close
Voyage Etats-UnisVoyage nature

Les coups de cœur d’Alice aux États-Unis

rectangle_zion_3

Les Etats-Unis… ce grand pays aux 52 états regorge de merveilles à découvrir grâce à sa diversité de climats et sa superficie. Tellement d’endroits à découvrir, et pas forcément le temps de tout faire… c’est pourquoi je livre mes coups de cœur aux Etats-Unis.

C’est à bord de mon van que je sillonne ces terres durant 3 mois avec mon compagnon. Je ne savais pas encore à l’époque ce qui m’attendais mais je ne fus pas déçue du voyage. Débuter par l’état de Washington, pour arriver en Californie, puis traverser le pays jusqu’en Floride par l’Utah, le Texas, la Louisiane… J’ai ainsi fini ce périple par la côte Est et ses villes impressionnantes.

Mes coups de cœur aux Etats-Unis

Qu’il est difficile de choisir parmi toutes les beautés qu’offre ce pays de Géant. Et pourtant, on a toujours nos coups de cœur suite aux moments vécus et surtout à l’endroit en lui-même.

Voici donc le top 8 des endroits que j’ai préférés :

Monument Valley

Un classique, devenu célèbre dans les années 40 suite aux films de Western à la frontière de l’Arizona et l’Utah, il en reste néanmoins un incontournable selon moi. 

Monument Valley aux Etats-Unis

La Valley Drive – © alice

Vous pourrez explorer cette vallée à bord de votre voiture ou à dos de cheval, si vous souhaitez revivre l’époque de la ruée vers l’or. Suivez la Valley Drive qui vous fait serpenter entre les mesas et les buttes, dans ces magnifiques formations rocheuses de grès rouge.
Ce site se trouve dans la réserve des Navajos, une tribu indienne, que vous pourrez découvrir notamment à travers leur artisanat. 
J’ai adoré arriver en fin de journée et apercevoir ces grandes buttes. qui vous sautent aux yeux, tout en profitant du coucher de soleil… Un souvenir qui vous marque à jamais !
Des visites plus poussées sont possibles pour sortir des sentiers battus. Vous êtes alors accompagné par un guide Navajos à bord d’un pick up.

Crater Lake

Un endroit peu connu car hors des sentiers battus, mais qui vaut la peine d’être découvert.

Coup de cœur aux Etats-Unis : Crater Lake

Crater Lake au mois de mai – © alice

Ce lac de cratère se situe dans l’état de l’Oregon (au-dessus de la Californie). Il est le plus profond des Etats-Unis et fait partie des parcs nationaux.
On doit son existence grâce au mont Mazama, un ancien volcan de la chaîne des Cascades (Cascade Range). L’éruption a provoqué ainsi la formation du lac, il y a environ 7 700 ans.
Pour découvrir ce lieu vous allez emprunter une route qui grimpe sur le volcan à travers les sapins. Elle vous mène jusqu’à ce cercle d’eau d’un bleu magique. En effet, l’eau est tellement claire et pure que l’on peut voir jusqu’à 30m de profondeur.
Vous pourrez réaliser une balade autour du lac à pied ou en voiture. Pour apprécier ces couleurs vous pouvez alors réaliser un tour en bateau avec un guide. Il vous expliquera l’histoire du site et les légendes amérindiennes.
Attention l’hiver les routes peuvent être fermées à cause de la neige. La neige est souvent présente tout au long de l’année vue son altitude.

Zion

Il se situe dans l’état de l’Utah, ou d’autres merveilles sont à découvrir. Mais c’est ce parc national qui a retenu toute mon attention ! Et pour cause l’endroit parfait pour les amoureux de la randonné et de la nature !

Coup de cœur aux Etats-Unis : Zion

Arrivée à Angel’s Landing – © alice

C’est une aventure à l’Indiana Jones qui vous attend : entre falaises abruptes, écrins de verdure, roches orangées et rivière rafraîchissante… on ne se lasse pas de ce lieu.
Pour préserver sa faune et sa flore, les voitures sont laissées à l’entrée du parc. Vous devrez utiliser les navettes gratuites pour vous déplacer d’un point à l’autre. Selon la période, il peut y avoir beaucoup de monde.

