close
Voyage CambodgeVoyage culturel

Visiter Phnom Penh : 5 activités incontournables !

Phnom Penh – Tuk tuk tablettes – Famtrip Elodie 2018 (14)

Située sur les rives du Mékong, Phnom Penh est l’une des plus belles villes asiatiques. Elle a beaucoup souffert de la guerre et de la révolution, mais a su se reconstruire depuis. Si bien qu’aujourd’hui Phnom-Penh est une capitale agréable et accueillante, où l’on trouve beaucoup de choses à voir et à faire. Aujourd’hui, Altiplano Voyage vous présente 5 activités incontournables à Phnom-Penh.

#1 La Pagode d’Argent

Le Palais Royal de Phnom-Penh, abrité derrière un mur d’enceinte, rappelle celui de Bangkok. A l’intérieur, de magnifiques bâtisses et un somptueux jardin constituent la demeure officielle du roi Sihamoni. Par conséquent, une partie  de cette vaste propriété est interdite au public. Seul l’accès à la Pagode d’Argent et à ses alentours est autorisé. A l’intérieur de la Pagode, appelée aussi Wat Preah Keo (Pagode du Bouddha d’Emeraude), il est interdit de prendre des photos et une tenue correcte est exigée (pas de short ni d’épaules nues).

Sur le mur d’enceinte, une très belle fresque datant du début du XXème siècle représente le Râmâyana, épopée mythologique en langue sanskrite. Il s’agit de l’un des écrits fondamentaux de l’hindouisme et de la mythologie hindoue.

La Pagode doit son nom à son sol fait de plaques d’argent. Plus de cinq mille plaques pesant un kilo chacune ! Et toujours en comparaison avec Bangkok, la Pagode d’Argent a de nombreuses similitudes avec le Wat Phra Kaew. Sans doute la Thaïlande a t-elle été une inspiration lors de la constructions de ces édifices ?

Pour atteindre la Pagode, il faut emprunter un escalier en marbre d’Italie. Une fois en haut, quelle récompense ! Le Bouddha d’Emeraude, trônant sur une estrade, accueille les visiteurs. Juste devant, un bouddha d’or grandeur nature (quatre-vingt-dix kilos) et décoré de près de neuf mille six cents diamants veille sur les lieux…

#2 Le musée National du Cambodge

Non loin du Palais Royal, un bâtiment traditionnel en terre cuite accueille le musée National du Cambodge. Il renferme une magnifique collection de sculptures kmères, de poteries et de bronzes de l’époque préangkorienne à l’époque classique d’Angkor… Quatorze mille pièces au total ! Le musée comprend quatre salles ouvertes sur un joli patio et la visite se fait généralement sur un parcours chronologique. Les photos sont interdites dans les salles, et pour quelques dollars (à partir de 5 dollars), il est possible de faire appelle à un guide francophone pour la visite.

#3 Le dôme du Psar Thmei (marché)

En plein centre de la capitale, le Psar Thmei se tient dans un bâtiment « Art déco » dont le hall central est surplombé par un immense dôme (l’un des plus grands au monde). Sur place il y en a pour tous les goûts: bijoux, monnaies anciennes, accessoires, vêtements, objets artisanaux, produits frais (fruits, légumes et cie), stands de restauration etc.

#4 Le musée Tuol Sleng

Le musée Tuol Sleng était, à l’époque de Pol Pot, le plus grand centre de détention du Cambodge, le S-21. Entre 1975, date de sa création, et 1978, on y a recensé près de vingt mille détenus. Quand l’armée du Vietnam libère Phnom-Penh en 1979, seul sept prisonniers sont encore en vie. Aujourd’hui, le musée est là pour témoigner de cette époque sombre de l’histoire du pays.

Pour 6 dollars, un guide nous accompagne pour la visite. Ce dernier raconte  en détail l’histoire du S-21, et plus largement l’histoire du Cambodge à l’époque des Khmers rouges. Et pour en savoir davantage, il est possible de visionner « Bophana, une tragédie cambodgienne », un documentaire du réalisateur franco-cambodgien Rithy Panh (tous les jours à 10h00 et 15h00).

Certes la visite de ce lieu n’est pas des plus agréables, mais elle permet de plonger au cœur d’une période qui a marqué le Cambodge.

#5 Profiter des nombreux bars de Phnom-Penh

A Phnom-Penh, il y a plein de bars animés où passer la soirée. Après une visite au musée de Tuol Sleng par exemple, une ambiance plus légère est la bienvenue ! On trouve le long du fleuve de nombreux bars ; y boire un verre au couché du soleil est particulièrement sympathique.

Parmi les bars les plus prisés des voyageurs, on compte le Drunken Frog et le Magic Sponge. Intéressant aussi, les happy hours qui permettent de prendre l’apéro à petit prix. On apprécie particulièrement le Foreign Correspondents’ Club, de 17h00 à 19h00, en partie pour son cadre (joli bâtiment colonial) et son emplacement qui offre une vue imprenable sur le Tonlé Sap.

Vous avez aimé cet article ? Vous apprécierez aussi :

Tags : infos pratiquesoù partir ?phnom penhTOP 10voyage cambodge
Amandine

L'auteur Amandine

Passionnée par les États-Unis, et l'Afrique, c'est finalement l'Asie qui répondra à mes envies d’ailleurs. Les paysages, les gens, le climat, la nourriture... tout m'intrigue et me fascine dans cette région du monde.

Laisser un commentaire