close
Plage de l’hôtel Ocio

Créatrice de circuits à la carte sur le Chili chez Altiplano Voyages, je suis ravie d’avoir été conviée par Interface Tourisme pour approfondir cette destination encore bien confidentielle. Explorer de nouvelles régions, barouder en terres inconnues à la recherche de petites pépites m’a toujours passionné. C’est pourquoi je suis ravie de vous partager mes impressions et mes coups de cœur de cette destination loin de la foule et du tumulte des grandes villes.

L’île de Chiloé : terres de mythes et de légendes

Authentique et insolite, l’île de Chiloé vous livre ses secrets…

Cette île de 160 km de long (avec la même superficie que la Corse) est la 2ème plus grande d’Amérique Latine, après la Terre de Feu. Elle se situe dans la région des lacs et des volcans, au nord de la Patagonie, à 1h40 de vol de Santiago du Chili. Elle bénéficie d’un climat océanique, sans connaître véritablement de saison sèche, ce qui explique ses vastes étendues verdoyantes tout au long de l’année.

Bien qu’elle reste confidentielle, elle permet de multiples découvertes… Sa population “chilote” est riche d’une culture authentique et vit au rythme de la nature. Ses paysages vallonnés, ornés de sombres roches volcaniques et de forêts « d’arrayanes » (ou « myrtes » : arbre emblématique de l’île), battus par les vents du sud, invitent inexorablement le voyageur à la contemplation.

1/ L’hébergement écoresponsable Ocio, un havre de paix sur la péninsule de Rilan

Après 1h de route depuis l’aéroport de Chiloé, nous parvenons à la Péninsule de Rilan, sur la côte est de l’île. L’hôtel Ocio est d’inspiration typiquement « Chilote » avec ses façades réalisées en tuiles en bois superposées les unes sur les autres. Cet hébergement est niché sur une petite colline, au bout d’une piste de terre bordée de grands arbres. Malgré notre arrivée matinale, un joli feu crépite dans la cheminée. Depuis la réception, on peut déjà entrevoir avec enchantement la vue exceptionnelle sur la ville de Castro, de l’autre côté du fjord.

On emprunte une petite passerelle qui longe le jardinet de plantes aromatiques pour rejoindre les chambres. Au nombre de 15, elles sont toutes spacieuses, lumineuses et décorées avec soin. De jolies pièces d’artistes locaux, faites de bois et de laine « chilote » embellissent les lieux. Chaque chambre dispose d’une grande et belle terrasse qui offre une vue exceptionnelle sur Castro. A la nuit tombée, le panorama est féérique ; les lumières de la ville scintillent de mille feux et forme une « skyline » sur le fjord majestueux. Au petit matin, l’air est vivifiant, tout respire le calme et la sérénité. Tandis que les moutons paissent tranquillement dans les champs environnants, les oiseaux migrateurs (courlis à long bec, les cormorans, etc..) par milliers, volent vers le nord pour rejoindre les terres plus chaudes.

L’accueil chaleureux offert par le personnel aux visiteurs est présent dès le premier contact. Les propriétaires de l’hôtel, Cristian et Yasna, se sont lancés dans cette aventure en 2004. Ils ont racheté ce domaine agricole, en promettant à leurs prédécesseurs de protéger leurs terres, préserver la culture locale et transmettre l’identité « chilote » à travers des expériences proposées aux voyageurs. Ils se sont alors appliqués, pendant plusieurs années de restauration et de construction de nouvelles bâtisses, à respecter le style de l’île en établissant de multiples collaborations avec la communauté et les artisans locaux. On peut assurer que l’objectif est brillamment atteint !

Le respect de l’environnement et des traditions sont au cœur de la stratégie de tourisme durable initiée par Cristian et Yasna qui sont entourés d’une équipe jeune et dynamique. Recyclage, utilisation de matériaux réutilisables, nettoyage régulier de la plage, achat de produits locaux et valorisation du commerce équitable (pour assurer des revenus stables)… sont autant de mesures qui s’inscrivent dans une démarche écologique et sociale engagée.

Cette conduite est aussi celle suivie par Anita et Nicolas, pour la partie restauration. Avec pour toile de fond les jolies maisons colorées sur pilotis de Castro, on se délecte avec plaisir des spécialités « chilotes » préparées à base de produits locaux cultivés dans le grand jardin de l’hôtel. Des pommes de terre sous toutes ses formes (l’île en compte plus de 200 variétés), des plats à base de fruits de mer font le régal des plus fins gourmets.

Enfin, pour digérer, Romina, la jeune administratrice de l’hôtel, passionnée par l’île et ses habitants, nous guide à travers les sentiers de la propriété pour rejoindre le fjord et sa longue plage de sable gris. Avec bienveillance et respect, elle nous explique les spécificités de l’île à travers les coutumes locales et les traditions.

Vous l’aurez compris, l’hôtel Ocio offre tous les aspects que nous souhaitons promouvoir à travers les expériences proposées aux voyageurs d’Altiplano. Ici, vous êtes chouchoutés, dans un cadre unique et préservé, où chaque service est personnalisé et répond à vos attentes.

