close
gastronomie-fujian-reco-laurie-2019

La Chine et la gastronomie

Lors de mon voyage dans la Province du Fujian, j’ai l’occasion de goûter les spécialités locales. Autant vous dire que je les savoure.
Célèbre pour sa richesse et sa diversité, la gastronomie chinoise ravit notre palais. Chaque région a développé sa propre cuisine en fonction du climat, de la localisation de la région et du goût des habitants. Nous comptons huit types de gastronomie en Chine.

À table, les serveurs nous apportent les plats les uns à la suite des autres. Quand nous pensons que c’est fini, un serveur nous ramène un nouveau plat. Placés au centre de la table sur une surface tournante, nous surveillons nos voisins de table pour savoir si le moment de tourner est opportun.
En tant qu’occidental, cela peut être déroutant de voir que tous les plats contiennent encore de la nourriture à la fin du repas. Il faut savoir qu’en Chine, le fait de laisser de la nourriture est un compliment. Cela signifie que nous sommes repus.

Le challenge des baguettes

Votre mission, si vous l’acceptez, est de savoir se servir de baguettes avant de partir. En effet, si vous n’avez pas envie de passer pour l’occidental qui ignore savoir utiliser des baguettes, de l’entraînement s’impose ! Si vous souhaitez un peu plus de challenge, entraînez-vous en mangeant sur une nappe blanche. Vous aurez ainsi plus de scrupules à tâcher la nappe du dimanche. Mais quelle fierté de pouvoir manger correctement avec des baguettes ! Personnellement, je vais continuer la pratique pour me rappeler mon séjour et être toujours parée à un voyage en Chine !

L’art de manger avec des baguettes ou l’art d’éviter de perdre la face

La délicieuse cuisine du Fujian

La gastronomie du Fujian est la moins épicée de toutes les provinces, de quoi contenter nos papilles occidentales. Située en bord de mer, la région du Fujian tire profit de son emplacement et propose une palette impressionnante de poissons et de fruits de mer.
Les plats sont variés, ils sont cependant composés essentiellement de viande, surtout du porc, et de poisson. Si vous êtes végétariens, il faudra bien le spécifier à chaque repas.

Je découvre de délicieux plats que j’ai hâte de reproduire à mon retour en France. Je compte d’ailleurs remplir ma valise de nourriture que j’ai pu tester sur place !
Lors de votre séjour dans le Fujian, goûtez les crevettes marinées, le bambou saucé, les différents poissons marinés ou couverts de chapelure. Faites tout de même attention aux arêtes ! Le tofu est aussi l’élément à goûter, il possède un goût agréable et est bien différent de celui que l’on peut trouver dans nos magasins français.

J’ai un véritable coup de cœur pour un plat composé d’œufs de poule, de langouste et d’œufs de langouste et un autre constitué d’un bouillon de tomate, de tomates et d’œufs. Amatrice de champignons, je peux me régaler au cours des différents repas, notamment avec de fins champignons à l’ail ou encore une soupe de champignons noirs au soja salé, vinaigre et oignons.
En dessert, des fruits dont des pastèques clôturent notre repas.

Afin d’accompagner les repas, nous trouvons sur la table du coca, de la bière, du thé ou encore de l’eau chaude parfois citronnée. Bien sûr, nous avons de l’alcool de riz à portée de main si jamais l’un de nous veut trinquer !

Je ne sais pas vous mais j’ai faim

L’art du thé au Fujian

Le thé est très important dans la province du Fujian, c’est d’ailleurs ici que nous trouvons le meilleur thé de Chine. Notez qu’ils disent cela pour chacune des régions ! Lors de mon séjour, je visite une plantation de thé toute en longueur, située entre deux montagnes du Mont Wuyi. Des arbres à thé, vieux de plusieurs centaines d’années, provoquent l’admiration des visiteurs de la plantation. Les feuilles de ces arbres sont utilisées pour la pousse du thé alentour. Je vous laisse imaginer le prix du thé à base de ces précieuses feuilles !

Une excursion dans les champs de thé nous apprend les étapes de la récolte, la taille de la pousse nécessaire à la fabrication du thé et la façon d’utiliser ses doigts pour récolter les feuilles. Nous découvrons ensuite les différents processus de fabrication avant de déguster différentes sortes de thé dont les bienfaits sur le corps sont bien connus.

Prendre le thé, tout un art

Si cet article vous a plu, je vous invite à lire mes autres aventures dans la Province du Fujian :

Tags : gastronomieprovince du fujianvoyage chine
Laurie

L'auteur Laurie

Passionnée de voyages et par les langues étrangères, j'aime partir à la découverte de nouveaux paysages et de nouvelles cultures.

Laisser un commentaire