez votre agilité dans les jeux en bambou et les escaliers des maisons banhar. Dans l’après-midi, détente et balade en pédalo cygne sur le lac de l’Ouest. En fin de journée, assistez au spectacle de marionnettes sur l’eau. Cet art populaire est très répandu dans le delta du Fleuve Rouge. Il date du 12e siècle et constitue un véritable divertissement populaire.

Hanoi-photo Peter Hershey

Baie d’Halong
Le décor féérique de la baie d’Halong émerveillera toute la famille. Pêche aux calmars, excursion en kayak ou détente dans les transats, cette étape ravivera les petits comme les grands. Si votre budget le permet, offrez-vous la nuit sur une jonque privée.

Hué
Située au centre du Vietnam, Hué est connue comme la ville des poètes.
Vous pouvez rejoindre Hué en train de nuit depuis Hanoï, c’est une véritable expérience de voyage à partager en famille.
Prévoyez un tour de bateau-dragon sur la rivière des parfums, un tour en cyclo-pousse pour explorez la vieille ville et un tour de vélo dans la campagne à la découverte des maisons jardins du village des pamplemousses. Faites parler la créativité de chacun lors d’un atelier de création de cerf-volant et découvrez l’histoire et les légendes autour de ce fascinant objet. Ce cerf-volant sera un beau souvenir de voyage !

Je pars au Vietnam

Hoi An
Hoi An, c’est l’étape idéale avec sa plage, son charmant petit centre historique et ses lanternes colorées. Explorez la campagne, avec ses villages, rizières verdoyantes et ses paisibles buffles d’eau puis rejoignez la plage en vélo. Aventurez-vous en bateau panier pour une expérience unique et originale dans le village des cocotiers d’eau. Vous apprendrez à pécher la palourde et à fabriquer de petits objets en fibre de coco.

voyage vietnam en famille
Hoi An-photo Chester Ho

Ho Chi Minh-Ville et le delta du Mékong
Vous voilà dans le sud, la chaleur augmente. Avant d’explorer le delta du Mékong et ses marchés flottants, découvrez Ho Chi Minh–ville lors d’un jeu de piste à la « Agatha Christie » dans le quartier chinois de Cholon (en anglais). Votre voyage touche à sa fin. « Voyager c’est rencontrer l’autre » rien de plus facile au Vietnam avec des enfants.

Pourquoi voyager au Vietnam en famille ?

  • Pour le banh mi (sandwich épicé à la vache qui rit), les banh cuon (petite crêpes fourrées), les fruits sculptés et les jus de mangues.
  • Pour porter un chapeau conique ou un pyjama en pleine journée.
  • Pour retomber en enfance : faire des bras de fer, comparer sa taille, se faire cajoler par des grands-mères aux dents laquées.
  • Pour se déguiser en mandarin à Hué.
  • Pour les sourires et les « hellos » que vous rencontrerez !
pourquoi partir au vietnam
Marionnettes sur l’eau-Hanoi

Besoin d’information pratiques ? Découvrez l’article que j’ai écris pour vous aider pour votre organisation !

Lire la suite
Carnet de Voyage - Amérique du SudVoyage BolivieVoyage en famille

« De la Paz à Potosi, dépaysement assuré » – Témoignage de notre famille partie en Tour du Monde

Marché de La Paz

Durant leur tour du monde en famille, Denis et ses enfants découvrent maintenant « le Tibet des Amériques ». Après leur périple au lac Titicaca (Pérou & Bolivie)suivez leur voyage en Bolivie jour après jour !

1ère étape en Bolivie: La Paz et la Vallée de la Lune

La capitale administrative de la Bolivie est située à 3 700 mètres d’altitude, c’est la capitale la plus haute du monde ! Visiter La Paz est une journée très dense pour nos voyageurs. En effet, ils commencent tôt car les marchés ouvrent à 5 heures du matin (finissent à 22h) ! Ces marchés rythment le quotidien de La Paz. Et celui de San Pedro; le mercado Rodriguez, est particulièrement animé le week-end. Il y a beaucoup de magasins et beaucoup de vendeurs ambulants. D’ailleurs, certains proposent des choses assez insolites : des fœtus de lamas, des bébés lamas empaillés, des paniers d’offrandes à Pacha Mama « prêt-à-l’emploi »… C’est aussi une ville contrastée, nos voyageurs croisent des gens en costume-cravate et des femmes vêtues de façon traditionnelle, tous ont le portable à l’oreille !

Les musées sont nombreux dans la ville : le Musée national d’Art (palais Diez de Medina), le Musée d’ethnographie et de Folklore (palais des marquis de Villaverde)… Mais il y aussi le musée national d’Archéologie Tiwanaku, le Musée Tambo Quirquincho, bref on ne s’ennuie pas !

