close
Voyage CubaVoyage culturel

Leonardo Padura: Les Brumes du Passé

leonardo-padura-brumes-du-passe

Marie, chef de produit chez Altiplano nous parle aujourd’hui de son livre coup de cœur de ce début d’année: « Les Brumes du Passé » de Leonardo Padura… Parce que lire, c’est aussi voyager !

Un voyage à Cuba, au temps de la dictature de Batista

« Mario Conde est un ancien policier qui gagne sa vie en faisant du commerce de livres à La Havane. En faisant du porte à porte pour trouver des vendeurs, il trouve une extraordinaire bibliothèque oubliée depuis quarante ans et, dans un des volumes, il tombe sur une page de revue annonçant que Violeta del Rio, une chanteuse de boléro des années 50, met fin à sa carrière. Envoûté, le policier se lance dans une enquête personnelle qui l’emmène dans les bas-fonds de La Havane… Ce livre, sur fond de roman polar, retrace les grandeurs de Cuba au temps de la dictature de Baptista (La Havane détrônait alors Paris et New York pour ses boîtes de nuit et ses fiestas !) et montre comment, après l’arrivée de Fidel Castro au pouvoir, le peuple s’est peu à peu appauvri. C’est un livre très bien construit qui retrace les espoirs des cubains de cette époque et aide, selon moi, à comprendre leur vie d’aujourd’hui… Je le recommande aux amateurs de culture et de littérature cubaine… et à tous les autres aussi ! » Marie

Acheter « Les Brumes du Passé » de Leonardo Padura

Zoom sur Leonardo Padura

Un symbole de la littérature cubaine

Leonardo Padura Fuentes est un romancier et journaliste cubain né à Mantilla, un quartier excentré de La Havane, en 1955. Il étudie la littérature latino-américaine à l’Université de La Havane, et, en 1980, il débute sa carrière journalistique dans la revue littéraire Caimán barbudo (caïman barbu). Entre 1980 et 1983, il écrit également pour le journal Juventud Rebelde (Jeunesse Rebelle), ce qui lui permet de se faire connaître plus largement.

Aujourd’hui, Leonardo Padura est surtout connu pour ses romans policiers dont le héros, Mario Conde, un flic alcoolique et désabusé, s’affiche en vengeur des petits et des faibles. Jouissant d’une reconnaissance internationale, Leonardo Padura est aujourd’hui l’un des plus grands représentants de la littérature cubaine. Il a d’ailleurs remporté de nombreux prix tels le prix Café Gijón en 1995 (Espagne),  ou encore plus récemment le prix Roger Caillois en 2011 (France).

A lire: un article très intéressant sur Leonardo Padura et le personnage de Mario Conde sur le blog
Le Vent Sombre

Mario Conde et « Les Brumes du Passé » raconté par Leonardo Padura

Tags : événementvoyage cuba
Marie

L'auteur Marie

Toute petite déjà, je rêvais de parcourir les merveilles d'Amérique du Sud. L’Équateur pour sa forêt amazonienne et le Pérou pour ses cités précolombiennes resteront à jamais gravés dans ma mémoire.

Laisser un commentaire