close
20181026_141005

Rendez-vous en terre Mapuche !

Après avoir eu la chance de me rendre sur l‘île de Pâques et en Patagonie, me revoilà au Chili pour vivre cette fois une expérience unique en Terre Mapuche. J’ai hâte de découvrir ce peuple, qui a souffert de nombreuses persécutions depuis la colonisation espagnole. Que reste t’il de leurs coutumes ancestrales ? Quelles forces ont-ils puisé à travers toutes ces épreuves ? Comment réussissent-ils aujourd’hui à maintenir leurs traditions et à se faire une place parmi le peuple chilien ? Autant de questions que j’espère élucider durant ces quelques jours d’immersion parmi cette communauté.

Vol Chili en terre Mapuche
Mon arrivée en terre Mapuche !

Il nous faut 45 min depuis Santiago du Chili, pour atteindre la ville de Concepción, 2ème plus grande ville économique du pays. Le survol de cette région laisse présager de belles découvertes. On peut admirer de grandes forêts verdoyantes qui contrastent avec la côte Pacifique, sauvage et balayée par les vents.

Cap sur Arauco !

Après une rapide visite de Concepción en bus électrique, nous voilà partis vers le sud de la province en direction de la petite ville d’Arauco. Une heure de route plus tard, on arrive sur une longue plage de sable clair, bordée d’une forêt de grands pins. À quelques détails près, on pourrait presque s’imaginer dans les Landes ! C’est en 4×4 qu’on parcourt les 12km de plage. Les couleurs sont superbes ! Le vert tendre de la végétation flirte avec les rouleaux bleu profond des vagues du Pacifique. À ce roulis des vagues vient se joindre le chant des nombreux oiseaux de la région. En effet, nous sommes dans une zone marécageuse ou plus de 120 espèces d’oiseaux ont trouvé refuge. On peut y observer des goélands, pélicans, différents types de canards etc, qui font le bonheur des ornithologues chevronnés et amateurs.

Qui souhaite se baigner ?

On poursuit dans le centre de la ville d’Arauco. Par chance, c’est jour de marché ! On chemine à travers les étalages de fruits et légumes en tout genre, des petits marchands de poissons vendus crus ou séchés. Évidemment, les touristes étrangers, dans cette région, ne courent pas les rues. Nous sommes un peu leur curiosité locale du moment ! Alicia, gentille petite dame d’une soixantaine d’années, nous explique comment cuisiner son merlu séché, tandis que le petit monsieur d’en face m’appelle discrètement pour me montrer ce qu’il cache dans sa glacière : les fameux « locos », une sorte d’ormeau, gros escargots de mer au goût très fin dont la cueillette est très réglementée ! Cette petite escapade aura été un vrai moment de partage et de découvertes locales.

Marché d'Arauco au Chili
Alicia, une sympathique chilienne

La prochaine étape du voyage, mon immersion en terre Mapuche ! À très vite pour de nouvelles aventures !

Séverine

L'auteur Séverine

J'ai eu l'occasion de réaliser mon rêve de voyage et de partir plusieurs mois en Amérique Latine en sac à dos. Du Machu Picchu au Pain de Sucre, en passant par l'altiplano, je partage aujourd'hui ma passion au quotidien.

Laisser un commentaire