close
Voyage Bolivie

Le sud de la Bolivie en moto

parcamboro

Hugo et Greg continuent leur périple en Amérique Latine : après le Chili et l’Argentine, voila l’épisode bolivien de leur récit :

Tupiza et ses roches couleur ocre

tupiza
Une petite centaine de kilomètres après le passage de frontière de Villazon, au sud de la Bolivie, nous arrivons à Tupiza. C’est une petite ville entourée de formations rocheuses ocres unique. Cette ville est aussi bien souvent le point de départ des excursions pour le sud de la Bolivie, qui n’est à manquer pour rien au monde ! Pour nous, c’était l’occasion de se familiariser doucement avec les paysages magnifiques qu’offrira la Bolivie tout au long de notre voyage.
Sur le chemin, des montagnes à n’en plus finir, et pour cause ! La Bolivie est un des seuls pays d’Amérique du Sud à ne pas (plus…) avoir accès à l’océan, et c’est ainsi que nous nous retrouvons souvent aux alentours des 4.000 mètres d’altitude tout au long de notre aventure.

Halte au Salar d’Uyuni

salar-uyuni-tenteAprès Tupiza, le Salar d’Uyuni, à 3.600 mètres. Cette immensité blanche, littéralement à perte de vue, nous aura offert une sensation de conduite inédite que nous ne sommes pas prêt d’oublier, tout comme la nuit en tente sur le sel, qui n’a pas de prix !

salar-uyuni-casque

Potosi et sa mine en activité

Ensuite, direction Potosi, une ville rendue historique par les Espagnols à cause de l’exploitation minière. La mine de Potosi, une des plus riches découvertes jusqu’à aujourd’hui, est encore exploitée par les habitants de la ville. Nous l’avons visitée pendant 5 heures avec un guide local : l’expérience est forte en sensations et en émotions ! Il est possible de travailler en Bolivie dès l’âge de 14 ans, et cela vaut également pour la mine… Les chemins n’y sont pas toujours sûrs et les canalisations parfois très étroites, mais on y apprend beaucoup, à ne pas manquer !

Sucre, escale urbaine

Après l’escale de Potosi, nous nous dirigeons vers Sucre, capitale constitutionnelle de la Bolivie. La ville est gigantesque et magnifique. Ses grands bâtiments blancs contrastent avec les petits villages que l’on a pu traverser jusque là. La ville abrite de nombreux marchés et on y trouve de tout, avec une mention spéciale pour les délicieux jus du marché central.

Cap vers Santa Cruz et le parc national d’Amboro

parc-amboro

Nous reprenons la route pour Santa Cruz avec une pensée pour le Che, qui avait réalisé le même itinéraire depuis Sucre: La route y est splendide malgré le manque d’asphalte ! Santa Cruz est très bruyante et dispose d’un centre magnifique, avec beaucoup d’artisanat dans les rues avoisinantes de la Plaza de Armas. C’est également le point de départ d’excursions inoubliables dans le Parc National d’Amboro, où le climat chaud et humide, la machete, la faune et la flore très riches vous font sentir en Amazonie.

Nous avancerons jusqu’à Buena Vista en moto avant de faire cette excursion. Il s’agit d’un village très accueillant avec deux hospedajes et quelques restaurants très fameux. Il y fait chaud et vous n’aurez qu’une envie, c’est d’y rester ! Vous trouverez aussi une agence vous proposant différents circuits d’éco tourisme dans le Parc National. Ils vous emmènent jusqu’aux communautés locales qui vous guideront dans le « Parc ». Différentes espèces de singes, des araignées, des jaguars, pumas, ou encore des tapirs pour ce qui est de la faune ; et la flore y est tout aussi impressionnante.

Tout comme Hugo et Greg, partez à la découverte de ce fabuleux pays qu’est la Bolivie!

Tags : parc amboroPotosiroute du chesalar uyunisanta cruzsucresud bolivietupizavoyage bolivie
Marie

L'auteur Marie

Toute petite déjà, je rêvais de parcourir les merveilles d'Amérique du Sud. L’Équateur pour sa forêt amazonienne et le Pérou pour ses cités précolombiennes resteront à jamais gravés dans ma mémoire.

2 Commentaires

  1. J’apprécie votre reportage et j’aime voyager également de cette manière, j’ai déjà pas mal de kilomètres de route et piste et surtout en Bolivie.
    J’aimerais rencontré l une ou l autre personne pour éventuellement envisager des voyages
    À plus
    Luc

Laisser un commentaire