close
Nos spécialistesVoyage Chine

Mes 6 coups de cœur dans la province du Fujian

pic tianyou – mont wuyi

Partie en Chine dans la Province du Fujian, je vous dévoile mes coups de cœur de la région. Découvrez sans plus attendre les choses à faire dans le Fujian.

Coup de cœur N°1 : L’énergique escapade au Mont Wuyi

Oublions le téléphone portable et les journées de labeur. Au Mont Wuyi, une immersion complète en pleine nature nous attend. Joyau naturel de la province du Fujian, cette chaîne de montagnes est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. La montée du Pic Tianyou offre une vue panoramique sur un paysage somptueux, l’un des mieux préservés du Fujian. À chaque pas, le besoin nous prend de nous arrêter pour admirer le paysage. En effet, nous apercevons un nouvel élément de décor qui nous donne une folle envie d’immortaliser l’instant.

Des montagnes jonchées d’arbres à perte de vue nous entourent. Elles sont parfois abritées par une brume lui donnant un air mystique, parfois illuminées par un rayon de soleil. Le fleuve des Neuf Méandres, où voguent des radeaux en bambou, caresse amoureusement le flanc des montagnes. Le bruit d’une cascade coulant du haut du pic nous offre un agréable aperçu de l’été. Eh oui, les Chinois sont friands de poésie, ainsi que de paysages embrumés !
Au sommet, nos efforts sont récompensés par une vue panoramique sur ce paysage naturel. Puis, au milieu des quelques stands de nourriture et de boisson chinoises, nous admirons l’architecture d’un temple chinois.

Au sommet du pic Tianyou !

Mes conseils pratiques.

Cette escapade au Mont Wuyi vaut les courbatures que vous pouvez avoir le lendemain. Pensez tout de même à bien vous étirer en rentrant. Les marches menant au pic sont toutes de différentes tailles. Dans un premier temps petites, elles vous demanderont de plus longues enjambées vers les ¾ du parcours. Soyez donc en forme pour cette ascension !
Le chemin du retour, différent de la montée, est plus calme et sécurisé. Il est jalonné d’arbres qui nous ouvrent la voie. Pour ceux qui ont le vertige ou qui ont des difficultés à monter, je vous conseille de faire l’aller et le retour de ce côté. Vous aurez ainsi la chance de voir la vue panoramique du sommet.

N°2 : L’immersion naturellement rafraîchissante au Mont Wuyi.

Le Mont Wuyi est définitivement mon coup de cœur de ce séjour.
Après avoir pris de la hauteur, je vous invite à découvrir la chaîne de montagnes d’un tout autre point de vue. Ce que je vous propose ? Une balade sur un radeau de bambou ! Sur cette embarcation insolite, nous oublions tous nos soucis et nous profitons de notre séjour et de la tranquillité des lieux. Au cœur de la nature, nous nous laissons guider par le courant du fleuve des 9 méandres. Ressourcement et déconnexion sont les maîtres mots de cette balade.

Le radeau est composé de 2 radeaux qui portent des numéros différents. Chacun appartient à l’un des navigateurs. S’ils décident de se quitter ou de travailler séparément, il leur suffit de défaire les liens des radeaux. Il y a en tout 3 000 pagayeurs dont 50 femmes. Nous avons donc été très chanceux de tomber sur un charmant couple qui a su me toucher par leur simplicité et leurs sourires.
Notre tandem nous fait naviguer entre eaux calmes et rapides tout en nous donnant des informations sur le paysage qui nous entoure. Heureusement, nous avons un ami chinois pour nous traduire les explications données en mandarin.

Durant le trajet, nous nous amusons à retrouver des animaux et architectures connues dans la forme des montagnes : une tortue, un éléphant, un singe, le groin d’un cochon, l’Opéra de Sydney… La durée de la balade peut changer selon le niveau de l’eau, la balade peut donc durer 1 heure jusqu’à 1h et demie.

Ô mon radeaauuu !

N°3 : Le spectacle « impression Dahongpao », une révélation.

