close
De nos voyageursVoyage Mexique

Nos globe trotters dans la région du Yucatán

voyage-mexique-uxmal-yucatan

Dernière étape pour notre famille aventurière. Denis et sa famille quittent les hauteurs du Chiapas pour la chaleur du Yucatán.

Uxmal, témoignage de la grandeur Maya

Aujourd’hui, nos globe trotters se rendent à Uxmal, ancienne cité maya située au sud de Mérida, dans le Yucatán. Ils découvrent “un site très protégé, très bien restauré et très intéressant”. L’état de ce site est en effet remarquable. Les ruines sont entretenues avec beaucoup d’attention, pour le plus grand plaisir des visiteurs. Il faut dire que même avant les travaux de restauration, Uxmal était déjà en bon état malgré le temps passé. Cette excellente conservation est certainement due à la qualité des matériaux utilisé lors de la construction.

A l’entrée du site, le musée attire leur attention. En effet, on y propose une exposition sur la conquête spatiale où sont affichées de belles photos des planètes et des temples du soleil. Plus loin, ils contemplent la Pirámide del Adivino (la Pyramide du Devin) dont la forme ovale est inhabituelle, el Cuadrángulo de las Monjas (le Quadrilatère des Nonnes), el Palacio del Gobernador (Palais du Gouverneur) et la Casa de las Tortugas (la Maison des Tortues) dédiée à Chac, dieu de la pluie…

Les lieux sont fascinants, notre famille ne s’est toujours pas habituée à tant de beauté depuis son arrivée au Mexique !

Kabah, autre site de la Ruta Puuc au Yucatán

A proximité d’Uxmal, se trouve le site de Kabah, petit ensemble abritant le Codz Poop. Bâtiment de pierre dédié, là encore, au dieu Chac et dont les murs sont recouverts de plusieurs centaines de masques à son effigie. Dans la culture maya, la pluie est un objet de culte, tout comme les planètes (le Soleil, la Lune, Vénus…) ou encore le jaguar. L’intérieur des édifices est très joliment décoré et peint, et l’eau courante est assurée par un puits et des canalisations. Tout cela est vraiment impressionnant quand on sait que ce site a vu le jour quelques siècles avant notre ère.

Kabah Yucatan Mexique
Vestiges archéologiques, Ruta Puuc

Le chocolat, la boisson préférée des Dieux !

Crée il y a peu dans une plantation de cacao, l’écomusée, tenu par Martin, originaire de Belgique, leur présente en détail la boisson des dieux incas. Des jeunes femmes vêtues d’une robe blanche brodée et portant des fleurs dans les cheveux les reçoivent. Martin est au Mexique depuis trois ans et affirme être très heureux dans ce pays, malgré la distance familiale. Après avoir écouté attentivement les anecdotes de Martin, dont celle du cacao-monnaie1 nos quatre voyageurs goûtent avec joie au chocolat.

Rendez-vous avec les flamants roses à Celestún

L’hôtel où logent Denis et sa famille jouit d’un “emplacement exceptionnel”, en plein milieu du parc naturel de Celestùn, au bord d’une très grand plage presque désertique. Le seul hic, les moustiques ! C’est la raison pour laquelle on ne croise pas grand monde au bord de l’eau ! En balade sur la plage, ils battent assez rapidement en retraite…

Au programme: à bord d’un canot, tour du lagon avec visite de la mangrove dont les stars ne sont n’y plus ni moins qu’une colonie de flamants roses. Sur le chemin, ils rencontrent des hérons, des cormorans, des pélicans, des aigrettes, des aigles pêcheurs et tant d’autres espèces animales. Enfin ils atteignent le lieu où les flamants roses viennent se nourrir. “Ils sont beaux, gracieux, légers, élégants…”.

Après les avoir longuement observés, Enrique, leur guide, leur propose un bain dans une source d’eau douce jaillissant au milieu de la mangrove. Là-bas, ils rencontrent Savoya, un mexicain venu se baigner en famille. Denis tente de lui expliquer qu’ils viennent de Savoie (Savoie –> Savoya ^^). Tous rigolent bien et finissent par partager la Sol de l’amitié (bière locale).

celestun yucatan mexique
Les flamants roses de Celestún

Chichén Itza, une des sept nouvelles merveilles du monde…

Chichén Itzá, ancienne ville maya, se trouve entre Valladolid et Mérida. A l’époque il s’agissait vraisemblablement du principal centre religieux du Yucatán. En 2007, le site devient l’une des sept nouvelles merveilles du monde après un vote organisé par la New Seven Wonders Foundation. El Castillo, principale pyramide des lieux, trône ainsi au milieu avec ses chiffres emblématiques:

  • 365 marches, une pour chacun des jours de l’année,
  • 9 paliers symbolisant les 9 mondes cosmiques mayas,
  • 4 côtés représentant les 4 saisons et les points cardinaux.

Après la visite de Chichén Itzá, la famille se rend également au cenote Ik Kil. La sensation est magique, l’eau rafraîchissante et le ciel magnifique…

Bienvenue sur la Riviera Maya !

Les voilà dans l’État du Quintana Roo ! Tulum est un site archéologique qui se situe dans la péninsule du Yucatán, le long de côte Caraïbe. Les ruines se terminent sur la plage, ce qui fait tout le charme de ce site. L’ambiance est très différente de celle des précédentes cités archéologiques. La plage est accessible, la mer superbe, les gens se baignent en famille et les iguanes observent nonchalamment tout ce petit monde.

Dans cet Etat, le décor change également. Le Quintana Roo est plus touristique, et après les villages isolés nos globe trotters sont quelques peu troublés. Sous leur yeux s’étalent des routes “à l’américaine”, des magasins très bien achalandés, des villes quadrillées comme celles des Etats-Unis…

Ils poursuivent leur route jusqu’à Playa del Carmen, un ancien village de pêcheurs devenu station balnéaire internationale. Situé à une cinquantaine de kilomètres de Cancún et de Tulum, l’endroit est une suite de grand hôtels, rien à voir avec les lieux plus typiques qu’ils ont pu traverser jusque là. Mais pour un peu de repos avant d’autres aventures ça va très bien ! Dans les environs, on trouve de nombreuses plages, criques et lagunes, et bien sûr, de très bons spots de plongées dont  “Tortuga” et “Barracuda”.

tulum yucatan mexique
Le spot parfait pour une photo, Tulum

Le bilan de cette étape mexicaine ?

Pour conclure, après trois semaines incroyables dans un pays aux multiples facettes, nos quatre grands voyageurs retiendront que le peuple mexicain, qui parle plus de 250 dialectes et qui a des racines dans le monde entier, oeuvre, malgré les différences, pour la construction d’un seul grand pays: le Mexique, tout en préservant les différentes cultures qui le composent…

Adios Mexico, hola Lima ! Ils débarquent sur de nouvelles terres, celles du Pérou !

Merci à Denis et sa famille pour ces photos.

1 A l’époque, le cacao servait également de monnaie, 8 graines pour un lapin, une graine pour une tomate et un poivron…

Tags : chichen itzatour du mondevoyage en famillevoyage mexiqueyucatan
Hélène

L'auteur Hélène

Le Mexique, où j’ai vécu 3 ans, est très vite devenu mon pays d’adoption ! Cela fait plus de 15 ans que je baroude dans toute l’Amérique Centrale pour y dénicher de nouvelles pépites. C'est un plaisir de partager ma passion aujourd'hui sur ce blog.

Laisser un commentaire