Le paradis des randonnées

J’ai pu réaliser la fameuse randonnée d’Angels Landing, qui vous emmène sur un sommet avec une vue splendide sur le parc. Celle-ci peut vous donner des sueurs froides, elle vous fait longer une falaise raide pour y arriver.
Avis à ceux qui ont le vertige vous pourrez vous arrêter avant. Et ainsi profiter tout autant du spectacle qui s’offre à vous en compagnie des tamias (petits écureuils rayés).

L’autre randonnée que j’ai beaucoup aimée est celle des Narrows. Très connue elle aussi ; pour éviter le monde, essayez de partir le plus tôt possible.
Une expérience insolite, puisque vous réaliserez ce parcours les pieds dans l’eau, le long de la rivière Virgin. Plus vous vous éloignerez du point de départ et moins vous croiserez de personnes. Déambulez dans ce canyon aux couleurs incroyables.
Vous pouvez soit faire un aller-retour, soit prévoir la randonnée de 12km sur 2 jours. Mais dans ce cas, il faudra prévoir une nuit sur place.
Il faut se munir de bonnes chaussures et d’un bâton pour trouver votre équilibre, ce parcours est déconseillé aux chevilles fragiles.

Ce parc offre beaucoup d’autres beautés à observer entre lacs, cascades, grottes… Il est agréable d’y passer au moins deux jours pour en profiter pleinement.

Le Lac Martin et ses bayous

Situé au cœur de la Louisiane, à l’Ouest du fleuve Mississippi, c’est l’endroit où j’ai vu mes premiers alligators… Ce swamp, un marais avec une végétation importante, est connue grâce à sa faune et sa flore variée. Pourtant il n’y a pas beaucoup de monde, ce qui est très appréciable et nous permet de profiter tranquillement de cet endroit paisible.

Lac Martin : coup de cœur aux Etats-Unis

Le lac Martin et ses alligators – © alice

La meilleure option pour le découvrir est de faire un tour en bateau avec un guide local (l’accent cajuns est très prononcé, il faudra être bien attentif pour tout comprendre). Vous avez la possibilité de le faire avec un guide parlant français.
Naviguez autour de ce lac sauvage dans les cyprès recouverts de mousses espagnoles et découvrez ce refuge pour beaucoup d’oiseaux : hérons bleus, ibis blancs, chouettes rayés… mais aussi autres animaux comme les alligators, tortues…
Une expérience à ne pas manquer si vous prévoyez un voyage dans le sud des Etats-Unis !

New York

La grosse pomme… un coup de cœur pour une ville que l’on a plus besoin de présenter.
Après avoir vu beaucoup de grandes villes dans ce pays, c’est celle qui m’a le plus marquée ! Et pourtant c’est celle que l’on connait le mieux, grâce à tous les films qui s’y tournent, mais rien n’y fait, New York est juste incroyable.
Ses buildings plus haut que le ciel, ses musées et théâtres magiques, son énorme parc verdoyant, ses lieux mythiques, ses quartiers authentiques… c’est une ville vivante, où tous les curieux sont satisfaits de leur visite selon leur centre d’intérêt.

J’ai adoré faire du vélo dans Central Park, goûter plein de spécialités au Chelsea Market, visiter la statue de la Liberté, Ellis Island et son musée riche en histoire, allez voir une comédie musicale sur Broadway, flâner dans Green Village, découvrir la vue depuis l’Empire State Building, me promener sur le pont de Brooklyn…
Vous l’aurez compris, New York est donc un vrai voyage en soi, qui mérite plusieurs jours sur place pour découvrir les endroits qui vous font envie.

La vallée de la mort

Ce parc national est situé à la frontière entre la Californie et le Nevada, un endroit qui par son nom ne fait pas très envie, mais pourtant il y en a des merveilles à découvrir.
Entre désert de sel, dunes de sables et canyons arides, Death Valley est atypique et saura vous surprendre !
Empruntez alors une longue route à perte de vue qui se noie dans ce désert, c’est en explorant ces paysages qu’on prend conscience de la grandeur de ce parc et du pays par la même occasion.

