close
poros_bandara_baru_sulawesi_selatan

L’Indonésie est un archipel immense, composé de plus de 17 000 îles. Les ethnies, les langues, les cultures et les croyances qui la composent sont tout aussi nombreuses et diversifiées. Aujourd’hui, je vous présente 3 ethnies bien particulières vivant sur 3 îles peu touristiques : Sumatra, Sulawesi (les Célèbes) et Bornéo (et plus précisément à Kalimantan, la partie indonésienne).

Le pays Toraja et ses rites funéraires

Sulawesi_Pays Toraja_indonesie
Bienvenue au pays Toraja

Situé sur l’île de Sulawesi (ou des Célèbes), un peuple fascinant vit au cœur des montagnes : les Torajas.
Ce groupe ethnique, à majorité chrétienne, est connu pour ses cérémonies funéraires impressionnantes. Un voyage dans le pays Toraja est une expérience unique et inoubliable.

Les Torajas vivent dans la région montagneuse de Rantepao, entre rizières verdoyantes et hauts plateaux. D’ailleurs, le mot « toraja » signifie « peuple des montagnes » en langue Bugis. La première particularité de ce peuple sont leurs maisons traditionnelles : les Tongkonan. Construites à base de bambous et de bois, avec leurs toits et leurs poutres sculptées et peintes, elles ont la forme de proues de bateaux ou bien de cornes de buffles, animal d’une importance primordial chez les Torajas. La famille tient un rôle très important dans cette communauté. En effet, pour eux, les villageois font tous partis d’une seule et même famille.

Les Torajas sont connus surtout pour la relation étrange qu’ils ont avec leurs défunts, qu’ils ne considèrent pas comme morts d’emblée mais comme malade. Les défunts qui n’ont pas encore eu de cérémonie funéraire sont embaumés et gardés dans la maison familiale pendant plusieurs mois voire années, le temps de réunir suffisamment de fonds pour organiser une très belle cérémonie. La famille continue de leur donner à manger et de s’occuper d’eux comme un être à part entière dans l’attente de la cérémonie. Puis, les funérailles peuvent durer plusieurs jours avec des sacrifices de buffles ou de porc. Les cercueils sont ensuite suspendues dans des niches à même la falaise, et pour les plus riches, décorés de Tau-tau, des poupées de bois sculptées.

Le pays Minangkabau et ses courses de buffles

Au pays Minangkabau, course de buffles en Indonésie
Au pays Minangkabau

Littéralement, Minangkabau signifie le buffle a gagné. En effet, cette ethnie est connue pour son Pacu Jawi. Il s’agit d’un festival traditionnel de course de buffles. La population locale l’organise au moment où les rizières sont vides de riz et pleines d’eau, entre la récolte et la prochaine plantation.

Les Minangkabau pratiquent l’islam. Une mosquée est ainsi présente dans chaque villages, on peut entendre l’appel à la prière chaque matin à 5h. À cela se mêlent des croyances traditionnelles animistes. Ils sont aussi connus pour être la plus grande société matrilinéaire du monde. Les biens sont transmis de mères en filles. Les biens immobiliers et la propriété de la terre appartiennent alors aux femmes. Elles gèrent ainsi la famille. Après un mariage, c’est à l’homme de venir habiter chez sa femme.

Le pays Minangkabau peut se visiter depuis la mégalopole de Padang, au centre de Sumatra. On peut alors prendre un vol vers d’autres îles de l’archipel. Il est aussi possible de continuer vers le lac Toba et les orangs-outans de Sumatra.

Les Dayaks de Kalimantan : une ethnie tribale

Dayak_Kalimantan
Les Dayaks de Kalimantanu

Emblème de Kalimantan, les Dayaks en sont le peuple originel. Ils vivent dans des longhouses, des sortes de maisons communautaires en bois. Les Dayaks se sentent par ailleurs très proches de la nature et de la forêt tropicale. Ils se livraient autrefois à des guerres tribales. On pouvait distinguer les meilleurs chasseurs de tête par leurs tatouages, ils portaient aussi de lourdes boucles d’oreilles et chassaient à l’aide de leurs sarbacanes. De religion animiste traditionnelle, ils ont petit à petit combiné ces croyances à l’islam ou au christianisme, suivant les villages. On peut rencontrer le peuple dayak lors d’une croisière en bateau dans le parc national de Tanjung Puting où l’on peut observer les orangs-outans de Bornéo.

Si vous souhaitez découvrir l’Indonésie et sa diversité à travers un voyage personnalisé, contactez-nous !

Pour vous inspirer, retrouvez sur notre site internet des idées de circuits pour découvrir le pays Toraja et le pays Minangkabau.

Apprenez-en davantage sur l’Indonésie grâce à nos autres articles :

Tags : civilisationtraditionsvoyage indonesie
Elodie

L'auteur Elodie

Passionnée par la Chine et suite à des études de mandarin, je parcoure ce pays qui me fascine. De retour en France, le goût du voyage m’emmène de nouveau en Asie, en Indonésie. Puis, je deviens définitivement amoureuse de l’Asie en découvrant de nouveaux horizons tout aussi trépidants : le Japon, le Sri Lanka, le Cambodge, la Birmanie et la Thaïlande.

Laisser un commentaire