close
Snorkeling with dugong in the Red Sea

Parce qu’on aime ce genre de petit coin local où il fait bon vivre, je vous emmène dans le sud du Belize, dans le village de Placencia. Peuplé essentiellement par les Garifunas, population de culture afro-caribéenne chaleureuse et pleine d’entrain, ce petit village vous offre un instantané d’exotisme made in Belize !
Commençons par planter le décor : imaginez-vous au bout d’une péninsule, bordé à l’ouest par une lagune et à l’est par la mer des caraïbes. Vous y êtes ?

plage de Placencia

Petit paradis du bout du monde

Station balnéaire avant tout, Placencia est encore un petit paradis du bout du monde… Sa rue principale, «The Placencia Sidewalk» possède un record étonnant : des proportions pour le moins uniques : 1 240m de long pour seulement 1,20m de large. C’est le passage obligé pour aller des plages aux boutiques et restaurants du village…
Mais ne nous attardons pas dans le village et voyons un peu quand, comment et pourquoi aller là-bas, parce qu’un village exotique, vous en avez déjà vu non?

Requin baleine

Requins baleines, lamantins…

L’une des principales attractions de la région, c’est l’observation des requins baleines, qui viennent se reproduire chaque année dans les eaux de Placencia entre les mois d’avril et de juin. Imaginez le spectacle grandiose, alors que vous nagez tout près de ces immenses créatures en pleine mer !

Côté lagune, on vous propose d’observer les lamantins entre autres… Partez pour une balade en pirogue sur la Monkey River, un écosystème préservé au cœur de la mangrove, pour observer la faune locale : lamantins, dauphins, tortues de mer et raies ; mais aussi singes hurleurs, oiseaux comme le héron ou le toucan, crocodiles, iguanes… Vous pouvez poursuivre la visite par un trek dans la jungle pour découvrir les plantes médicinales.

Je sens que vous commencez à vous sentir bien à Placencia… je continue alors !

Tout au long de l’année, on vous invite à explorer les fonds marins au large de la péninsule et autour des îles protégées par la 2ème plus grande barrière de corail du monde. Le récif est à seulement quelques kilomètres de Placencia, ce qui est en fait une base idéale pour s’aventurer en milieu sous-marin.

cité maya de Lubaantun

Culture maya et garifuna

Si l’on s’aventure à l’intérieur des terres, il y a également de belles découvertes à réaliser :

  • Le sanctuaire de Cockscomb qui offre de nombreux sentiers de randonnée pour découvrir la faune et flore locale et se baigner dans des cascades. L’endroit est particulièrement réputé pour l’observation des oiseaux !
  • Les cités mayas de Nim Lit et Lubaantun dans le district voisin de Toledo. Dans cette région, vous visitez aussi des villages d’indiens mayas qui continuent de vivre selon leurs traditions. Cela contraste beaucoup avec la culture dominante garifuna, dont les refrains afro-caribéens tendent à faire oublier que l’on se trouve sur un ancien territoire maya.
  • A quelques kilomètres de Placencia, le village garifuna traditionnel de Seine Bright vous attend, avec son ambiance afro-caribéenne, vous tomberez sous le charme de ce petit village de pêcheurs. Profitez-en pour déguster un bon poisson fraîchement pêché sur fond de musique traditionnelle.
sanctuaire de Cockscomb

L’idéal pour découvrir cette région est de venir entre novembre et mai, pendant la saison sèche. Pour les requins baleines, ils viennent entre avril et juin, un rendez-vous à ne pas manquer! Le pays est tropical, donc prévoyez des vêtements légers et de quoi vous protéger du soleil et des moustiques. Pour plus d’infos pratiques, c’est par ici!

J’espère que vous avez aimé ce voyage dans un petit village encore peu connu d’Amérique Centrale. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre carnet d’inspiration ou à me poser vos questions, je suis ravie d’échanger avec vous mes bons plans !

Hélène

L'auteur Hélène

Le Mexique, où j’ai vécu 3 ans, est très vite devenu mon pays d’adoption ! Cela fait plus de 15 ans que je baroude dans toute l’Amérique Centrale pour y dénicher de nouvelles pépites. C'est un plaisir de partager ma passion aujourd'hui sur ce blog.

Laisser un commentaire