Ensuite, Denis et sa famille quittent la ville pour visiter la Vallée de la Lune à une dizaine de kilomètres de là. Cette zone tient son nom de l’érosion qui lui a donné un aspect lunaire. Pour y aller, ils suivent la route qui longe la rivière Choqueyapu.  C’est juste après Cota-Cota qu’ils découvrent ce paysage fantastique.

la vallée de la lune, à 10 km de la Paz, Bolivie
Paysage de la vallée de la lune, vers La Paz

2ème étape : la ville blanche de Sucre

Après la capitale administrative, direction Sucre, la capitale constitutionnelle de la Bolivie. Située à « seulement » 2 750 mètres, il y fait plus doux et enfin, on respire mieux ! C’est une ville charmante dont les nombreuses bâtisses coloniales blanches lui valent le nom de « Ville Blanche ». Pendant l’époque coloniale, Sucre avait l’apparence d’une ville espagnole avec ses rues étroites organisées en quadrillage et ses maisons de style andalou. Son architecture, fin mélange de traditions locales et de styles importés d’Europe, lui ont permis d’être inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1991. Nos touristes sont charmés, ils se promènent tranquillement dans le centre ville. L’atmosphère est très différente de celle de La Paz, plus calme. La vie y est agréable et le climat semble attirer beaucoup d’étrangers.

monastère de la recoleta, sucre, bolivie
Monastère de la Recoleta à Sucre

Le monastère de La Recoleta à Sucre

Le lendemain, Cécile, leur guide, les emmène au cimetière. C’est un très bel endroit où l’on se promène en famille. On y trouve de grands arbres, de jolis parterres, des bancs sur lesquels on s’assoit pour lire paisiblement. A l’entrée du cimetière, des personnes illustres reposent dans de grands mausolées. Et plus loin, on aperçoit les tombes des personnes plus modestes. La tradition veut que l’on y dépose verres d’eau, canettes de bière ou de soda, cigarettes allumées ou jouets pour les défunts… Notre famille poursuit sa visite avec le monastère franciscain de La Recoleta, datant du XVIIème siècle. Les colonnes qui séparent les patios sont penchées, suite au tremblement de terre de 1948. Un cèdre millénaire trône dans le jardin verdoyant et fleuri. C’est l’un des rares survivants alors qu’autrefois on comptait un grand nombre de cèdres dans la région.

cour du monastère de la recoleta, sucre, bolivie
Cour intérieure du monastère de la Recoleta

Le Musée du textile de Sucre

La visite de Sucre continue, avec le musée du Textile. Ils observent attentivement une femme Quechua tissant, sur un métier ancien, le tissus traditionnel des femmes indiennes. Les femmes fabriquent sans patron des tissus avec des dessins aux détails étonnants de finesse, c’est impressionnant !

musée du textile, sucre, bolivie
Tisseuse au musée du textile à Sucre

L’incontournable Plaza des Armas 

Puis ils se rendent sur la Place d’Armes où l’ex-palais présidentiel trône à côté de la cathédrale. Sur la façade on voit un immense blason sur lequel figure un condor, la montagne, un lama, du blé et neuf étoiles pour les neuf régions du pays. Ensuite, ils font un véritable voyage dans le temps, à la découverte de l’histoire de la Bolivie, avec la Casa de la Libertad (maison de la liberté). C’est là qu’a été signée la première déclaration d’indépendance de la Bolivie le 6 Août 1825. Les portraits de Simon Bolivar, Hugo Ballivian et Antonio José de Sucre, acteurs de l’indépendance du pays, sont accrochés derrière la tribune et la déclaration d’indépendance, posée sur un socle de granit, occupe la place d’honneur.

place d'armes, sucre, bolivie
La Plaza de Armas à Sucre

3ème étape : Potosi, voyage au cœur des mines

Après Sucre, les voilà à Potosi, ville située 4100 mètres d’altitude (glagla, il y fait beaucoup plus frais!). Blottie au pied du mont Cerro Rico, elle a été construite en 1545 par les espagnols dans le but d’exploiter la mine d’argent qui s’y trouve. En près de soixante ans, l’Europe s’est énormément enrichie grâce aux mines. L’argent extrait en très grande quantité de la montagne alimentait les caisses de la couronne espagnole qui le dépensait tout aussi abondamment au profit des artisans européens.

Au début du XIXème siècle, la réserve d’argent est presque épuisée et l’étain devient la première ressource, jusqu’à ce qu’à son tour il vienne à manquer. A l’heure actuelle, bien que déclarées épuisées, les mines sont toujours exploitées artisanalement par les habitants de Potosi…

Notre famille visite la Casa de la Moneda (la Maison de la Monnaie) où le dur travail du métal était assuré, à l’origine, par des esclaves africains. Entre 1575 et 1773, les pièces de monnaie sont frappées manuellement. Elles sont alors irrégulières et leur valeur est déterminée par leur poids… L’ultime pièce de monnaie est frappée à Potosi en 1952. Désormais, la monnaie est frappée au Chili et les billets sont imprimés en France.