L’immensité de Death Valley – © alice

Un désert intriguant

Nous avons traversé ce parc et j’ai particulièrement apprécié Dante’s View. Ce point de vue surplombe une partie de la vallée en nous permettant d’observer le point le plus bas des Etats-Unis (Badwater, -86m en dessous de la mer) et le mont le plus haut du parc juste en face, Telescope Peak. Zabriskie Point est également un autre belvédère incroyable, avec un panorama sur de nombreux canyons très colorés. Les levers et couchers de soleil sont magnifiques et font ressortir une palette de couleurs fantastiques dans ces lieux. Un arrêt par Masquite Flat Sand Dune s’impose, ces dunes de sables très accessibles vous donnent l’impression de changer de monde. Promenez-vous dès le lever de soleil pour profiter des jeux d’ombres et des différentes teintes qu’offre ce désert.
Pour profiter des balades et visites sans subir la chaleur, il faut les programmer le matin ou en fin de journée, sinon privilégiez les périodes d’octobre à mai pour ne pas avoir cet inconvénient.

Yosemite

La renommée de ce parc n’est plus à faire, on admire de grandes falaises, des cascades incroyables, des prairies de fleurs, des randonnées plus belles les unes que les autres… un monde à part qui nous plonge dans la nature à condition de sortir des sentiers battus. En effet, le seul problème est l’affluence du monde qui peut gâcher la découverte de cet endroit. Il suffit alors de partir en randonner pour s’éloigner du flux de voitures (beaucoup de personnes n’en sortent pas).

Yosemite : coup de cœur aux Etats-Unis

La cascade de Vernal – © alice

Une belle découverte

En arrivant dans cette vallée spectaculaire, nous longeons une rivière entourée de pins qui nous emmène alors au cœur du parc et l’on découvre alors les fameux El Capitan et Half Dome, ces géants de pierre qui surplombent le parc. Pour profiter et s’imprégner des lieux, nous avons choisi la randonnée qui nous mène jusqu’à la magnifique cascade de Vernal, souvent accompagnée de son arc-en-ciel.
Un accès facile aux chutes de Yosemite vous permet d’admirer trois cascades qui se suivent au début : c’est impressionnant.
En partant de ce parc nous avons fini en beauté avec Glacier Point, qui offre un panorama à couper le souffle !
Ce parc de Californie est incroyable, mais pour rendre votre visite des plus agréables, il est important, si vous le pouvez, d’éviter l’été qui est une forte période d’affluence.

La Nouvelle-Orléans

Le berceau du Jazz, cette ville à la musique dans la peau ! En arrivant, je connaissais la réputation qu’on lui donnait, mais je ne m’attendais pas à plonger dans cette ambiance unique.
J’ai alors été charmée en découvrant le « French Quarter » avec ses maisons traditionnelles colorées, ses concerts dans les rues, cette ambiance chaleureuse, sa cuisine gourmande… Petite parenthèse authentique dans ce quartier, sans les buildings qu’on a l’habitude de voir dans beaucoup de villes du pays. On reconnait ici les influences européennes adaptées à la région locale.

Coup de cœur des Etats-Unis : Louisiane

Le quartier français

Au cœur de la Louisiane

Flâner dans les rues est une bonne façon de découvrir la ville avec ses célèbres rues comme Bourbon Street, réputé pour la fête ou St Louis Street et ses balcons fleuris, Jackson Square et son imposante cathédrale…
C’est aussi un point de départ idéal au bord du Mississippi, pour découvrir la région avec ses bayous et ses plantations.
Une ville surprenante et vivante où il fait bon vivre !
Pour information, le carnaval de la Nouvelle-Orléans se déroule de début janvier à début mars.

Un pays qui ne cesse de nous surprendre

Vous avez pu donc voir un aperçu de mes endroits préférés que j’ai découvert tout au long de mon road trip dans ce grand pays. Et pourtant il y a bien d’autres trésors devant lesquels s’émerveiller.
Je vous propose ainsi de les découvrir grâce à nos autres articles :

Et pour plus d’informations ou un voyage sur-mesure, contactez-moi !

Tags : activités outdoorsur la routeTOP 10
Alice

L'auteur Alice

Toujours à l'affût de nouveaux périples, j'ai vadrouillé sur plusieurs continents du monde. C'est pour l'Asie que mon cœur chavire, chaque culture y est unique et enrichissante. Le voyage est une passion que j'ai hâte de partager avec vous à travers mes bons plans.

Laisser un commentaire