Au départ sceptique d’apprendre que nous allons assister à un spectacle d’une heure sur le thé et en plein air, je reste émerveillée devant sa beauté. J’ai l’impression de vivre 10 minutes de spectacle tellement il est éblouissant. Nous assistons à un jeu de lumières et de couleurs et une chorégraphie très bien exécutée par plusieurs dizaines d’artistes Chinois. L’émerveillement atteint son summum lorsque nous nous apercevons que les gradins bougent à 360°. Nous suivons donc le fil de l’histoire sur différents fonds de décors, dont le fleuve. Le spectacle est tout simplement incroyable, nous en ressortons avec des étoiles dans les yeux et des souvenirs plein la tête.

Mon seul regret est de ne pas avoir pu comprendre l’histoire sur le moment puisque le spectacle se déroulait en mandarin. Nous crions tout de même en cœur avec le public les phrases que les acteurs clamaient (dans un mandarin approximatif !). Pour clore le spectacle en beauté, nous avons pu goûter au thé préparé avec un geste sûr.

On reste bouche bée devant ce spectacle

N°4 : Au pays des maisons rondes : les Tulous.

Un voyage dans le Fujian rime avec « Tulous », dont l’architecture est unique. Les Hakkas, ethnie majoritaire de la province dont le nom signifie « invité », ont construit leurs maisons d’une forme étonnante. Vous les trouverez circulaires, rectangulaires ou encore semi-circulaires. Chaque clan vivait dans une maison. La cuisine et le garde-bête se situaient au rez-de-chaussée. Le premier étage était un entrepôt. Puis, à partir du deuxième étage se trouvaient les chambres. De petites fenêtres jonchaient le mur en hauteur afin de faire circuler l’air frais et de surveiller l’arrivée d’éventuels ennemis.

Ces maisons traditionnelles construites en terre cuite sont des chefs d’œuvre d’architecture. Si vous aimez les films d’animation, je vous conseille Big fish & begonia dont l’histoire se passe dans une maison Hakka. J’aime l’atmosphère hors du temps que dégagent les lieux. L’envie de respecter ces lieux se ressent. Privilégiés et reconnaissants, nous avons la chance de visiter les hauteurs du plus grand tulou de la province, le Tulou Chengqui. Cette vue nous permet de nous rendre compte de l’immensité du Tulou et de voir que les Hakkas ont construit des merveilles architecturales ingénieuses.

L’immensément grand Tulou Chengqui

N°5 : Les charmantes rues de l’île de Gulangyu.

À quelques minutes en ferry de la ville de Xiamen, l’île de Gulangyu est un havre apaisant et offre une escale de charme. Nous avons envie de nous perdre dans ses attrayantes ruelles pour découvrir les petites merveilles naturelles et architecturales dont l’île regorge. Il est d’ailleurs très facile de s’y perdre ! Nous montons et descendons dans ce dédale et nous nous perdons avec joie dans les rues commerçantes. Les vendeurs nous font goûter des spécialités chinoises très appétissantes telles que des os de poissons (son croustillant en fait un met très appétissant à déguster à l’apéritif) ou encore des algues avec des graines de sésame, un délice.

Escale de charme sur l’île de Gulangyu

N°6 : L’impressionnante architecture du temple Kaiyuan au cœur de Quanzhou

La beauté du lieu et des deux pagodes me subjugue. Elles sont très impressionnantes par leur hauteur et par leur architecture. C’est incroyable de se dire que le temple est situé dans la ville de Quanzhou et non dans un endroit reculé. Une fois les pagodes admirées de près et de loin, nous entrons dans le temple où nous pouvons prier Bouddha. Les photos sont interdites, nous prenons notre temps pour nous imprégner des lieux, admirer les différents Bouddhas, les offrandes, les personnes qui prient. Nous respirons profondément l’odeur délicieusement entêtante des fleurs de lys qui embaume le lieu.

L’une des pagodes au temple Kaiyuan

Pour lire la suite de mes aventures, c’est ici :

Si vous souhaitez vous aussi partir dans la Province du Fujian, vous pouvez nous contacter, nous pourrons ainsi vous préparer un voyage sur-mesure dans cette région encore peu connue !

Tags : recits de voyageTOP 10voyage chine
Laurie

L'auteur Laurie

Passionnée de voyages et par les langues étrangères, j'aime partir à la découverte de nouveaux paysages et de nouvelles cultures.

Laisser un commentaire