2/ La randonnée dans le parc naturel de Chiloé

Le parc national de Chiloé, situé sur la côte ouest de l’île, est souvent battu par de grands vents et sujet à plus de 2 200 mm de pluie par an. On y accède depuis la ville de Castro par une belle route asphaltée, à travers les vastes étendues sauvages. Juste avant d’atteindre l’entrée du parc, on longe le lac Huillinco qui, par beau temps, invite au farniente…

3 secteurs divisent le parc :

  • La section Chepu, au nord du parc, est réservé aux plus aventuriers des randonneurs ! Il abrite plusieurs colonies de lions de mer.
  • Abtao se mérite puisqu’il faut parcourir plus de 18 km à pied  pour atteindre cette zone !
  • Enfin, Chanquin est le secteur le plus accessible puisqu’il se trouve à l’entrée du parc et offre 8 jolies randonnées. 
Parc National de Chiloé
Parc National de Chiloé

Les sentiers balisés, aménagés avec des passerelles en bois, permettent de cheminer à travers une grande variété de paysages. De vastes prairies de végétation rase, de longues plages de sable blanc, ou encore des forêts denses bordées de marécages, raviront les amateurs de biodiversité. On se laisse volontiers happer par l’ambiance du parc, ses lacs et rivières tumultueuses.

La végétation est diverse : tepu, arrayanes (myrtes), alerces (famille des mélèzes), coihües, et autres cyprès. La faune y est très riche et certaines espèces sont d’ailleurs endémiques de la région tels que la grenouille et le renard de Darwin ainsi que le poudou, le plus petit cervidé du monde. C’est aussi l’unique endroit au Chili où l’on peut observer les 2 espèces de pingouins : ceux de Humboldt (d’avril à octobre) et ceux de Magallans. On y découvre également plus de 110 variétés d’oiseaux.

A l’entrée du parc, un petit camping et quelques cabañas accueillent les randonneurs et touristes de passage. Ils sont gérés par les communautés huilliches (peuple autochtone du sud du Chili) aux coutumes ancestrales. Laissez-vous donc enchantés par cette terre de mythes et de légendes !

3/ Le voyage culinaire de l’île de Chiloé : el Curanto, entre terre et mer

La gastronomie chilienne varie selon les régions visitées. Colorée et empreinte des traditions locales, elle représente l’identité de chacune des provinces. L’île de Chiloé fait la part belle à la production de fruits de mer et de poissons (moules, palourdes, oursins, couteaux, seiche, poulpe…) ainsi qu’à la Pomme de Terre au sens noble du terme ! Et oui, ici, on ne plaisante pas avec « las papas » ! Il existe plus de 300 variétés de patates cultivées sur Chiloé : des noires, des violettes, des mauves, des bleues, des rouges, un vrai festival de couleurs ! On comprend donc pourquoi elles sont présentes dans la plupart des spécialités culinaires de l’île.

Préparation du plat traditionnel du "Fogon"
Préparation du plat traditionnel du “Fogon”

Dans le petit village de Quemchi, au détour d’une belle église en bois, une odeur de feu attire notre attention. Sous un chapiteau, 3 hommes s’agitent autour d’un « fogon » : un large trou creusé dans le sol, d’environ 1,50m de profondeur. Il est recouvert de pierres qui sont chauffées à haute température grâce à un feu de bois. La préparation de ce plat traditionnel est un véritable spectacle ! Ainsi, une fois les pierres devenues rouges, les cuisiniers du jour y répandent les coquillages en plusieurs couches puis, vient le tour des cuisses de poulet, de la viande de porc, des chorizos (saucisses locales) sans oublier les fameuses pommes de terre, et enfin les chapaleles (sorte de petit pain réalisé à base de farine de blé et de… pommes de terre !).

Ce barbecue géant est recouvert de grandes feuilles de nalca (type de rhubarbe chilienne) et de feuillage de chepu afin de réaliser une cuisson à l’étouffée. Le rendez-vous est fixé 1h30 plus tard pour déguster cette préparation. Les mots ne sont pas suffisants pour décrire l’affolement de nos papilles au contact de ces saveurs délicatement fumées, de cette texture parfaitement grillée et savoureuse à la fois… Un pur moment de partage et de convivialité comme je les ai tant apprécié durant mon séjour sur l’Ile de Chiloé !

Bref, vous l’aurez compris : si vous passez par Chiloé, le Curanto fait partie des incontournables !  

Ce séjour d’exploration sur l’ile de Chiloé a été un réel coup de cœur. La richesse et la diversité de l’île sont multiples. Elle séduira les sportifs, amateurs ou aguerris, avides d’espaces de jeux comme les forêts, les lacs ou encore les fjords. Les contemplatifs pourront s’adonner à l’observation des paysages sans cesse renouvelés au rythme de la lumière changeante. Quant à moi, j’ai aimé l’attachement sincère des « chilotes » à leur culture et leur volonté de maintenir ses traditions ancrées en eux depuis plusieurs générations.

   Remerciements : @chiletravel @interfacetourismSpain @interfacetourismFrance

Pour approfondir votre séjour au Chili :

Tags : où partir ?recits de voyageTOP 10voyage chili
Globe-Trotteurs

L'auteur Globe-Trotteurs

Des globe-trotteurs, nos voyageurs, nos collaborateurs et partenaires proposent et dévoilent leurs expériences, récits et astuces de voyage ! Ils enrichissent nos articles avec leur fraîcheur et leur dynamisme.

Laisser un commentaire