Vous brûlez de connaitre la suite de leur périple ? C’est par ici : « Sud Lipez & désert de sel d’Uyuni, une expérience mémorable pour notre famille de globe-trotteurs ».

Merci à Denis et sa famille pour ces jolies photos.

Lire la suite
Actualité Altiplano VoyageVoyage en famille

Une famille fait le tour du monde avec Altiplano

World-slava-bowman-161206-unsplash

Après la vente de leur entreprise, Denis et Isabelle avaient envie de prendre du temps pour eux. Leurs filles de 15 et 17 ans achèvent leur dernière année de collège et de lycée. Ils ont saisi l’opportunité de ce moment charnière dans la vie de toute la famille pour s’offrir.

Un voyage à travers le globe !

Après comparaison entre plusieurs tour-opérateurs, Denis et Isabelle ont choisi de faire appel à Altiplano Voyage pour leur tour du monde. Ils ont donc pris contact avec notre équipe début Mars. A partir de là, une étroite collaboration s’est mise en place, avec de nombreux échanges permettant de peaufiner le voyage de leur vie. Pour fêter l’aboutissement de ce long projet, le couple a déjeuné avec notre équipe. Lors de ce repas convivial, nous avons discuté des motivations et des souhaits de Denis et Isabelle. Le départ est prévu fin Juillet !

Un voyage qui ne dure pas quinze jours mais un an !

Après 25 ans passés à la tête d’une entreprise, Denis et Isabelle ont décidé de revendre la société et de se lancer dans un autre projet : un voyage d’un an autour du monde ! Jusque-là, pour des congés annuels, la famille partait en vacances à l’étranger, en Italie notamment, son pays d’adoption. Mais à chaque fois, la fin du séjour était très frustrante. C’est pourquoi les parents ont envisagé un voyage qui ne se terminerait pas au bout de deux semaines.

Des ados motivées

Peu après leurs examens, les filles du couple, Viviane et Camille, partiront pour de longues et lointaines vacances. L’aînée, Viviane, est passionnée d’histoire de l’art et souhaite poursuivre ses études dans ce domaine. Camille, la plus jeune, s’intéresse de près aux animaux et languit de rencontrer des espèces variées sur chaque continent.

Un itinéraire complet et original

  • Au programme: le Mexique, le Pérou, la Bolivie, le Chili, l’Argentine pour l’Amérique du Sud. La Polynésie Française, la Nouvelle-Zélande, l’Australie pour le Pacifique. l’Inde, la Thaïlande, le Laos, le Cambodge, le Vietnam, la Chine, l’Indonésie pour l’Asie. Et enfin l’Afrique du sud, Madagascar et la Réunion.
    >> Consultez ici la liste de tous leurs récits de voyage 
  • Des ateliers et spectacles : Entre les cours de tango, de cuisine thaï et de calligraphie, la famille n’est pas prête de s’ennuyer ! Elle a aussi prévu d’assister à des spectacles de danses balinaises, un opéra à Pékin et une démonstration de Kung-Fu…
  • Des rencontres : Hébergement chez l’habitant, visite de villages traditionnels et échange avec les populations locales.
  • De la compagnie : Des amis les rejoindront en Asie, de même que de la famille en Australie. Puis, ils feront escale à Madagascar pour rendre visite à un autre proche.

Le choix de l’agence Altiplano Voyage

Pour un projet de cette ampleur, Denis et Isabelle souhaitaient traiter avec une agence de voyage compétente qui leur correspondait. Leurs critères principaux étaient le professionnalisme et la spécialisation. D’ailleurs le premier contact avec l’équipe d’Altiplano Voyage a été très convaincant.
D’autre part, l’écoute et la personnalisation ont été très appréciées. Les spécialistes destinations d’Altiplano Voyage ont su comprendre leurs attentes et s’adapter à leurs envies, en conseillant et orientant la chronologie et l’organisation du voyage (en fonction des saisons, des évènements…).
De plus, comme Altiplano Voyage spécialise sur l’Amérique Latine et l’Asie, la famille a en effet pu remettre son tour du monde aux mains d’une seule et unique entité.
Enfin, la proximité a permis des rencontres régulières afin de définir en détail les étapes du programme, discuter logistique et aussi noter les bons conseils.

Un blog pour tout raconter

La famille entend bien partager ses aventures avec son entourage. Pour cela, elle a créé un blog sur lequel elle racontera ses découvertes et son état d’esprit jour après jour ! L’équipe Altiplano Voyage suivra de très près le bon déroulement du programme et mettra à jour ses pages Facebook pour transmettre les dernières nouvelles de ses tourdumondistes.

BON VOYAGE A TOUTE LA FAMILLE !

Pour suivre les aventures de Denis et sa famille >> Consultez ici la liste de tous leurs récits de voyage

Lire la suite