close
Nos voyageursVoyage HimalayaVoyage nature

À la conquête de l’Himalaya au Népal – témoignage de Lionel

chaine-himalaya

Fasciné par les grands espaces et les jeux de lumière du soleil, Lionel notre fidèle voyageur, s’est tout naturellement tourné vers le Népal.
Il nous raconte son dernier voyage avec Altiplano Voyage.

Pourquoi avoir choisi le Népal comme destination ?

Je suis un passionné de l’émission Pékin Express. J’avais gardé en mémoire les images de la 2ème saison : « Pékin Express : les routes de l’Himalaya ». Les candidats n’ont passé qu’une étape au Népal mais les panoramas népalais m’ont marqué.

Après de nombreux voyages en Amérique latine et en Asie, nous décidons (mon épouse et moi) de nous offrir un lever de soleil sur l’Himalaya.

Nous mettons toutes les chances de notre côté et optons pour plusieurs arrêts dans des endroits propices. Les nuages étaient présents au camp australien mais à Nagarkot… quel spectacle !
Au petit matin, j’entends des bruits à l’extérieur et je me doute que la vue est dégagée. Ni une, ni deux, j’enfile mes vêtements par-dessus mon pyjama et sors armé de mon appareil photo. J’attends un peu puis le soleil se lève sur les massifs environnants. Magique !

Lever de soleil sur les massifs au Népal
Lever de soleil sur les massifs

Qu’est-ce qui vous a particulièrement plu au Népal ?

Notre randonnée jusqu’au camp australien. Nous sommes partis tôt. Tout au long de la marche, nous avons pu profiter de la vue sur les massifs. J’aurais pu aller encore plus loin et plus haut que le camp australien afin d’en voir davantage !

Sinon, tout nous a enchanté. Je suis peut-être allé au Népal pour les panoramas mais les visites culturelles et les villes étaient très intéressantes. J’ai particulièrement aimé les quatre temples que nous avons visités et les petits temples cachés dans les ruelles de Patan. Cette visite sort des sentiers battus, sans notre guide c’était impossible de trouver ces bâtisses. Au début nous nous demandions où il nous emmenait dans ces ruelles sombres. Puis nous avons atterri dans plusieurs cours qui bordaient les temples.

Swayambunath, le temple aux singes à Patan
Swayambunath, le temple aux singes à Patan

La ville de Patan est très belle. Lors de notre séjour, il y avait une fête non loin. Nous nous sommes approchés et deux Népalais nous ont abordés, heureux de partager un instant avec nous. Ils étaient très ouverts et parlaient parfaitement anglais. Poliment, ils ont demandé à ma femme si elle souhaitait s’asseoir au lieu de rester debout. Je me souviendrais longtemps de cette rencontre.

J’ai beaucoup apprécié la balade en bateau sur le lac à Pokhara. Nous avions une vue inoubliable sur la chaîne himalayenne et le Machhapuchhare, la montagne sacrée népalaise.

Nous avons vraiment découvert et fait tout ce dont nous avions rêvé.

Le Machhapuchhare, montagne sacrée népalaise
Le Machhapuchhare, montagne sacrée népalaise
Le camp australien, Népal
Le camp australien

Que pensez-vous de la gastronomie népalaise ?

Pour moi ça passe après le reste. C’était toutefois très bon. Nous avons mangé beaucoup de poulets, de riz et de légumes. Il n’y a pas vraiment de spécialités dans le pays, ni de desserts. Je demandais seulement à ne pas manger trop épicé !

Qu’avez-vous pensé de la formule guide accompagnateur francophone ?

C’est définitivement un plus. Même si cela a un coût, c’est un avantage incontestable. Il peut y avoir des impondérables au Népal et cela peut vite devenir une galère sans guide. Le nôtre nous a d’ailleurs dit qu’une fois il avait mis 7 heures pour parcourir 12 kilomètres ! Je pense qu’il faut bien être préparé et savoir où s’arrêter en chemin.

Déjeuner avec notre guide et notre chauffeur
Déjeuner avec notre guide et notre chauffeur

Avez-vous une anecdote de voyage à nous raconter ?

En plus des deux Népalais de la fête, nous avons rencontré deux jeunes à Nagarkot. Nous avons fait la route avec eux puisqu’ils allaient au même endroit que nous. Nous avons parlé pendant 1 heure en anglais. Les Népalais apprennent très tôt cette langue, ils la parlent donc très bien. Notre discussion était très intéressante, ils nous ont demandé notre âge, si nous étions mariés, où l’on habitait… et ils nous ont également parlé d’eux.

Les enfants se laissent très facilement prendre en photo. J’ai pris mes nouveaux amis en photo et la leur ai envoyée par Facebook.

De touchantes rencontres avec les enfants népalais
De touchantes rencontres avec les enfants népalais

Que diriez-vous aux voyageurs désirant se rendre au Népal ?

Surtout, n’hésitez pas. Si vous êtes un marcheur et aimez les très beaux panoramas, le Népal est fait pour vous. Nous avons rapidement comparé le Népal avec l’Inde, mais en plus propre ! Partis en novembre, nous avons eu beau temps. J’étais même étonné qu’il fasse aussi chaud, même en altitude. J’ai d’ailleurs attrapé quelques coups de soleil durant le séjour. Je conseille de vous lever de bonne heure, les nuages montent rapidement l’après-midi.

Ce n’est pas impossible que je retourne au Népal pour découvrir d’autres grands espaces et points de vue sur l’Himalaya (ou au Tibet !).

En somme, notre voyage au Népal nous a ravi !

Merci à Lionel pour l’autorisation d’utiliser ses photos.

Vous souhaitez en apprendre davantage sur l’Himalaya et ses environs ? Je vous invite à lire :

Tags : activités outdoortémoignagesvoyage nepal
Laurie

L'auteur Laurie

Passionnée de voyages et par les langues étrangères, j'aime partir à la découverte de nouveaux paysages et de nouvelles cultures. Je tombe amoureuse de l'Asie et plus particulièrement de la Chine et du Japon. Chez Altiplano, je vous partage avec joie nos pépites et bons plans.

Laisser un commentaire